Définition des zones de protection contre la foudre


Zone de protection contre la foudree

Spécifications

LPZ 0 A

Zone de l'objet exposée aux coups de foudre directs dans laquelle le courant de foudre doit être conduit dans son intégralité. Le champ électromagnétique ici appliqué est non-atténué.

LPZ 0 B

Zone de l'objet exposée à aucun coup de foudre direct et cependant soumise à l'application d'un champ électromagnétique non-atténué.

LPZ 1

Zone de l'objet exposée à aucun coup de foudre direct et dans laquelle l'intensité des courants est réduite par rapport à ceux de la zone 0A. Dans cette zone, en fonction des mesures préventives de blindage, le champ électromagnétique peut être atténué.

LPZ 2,
LPZ 3

Ces types de zones doivent être installés si une réduction importante des courants et/ou du champ électromagnétique se propageant via les lignes/câblages est indispensable. Les exigences s'appliquant à ces zones doivent être conformes à celles requises pour les zones environnantes de l'objet à protéger.

Conformément aux exigences et aux charges appliquées aux protections anti-surtensions en fonction de leur implantation, celles-ci sont classées en parafoudres, parasurtensions et protections combinées parafoudres.

Les parafoudres et les protections combinées parafoudres qui assurent les transitions entre les zones de protection LPZ 0A à LPZ 1 ou LPZ 0A à LPZ 2 sont soumis aux plus hautes exigences de pouvoir de décharge.
Ces dispositifs doivent être en mesure d'assurer plusieurs fois la conduction sans destructions des courants de foudre de courbe d'ondes de 10/350 µs et d'éviter ainsi la pénétration de courants de foudre qui risquent d'endommager gravement ou de détruire l'installation électrique d'un bâtiment.
Au niveau du secteur de transition entre les zones de protection contre la foudre LPZ 0B à LPZ 1 ou du parafoudre en aval du secteur de transition entre les zones LPZ 1 à LPZ 2 et supérieures, sont utilisées des parasurtensions qui assurent ici leurs fonctions de protection.
Leur tâche consiste d'une part en l'affaiblissement constant des valeurs résiduelles des niveaux en amont et d'autre part en la limitation des surtensions induites ou autogénérées dans l'installation.

Les dispositifs de protection contre la foudre et anti-surtensions décrits ci-dessus, installés aux limites des zones de protection contre la foudre, sont indifféremment exploitables pour tous les systèmes de gestion de l'énergie et des informations.
La standardisation des mesures préventives spécifiées dans le concept de zones de protection contre la foudre conforme CEM garantit une disponibilité constante des installations pourvues d'infrastructures technologiquement avancées.


Aperçu de la gamme