Parafoudres et parasurtensions


Principes généraux d'utilisation des parafoudres et des surtensions
Les surtensions comportent des risques évidents d'endommagement ou de destruction des installations et des appareils électriques et électroniques. Les dommages ne se limitent pas seulement aux installations industrielles et d'usage professionnel. Les équipements domotiques ou immotiques ainsi que tous les appareillages domestiques d'usage courant sont exposés à ces risques.

L'absence de mesures préventives de protection efficaces contre les surtensions implique la prise en compte de coûts élevés de réparation ou de nouvelle acquisition des équipements concernés.

La liste ci-après répertorie les divers types d'appareillages pourvus de systèmes électroniques sensibles fréquemment endommagés par les surtensions.
Il est donc évident que l'intégration de dispositifs de protection des dégâts causés par des surtensions est tout aussi déterminante pour les ménages que dans les secteurs industriels et artisanaux.
Un concept de protection anti-surtension efficace des équipements domotiques et immotiques s'applique aux systèmes d'alimentation électrique, aux installations téléphoniques, aux antennes/dispositifs de réception, aux systèmes informatiques et de contrôle/commande.
Il est déterminant que toutes les lignes connectées à un appareil soient raccordées à un dispositif anti-surtensions adapté.
La quasi totalité des appareils disposent d'une alimentation électrique indépendante.
De plus, un téléviseur est par exemple pourvu d'un module de réception des signaux alimenté via le raccordement d'antenne.
Indépendamment de cette configuration dans laquelle les signaux sont transmis soit par une antenne soit par câble large bande, l'entrée d'antenne et le bloc d'alimentation du téléviseur doivent être protégés.
Une protection globale systématique de ce type est applicable à tous les autres types d'appareils ou d'installations.

Applications domotiques/immotiques et industrielles

  • Régulateurs pour systèmes de chauffage

  • Eclairages extérieurs

  • Commandes de volets roulants

  • Automatismes pour portes de garages

  • Automates pour la gestion technique centralisée

  • Installations de climatisation

  • Systèmes d'alarme

  • Systèmes d'alarme incendie

  • Installations de surveillance vidéo

  • Ordinateurs industriels


Equipements bureautiques

  • Ordinateurs

  • Imprimantes

  • Installations de:
    - Télécopieurs
    - Photocopieurs


Appareils domestiques

  • Lave-vaisselle

  • Lave-linge

  • Séchoirs à linge

  • Cafetières automatiques

  • Radio-réveil

  • Réfrigérateurs

  • Congélateurs

  • Fours à micro-ondes

  • Cuisinières électriques

  • Installations téléphoniques


Electronique d'activités de loisir

  • Téléviseurs

  • Amplificateurs d'antenne

  • Magnétoscopes

  • Lecteurs DVD

  • Systèmes HI-FI-stéréo

  • Micro-ordinateurs

  • Instruments de musique électriques

  • Installations CB


La prise en considération de l'investissement total à protéger révèle que l'installation des dispositifs de protection adaptés est rentabilisée si l'endommagement d'une installation ou d'un équipement électronique est évité même une seule fois. Dans la mesure où les paramètres de performance ne sont pas dépassés, les appareillages anti-surtensions agissent souvent de nombreuses fois et garantissent ainsi à l'exploitant une rentabilité nettement supérieure.

Le concept global de protection contre les surtensions
Remarques préliminaires
Les surtensions transitoires sont générées par des chocs de foudre, des commutations dans les circuits de courant électrique et des décharges électrostatiques.
Sans systèmes de protection préventive par installation de parafoudres et parasurtensions, même l'alimentation basse tension la plus robuste d'un bâtiment ou d'une installation industrielle ne peut supporter l'énergie propagée par un choc de foudre.
Si les surtensions ne s'appliquent que pendant d'extrêmement courtes durées, de l'ordre du millionième de seconde, elles génèrent cependant dans la majorité des cas de très hautes tensions capables de détruire les circuits de commutations électroniques ou les isolations des conducteurs des circuits imprimés.
Même si un appareil électrique ou électronique a satisfait aux essais de tenue en tension conformes CEI 100045 pour l'attribution du marquage CE, il se trouve dans l'incapacité de résister sans dommage à tous les facteurs environnementaux en termes de compatibilité électromagnétique (CEM).
Pour éviter que les surtensions n'endommagent les installations électriques, toutes les interfaces critiques, telles que les entrées de signaux et les alimentations en courant, doivent être associées à des parasurtensions.
Selon le cas d'application, il faut organiser les composants, tels que les éclateurs, parasurtensions à gaz, varistances et diodes suppresseuses individuellement ou en combinaison dans le circuit de protection de manière qu'ils se distinguent en fonction des caractéristiques de dérivation et de délimitation.

Dommages éventuellement provoqués par les surtensions
Les surtensions risquent d'endommager gravement ou de détruire les dispositifs électriques et électroniques.
Cette situation a entraîné ces dernières années une augmentation notable de la fréquence et des coûts globaux des dommages.
Les statistiques établies par les assureurs IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers) le démontrent clairement.
Ces types de dommages et de destructions des appareils se produisent le plus souvent lorsqu'une disponibilité permanente est exigée.
Outre les coûts de renouvellement ou de réparation, s'ajoutent ceux découlant des temps d'immobilisation des parties d'installations concernées ou même des pertes de logiciels et de données.
En règle générale les situations de sinistres se caractérisent par la destruction des lignes/câblages de platines ou d'appareils de commutation, voire même de dommages mécaniques importants des installations domestiques.
Ces dommages peuvent être efficacement évités par l'installation de parafoudres et de parasurtensions ou de protections combinées parafoudres.

Aperçu de la gamme