Laurie Michiels

« Nous avons une image positive dans le monde extérieur et nous fournissons des produits de qualité sur un marché particulièrement étendu, des centrales électriques aux solutions énergétiques d’avant-garde comme les smart grids, en passant par les métros. »

Carte d’identité Laurie Michiels


Un défi de taille

Si Siemens n’est pas ma première expérience professionnelle, c’est certainement la plus enrichissante. Après avoir obtenu mon diplôme d’ingénieur commercial à l’ICHEC, la Brussels Management School, j’ai notamment travaillé à la Banque de Luxembourg et chez Roularta. La finance a toujours été au centre de mes choix, aussi bien dans mes études que dans ma vie professionnelle. Un de mes objectifs est de gérer les aspects financiers et commerciaux de grands projets.


Primeur!

J’ai commencé chez Siemens comme Business Administration Controller. Après un parcours de certification spécifique, j’ai été nommée récemment CPM, c’est-à-dire Commercial Project Manager. Une première chez Siemens Belgique ! Le rôle de CPM consiste à prendre la responsabilité des aspects commerciaux et financiers de grands projets. C’est-à-dire les  projets dont la durée s’étend sur plusieurs années. Pour l’instant, je suis dans la Bid Team pour le renouvellement de la flotte des métros de Bruxelles.

Mon travail consiste en pratique à établir et à conclure des offres. Je dois également effectuer le suivi des projets remportés, c’est-à-dire constituer des garanties bancaires, introduire des factures, assurer le suivi du budget et entretenir des contacts avec les fournisseurs et les clients.


Développement continu

Les possibilités de développement personnel et d’évolution de carrière sont réelles chez Siemens. L'image véhiculée par mon employeur est aussi importante pour moi. Nous sommes une grande multinationale qui se fixe des objectifs clairs et qui les réalise. Nous avons une image positive dans le monde extérieur et nous fournissons des produits de qualité sur un marché particulièrement étendu, des centrales électriques aux solutions énergétiques d’avant-garde comme les smart grids, en passant par les métros et les trains.

Pour l’instant mon but est de devenir tout à fait indépendante dans la gestion des offres et leur supervision, tout en combinant ces challenges avec ma fonction de Division Compliance Officier. Dans ce cadre, je veille au respect des règles internes de compliance dans ma division. La prochaine étape ? Pourquoi pas World Project Manager…