Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens se prépare à dépasser la barre des 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires: la société crée un quatrième Secteur « Infrastructure & Cities ».

Le Secteur Industry se focalisera davantage sur l’industrie et les services - Prochaine introduction en Bourse d’Osram, la branche éclairage du groupe

For the trade/business and financial press
Munich, 29.03.2011

Siemens AG entend jouer un rôle de premier plan dans la croissance dynamique des villes et des investissements d’infrastructure. Pour réaliser cet objectif, l’entreprise crée un quatrième Secteur – Infrastructure & Cities – réunissant une série d’activités dévolues jusqu’ici aux Secteurs Industry et Energy. A l’avenir, le Secteur Industry se consacrera exclusivement aux clients industriels et renforcera ses activités sectorielles et de service. « Nous orientons Siemens vers le leadership technologique dans un large spectre de solutions éco-énergétiques pour les villes et les secteurs industriels. Nous voulons dépasser le seuil des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans les cinq prochaines années », a déclaré Peter Löscher, CEO de Siemens. Par ailleurs, Siemens prépare l’introduction en Bourse de sa branche Osram pour l’automne 2011. Osram aura dès lors les coudées franches pour affirmer et renforcer sa position de leader sur un marché de l’éclairage en pleine évolution technologique. Le Conseil de surveillance de Siemens AG a approuvé cette entrée en Bourse lors de sa réunion extraordinaire du 28 mars.

Siemens, qui possède une position de force sur le marché, poursuit sa réorganisation afin de renforcer son rôle de leader dans les évolutions et les développements technologiques futurs. Osram (jusqu’à son introduction en Bourse) et les divisions Mobility et Building Technologies, qui font aujourd’hui partie du Secteur Industry, ainsi que la division Power Distribution, qui appartient actuellement au Secteur Energy, seront intégrées dans le nouveau Secteur Infrastructure & Cities. Ce dernier réunira les compétences de l’entreprise en matière de réseau intelligent et de contrôle de la distribution et de la consommation d’énergie. Le nouveau Secteur sera centré sur l’intégration technologique et le développement de solutions d’efficacité énergétique sur mesure pour les infrastructures privées et publiques, telles que les réseaux intelligents pour les bâtiments et les solutions de mobilité intégrée. Les villes représentent à elles seules un marché de près de 300 milliards d’euros pour Siemens.

A l’avenir, le Secteur Industry se concentrera exclusivement sur les clients industriels. Son objectif consistera à optimiser son orientation industrielle et à exploiter encore davantage le potentiel des activités de service. Les activités de la division Industry Solutions seront réparties entre les divisions Industry Automation et Drive Technologies et la nouvelle division Customer Services qui sera créée prochainement.

En outre, la société prépare l’introduction en Bourse de sa branche éclairage, Osram, qui possède ses propres technologies et sa propre organisation marketing. La société mère restera actionnaire minoritaire. Osram est l’une des plus grandes marques d'éclairage mondiales et Siemens entend en rester l’un des principaux actionnaires à long terme. Grâce à cette entrée en Bourse, Osram aura les coudées franches pour consolider sa position concurrentielle sur un marché de l’éclairage marqué par une évolution technologique rapide.

A l’avenir, le portefeuille Technology, pour lequel une position sera créée spécialement au sein du Conseil d’administration, possédera toutes les ressources nécessaires pour établir et développer de manière rapide et efficace de nouvelles activités basées sur les nouvelles technologies. Il contrôlera également les activités de Siemens dans le domaine du capital risque. Il sera en outre responsable des plateformes technologiques intégrées à l’échelle du groupe, notamment dans le secteur de l’IT sectorielle, et de la coordination des partenariats du groupe avec des sociétés informatiques.