Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Livraison officielle de la première Volvo C30 électrique destinée à la flotte de Siemens Belgique dans le cadre du projet Volt-Air

For the business press
Bruxelles, 29.09.2011

Avec la livraison de la première des trois Volvo C30 électriques à Siemens Belgique, la mobilité durable passe à la vitesse supérieure. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Proeftuin 2011 » lancé par les autorités flamandes afin d’accélérer l’introduction des voitures électriques. Fabriquée en partie à Gand, la Volvo C30 est équipée de deux batteries électriques qui lui garantissent une autonomie allant jusqu’à 150 kilomètres. Siemens a l’intention d’intégrer ces trois véhicules dans sa flotte et de les utiliser dans des conditions de circulation réelles.

Partenariat stratégique
Volvo Car Corporation et Siemens AG ont annoncé récemment, lors d’une conférence de presse à Munich, un accord de partenariat stratégique portant entre autres sur le développement de systèmes de propulsion et de chargement électriques. Pour les deux entreprises, il signe le début d’une ère nouvelle, où applications innovantes, énergie durable et technologie de pointe se conjuguent en un concept de mobilité visionnaire.

« La Volvo C30 électrique fait partie intégrante de la très ambitieuse stratégie d’électrification de Volvo Cars », déclare Bart Crols, managing director de Volvo Cars Belgium. « Elle est encore en phase prototype pour l’instant. Volvo ambitionne d’en vendre une centaine d’exemplaires pilotes à des clients ‘fleet’, tels que les pouvoirs publics et les entreprises, afin de tester le concept et le marché. Les résultats sont très prometteurs. »

La voiture est fabriquée en partie à Gand, le moteur électrique et les batteries étant intégrées en Suède. « La propulsion purement électrique est idéale pour les modèles compacts comme la C30 », explique Geert Bruyneel, administrateur délégué de Volvo Cars Gand. « L’usine de Gand a donc toutes ses chances si le modèle passe en phase de fabrication industrielle. Le projet d’essai en conditions réelles de Siemens nous offre l’opportunité de tester la C30 Electric sur une longue durée. La Volvo C30 Electric concrétise une approche durable de la mobilité. Son intégration dans la flotte de véhicules de Siemens, pour un usage quotidien, est donc très encourageante. »

La collaboration entre Siemens et Volvo vise à tester la technologie qui sera mise en œuvre dans la production de voitures électriques. Ce partenariat stratégique est surtout axé sur le développement de systèmes de propulsion et de chargement électriques.

« En recevant aujourd’hui la clé de la Volvo C30 électrique, nous inaugurons une ère nouvelle et porteuse de défis pour notre organisation. Siemens veut d’abord jouer un rôle de précurseur en Belgique, mais surtout tester en profondeur ces technologies durables dans des conditions réelles de circulation pour pouvoir les améliorer », souligne André Bouffioux (CEO de Siemens Belgique-Luxembourg). Il poursuit : « Siemens, qui développe des technologies de pointe pour les véhicules électriques, entend non seulement investir massivement dans les énergies durables mais aussi faire œuvre de pionnier en mettant en circulation à l’essai sur la voie publique sa propre flotte de voitures électriques. D’ici la fin de l'année prochaine, ce sont 200 voitures électriques aux couleurs de Siemens qui seront ainsi mises à l’essai dans toute l’Europe. »

Feu vert pour le « Proeftuin »
Le 15 juillet dernier, à l’issue d’une évaluation approfondie, le Gouvernement flamand avait approuvé cinq projets dans le cadre du « Proeftuin 2011 », une initiative de la Ministre flamande Lieten qui prévoit un environnement de test en conditions réelles pour les voitures électriques. Plusieurs entreprises ainsi que différents secteurs, pouvoirs publics et instituts de recherche sont impliqués dans ce projet. L’objectif est de démontrer les avantages de la voiture électrique pour l’environnement et la santé, ces véhicules n’émettant pas de CO2 ni de particules fines dans l’atmosphère.

Parmi les projets sélectionnés figure la plateforme Volt-Air développée par Siemens en consortium avec Volvo Cars, Westlease, Elexys, E. Van Wingen, Powerdale et la Ville de Courtrai. Cette plateforme est également soutenue par la KHLim, la K.U.Leuven et le VITO, les instituts de recherche du centre de connaissances Energyville spécialisé dans les applications liées aux énergies durables et à l’électromobilité. La plateforme Volt-Air a été créée pour faciliter le développement des innovations et encourager l’intégration des voitures électriques dans les flottes de véhicules et les micro-réseaux des entreprises.

La Ministre flamande de l’Innovation, Ingrid Lieten, mise beaucoup sur la voiture électrique. « Elle présente des avantages considérables. Comme les véhicules électriques n’émettent pas de CO2 ni de particules fines et qu’elles sont aussi beaucoup plus silencieuses, elles permettent d’améliorer sensiblement la qualité de vie des résidents urbains. C’est tout profit pour la santé de nos enfants et pour le climat. Mais la voiture électrique représente également une chance énorme pour notre industrie automobile. La Flandre compte de nombreuses entreprises à la pointe dans ce domaine, qui peuvent créer un grand nombre d’emplois. »

Siemens AG (Berlin et Munich) est un acteur mondial incontournable dans les domaines de l'électronique et de l'électrotechnique, actif dans les secteurs de l'industrie, de l'énergie et des soins de santé. Depuis plus de 160 ans, Siemens est synonyme d'excellence technique, d'innovation, de qualité, de fiabilité et de présence internationale. La société est le principal fournisseur de technologies environnementales au monde. Plus d'un tiers de ses revenus totaux proviennent de solutions et de produits verts. Lors de l'exercice 2010, clôturé le 30 septembre 2010, les revenus des activités poursuivies (à l'exclusion d'Osram et de Siemens IT Solutions and Services) se sont élevés à 69 milliards d'euros et les revenus nets des activités poursuivies à 4,3 milliards d'euros. Fin septembre 2010, Siemens employait quelque 336 000 personnes dans le monde dans le cadre de ses activités poursuivies. Pour plus d'informations, visitez le site Web: www.siemens.com.