Siemens Luxembourg a remis l’European Green City Index au bourgmestre Paul Helminger.

Addition Luxembourg to Corporate Green City Index

Même si Siemens met en place de nombreuses mesures pour participer à la protection du climat, les villes jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique. En effet,  plus de la moitié de la population mondiale est urbaine et est responsable de 80% des émissions de gaz à effet de serre.

Fort de ce constat, Siemens a demandé à l’Economist Intelligence Unit d’analyser les performances de 30 villes de 30 pays européens. Les résultats de cette analyse, regroupés dans le « European Green City Index » (Index des villes vertes d’Europe), ont démontré que Copenhague était « la métropole la plus verte » de l’Europe suivie de Stockholm, Oslo, Vienne et Amsterdam.

Le but du « European Green City Index » est de soutenir et de dévoiler les efforts des villes, et de donner aux différents groupes responsables – comme les administrations communales, les politiciens et les fournisseurs d’infrastructures – la possibilité de se comparer avec d’autres agglomérations. Cette étude veut par ailleurs donner des informations complémentaires telles que les défis, les objectifs, les forces et faiblesses des différentes villes, mais aussi des exemples de Best Practices et des concepts novateurs qui peuvent servir de modèle.

European Green City Index – La Méthode

L’European Green City Index évalue les villes dans 8 catégories - émissions de CO2, énergie, bâtiments, transport, déchets et utilisation du terrain, qualité de l’air et engagement pour l‘environnement – et sur 30 indicateurs individuels (16 indicateurs quantitatifs qui sont en relation avec l’état actuel de la ville et 14 indicateurs qualitatifs qui mesurent les efforts de la ville pour améliorer leurs chiffres pour l’avenir). L’évaluation est, dans la mesure du possible, basée sur des données accessibles au public, comme des bureaux nationaux de statistiques ou des administrations locales. Les valeurs relatives attribuées à chaque ville (pour leur performance dans une certaine catégorie ainsi que pour une valeur globale) existent seulement dans cette étude. Bien que le Luxembourg ne fasse pas officiellement partie du European Green City Index, Siemens Luxembourg a tenu, à l’occasion de son Centenaire à analyser la ville de Luxembourg sur ces différentes catégories et indicateurs.

Luxembourg : en 6e position des villes les plus vertes

Luxembourg-Ville est le plus grand territoire urbain au Grand-Duché. Mais, avec une population estimée à seulement 92 000 habitants, elle est plus petite que la plus grande partie des capitales européennes. Pendant la journée, la population de la ville est multipliée par 2,5, à cause de l’afflux de frontaliers provenant de France, de Belgique et d’Allemagne. Cet important trafic  provoque des émissions de gaz à effet de serre et entraîne un taux de pollution par habitant plus  élevé que la normale. Pour que Luxembourg-Ville puisse être comparée avec les autres villes du Green City Index, la population de la journée a été prise en compte dans les calculs vu qu’elle est majoritairement responsable des impacts environnementaux.

Ainsi, même si Luxembourg-Ville ne fait pas officiellement partie de l’étude, le Green City Index l’a placé en 6e position sur 31 villes. En effet, le Luxembourg a un des plus hauts PIB par personne et un des plus hauts revenus bruts par tête de l’UE grâce à sa spécialisation dans le secteur financier.

La densité de population est relativement basse et plus de la moitié du territoire est réservée aux parcs et forêts. Enfin, la part de l’industrie et des entreprises de production dans la ville est très faible.