Dokus Mertens

« Dans une entreprise comme Siemens, où l’investissement dans la recherche et le développement est énorme, on peut être relativement certain de contribuer à façonner l’avenir, mais il faut aussi parvenir à rallier les autres à ses idées innovantes. »

Carte d’identité Dokus Mertens


Des diagnostics rapides et efficaces

En tant que business manager de SYNGO, la plateforme de visualisation et de traitement des images médicales de Healthcare, je suis directement impliqué dans l’amélioration constante de l’imagerie médicale. SYNGO permet à nos clients de poser un diagnostic clinique de manière rapide et efficace. Avec notre plateforme logicielle, les procédures complexes deviennent plus accessibles et intuitives. Le sustème syngo.via, par exemple, traite automatiquement les images d’un CT scanner cardiaque, ce qui permet entre autres d’isoler automatiquement le cœur et d’afficher les vaisseaux sanguins. Le médecin est ainsi en mesure de poser un diagnostic immédiat là où, il y a quelques années, il aurait fallu au moins 20 minutes pour obtenir un diagnostic complet en raison des diverses interventions manuelles requises.


Un domaine en constante évolution, une fonction très riche

Cet exemple montre à quel point le domaine de l’imagerie médicale évolue rapidement. C’est ce qui m’a frappé pendant mes études d’ingénieur et ce qui m’étonne toujours aujourd’hui dans ma fonction de business manager. En trois ans, j’ai eu la possibilité d’exercer trois fonctions différentes. J’ai commencé comme Scientific Support Manager en offrant soutien et avis scientifiques aux hôpitaux universitaires. Ensuite, je suis devenu spécialiste produit pour les scanners CT et aujourd’hui, je suis responsable de l’activité SYNGO. Mon travail quotidien est très diversifié, mais je suis avant tout la personne de contact pour nos solutions SYNGO. Ce qui suppose des relations étroites avec la maison mère en Allemagne. Avec le département communication, nous veillons à ce que nos produits bénéficient d’une promotion suffisante au niveau local lors des événements, foires et congrès. Avec les vendeurs, nous faisons des présentations, nous organisons des démonstrations et nous recherchons des solutions commerciales pour nos clients. Avec le département applications, nous assurons des formations adaptées aux besoins de nos clients et nous collaborons avec les services techniques pour le suivi et le monitoring de nos systèmes. Le travail d’équipe est d’une importance capitale dans mon job. Je me trouve au centre d’un moteur complexe dans lequel tout doit être synchronisé en permanence pour assurer le bon fonctionnement de l’ensemble.

Actuellement, nous consacrons beaucoup d’efforts à un programme visant à optimiser la qualité des images CT tout en réduisant la dose. Nous étudions le moyen de conserver une imagerie de qualité optimale avec une dose minimale, laquelle sera donc moins agressive. En tant qu’ingénieur en imagerie médicale, on peut donc aider les gens à très grande échelle. Naturellement, il y a aussi des défis à relever. Dans une entreprise comme Siemens, où l’investissement dans la recherche et le développement est énorme, on peut être relativement certain de contribuer à façonner l’avenir, mais il faut aussi parvenir à rallier les autres parties à ses idées innovantes.


Vision très humaine

Au sein du secteur Healthcare de Siemens, j’ai trouvé une grande partie de ce que je cherchais au niveau professionnel : une vision très humaine de la technologie et de l’innovation, la liberté, la flexibilité et la confiance. Par ailleurs, je travaille dans une entreprise internationale et mes activités quotidiennes débordent souvent de la Belgique ou même de l’Europe. Car Siemens Belgique exporte notamment vers l’Afrique centrale et occidentale. C’est ainsi que je me suis personnellement rendu en Afrique pour y donner une formation sur un scanner que l’on venait d’installer. Notre collaboration avec les états africains porte souvent sur la fourniture du premier scanner de toute une région. L’impact est donc énorme quand on peut y proposer pour la première fois des diagnostics de pointe. C’est là que j’ai compris très concrètement la valeur de notre action : nous aidons les gens.