"Pioneer in Innovation": un avenir créatif dans l'industrie ?

"En fait, je voudrais rendre le monde meilleur !" Le rêve naïf d'un hippie totalement déconnecté de la réalité ? Eh bien non ! Utiliser ses talents pour tenter de résoudre des problèmes mondiaux est une ambition nourrie par bon nombre des étudiantes en Sciences de l'ingénieur qui ont participé à l'événement "Pioneer in Innovation". Ce 24 avril, une cinquantaine d'ingénieurs en herbe ont plongé au cœur de l'innovation et de la diversité, et découvert les possibilités de carrière qui s'offraient à elles.


Ateliers interactifs

Ateliers interactifs

Pour commencer, les étudiantes ont pu prendre part à quelques ateliers interactifs. Comment déterminer sa carrière sur la base de ses valeurs personnelles ? Qu'est-ce qui nous rend uniques, et comment utiliser cette singularité pour faire la différence ? Quelques collègues expérimentées et dynamiques ont sondé les étudiantes à travers les différents thèmes et questions auxquels elles ont été confrontées.

D'ingénieur à CEO

D'ingénieur à CEO: André Bouffioux

Une série de séances d'information passionnantes destinées à l'ensemble du groupe a complété le reste de l'après-midi. André Bouffioux, CEO de Siemens Belgique, a ouvert le bal. Les futurs ingénieurs ont pu apprécier son allocution et sa thèse selon laquelle l'innovation est, par définition, technologique. En outre, le fait que lui-même, ingénieur de projet à la base, ait gravi les échelons pour accéder à la fonction de CEO était un parfait exemple pour montrer à quel point Siemens offrent des possibilités de carrière à volonté.

Femmes au sommet

Els Vanmarcke et Murielle Segers

Els Vanmarcke et Murielle Segers ont ensuite expliqué comment Siemens transpose son programme de diversité dans la pratique. Tout le monde a vite compris qu'il ne fallait pas prendre la devise de Siemens "The right man at the right place" trop à la lettre. Le réseau GLOW (Global Leadership Organization for Women), qui soutient et encourage les femmes occupant des fonctions de cadres, en est un bel exemple.

Yes, you can!

Rosa García, CEO de Siemens Espagne

Toutefois, le point culminant de la soirée a probablement été le discours de Rosa García, CEO de Siemens Espagne. Celle-ci a notamment expliqué comment Siemens réfléchissait d'ores et déjà à des solutions innovantes pour les défis mondiaux de demain. Cependant, ce sont surtout son parcours personnel et sa mentalité de battante "Yes, you can!" qui ont marqué la plupart des étudiantes. Ou comment aller loin dans la vie en continuant à rêver et à croire en soi, peu importe que l'on soit un homme ou une femme.

Main-d'œuvre féminine

Conversation avec un panel de collaborateurs, masculins et féminins, de Siemens

La note d'humour de la journée est venue d'une conversation avec un panel de collaborateurs, masculins et féminins, de Siemens. En effet, sur le terrain, les travailleurs se moquent souvent des stéréotypes des genres. Il faut bien l'avouer, chez Siemens aussi, les femmes ingénieurs sont en minorité. Toutefois, elles ne se laissent pas marcher sur les pieds et s'entendent à merveille avec leurs collègues masculins.

Esprits éclairés

Jeroen et Thomas de Siemens

Jeroen et Thomas de Siemens ont, quant à eux, mis l'accent sur l'innovation. Une fois encore, les étudiantes ont pu voir qu'aujourd'hui, Siemens anticipe déjà les problèmes de demain, notamment la pénurie sur le marché belge de l'énergie. Il y a de cela quelques années, André Bouffioux, CEO de Siemens Belgique, avait demandé à Jeroen de plancher sur ce problème. Peu de temps après, le projet Volt-Air voyait le jour. Ce projet pilote fait appel à la mobilité durable pour le développement d'un réseau d'énergie intelligent.

Coup d'œil en coulisses

Coup d'œil en coulisses

Les étudiantes ont également pu jeter un coup d'œil à ce qui se passe en coulisses. Au cours d'une visite guidée, elles ont pu découvrir les activités et le fonctionnement quotidien de Siemens. Plus tard dans la soirée, elles ont pu mettre à profit les connaissances acquises tout au long de la journée en participant à un concours. Celle qui répondait correctement à toutes les questions du formulaire avait la possibilité de remporter un citytrip de 2 jours à Londres pour 2 personnes. Le nom de la gagnante a été dévoilé le soir même. Félicitations à Soon Sirli Lim, étudiante à la VUB !

Un final du meilleur goût

Un final du meilleur goût

Bien entendu, les ingénieurs en herbe ont une soif permanente de connaissance. Mais les boissons et les plats servis lors du barbecue organisé pour la réception de clôture les ont également comblées. A cette occasion, les étudiantes ont pu échanger leurs impressions sur les différents ateliers, séances d'information et discours de la journée. Toutes s'accordaient à dire que la diversité est un atout et qu'elle favorise la créativité. Et si cet événement a pu susciter une vocation chez bon nombre d'entre elles pour une future carrière dans l'industrie, c'est déjà ça de pris !