Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Nouvelle hausse du chiffre d’affaires de Siemens dans tous les secteurs au deuxième trimestre

Prévisions de résultat revues à la baisse pour 2012

For the trade/business and financial press
München, 25.04.2012

Siemens enregistre à nouveau une hausse de son chiffre d’affaires dans tous les secteurs au deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2012. Le chiffre d’affaires a progressé de neuf pour cent en glissement annuel, grâce à un solide carnet de commandes. Les entrées de commande accusent un recul de 13 pour cent. Le résultat est sensiblement inférieur à celui de l’année dernière à la même période en raison des charges liées à la division Power Transmission et à la perte de participation au capital chez NSN. Par ailleurs, le groupe avait enregistré une plus-value extraordinaire de 1,5 milliard d’euros suite à la vente de la participation de Siemens dans Areva NP au deuxième trimestre de 2011. “Comme prévu, le deuxième trimestre n’a pas été facile. Bien que notre chiffre d’affaires soit en nette progression, les entrées de commandes sont inférieures à l’année dernière suite à la baisse du volume généré par les gros projets. Nous sommes cependant en bonne voie de réaliser nos objectifs de chiffre d’affaires et d’entrées de commandes pour l’exercice fiscal 2012. Le résultat du deuxième trimestre est resté en-deçà de nos prévisions en raison de nouvelles charges liées aux projets de transport d’énergie en Allemagne”, a déclaré Peter Löscher, Président et CEO de Siemens AG.

Nouvelle hausse du chiffre d’affaires dans tous les secteurs
Résultat grevé par la restructuration de NSN et les charges liées au transport d’énergie

Peter Löscher, Président et Chief Executive Officer de Siemens AG
“Comme prévu, le deuxième trimestre n’a pas été facile. Bien que notre chiffre d’affaires soit en nette progression, les entrées de commandes sont inférieures à l’année dernière suite à la baisse du volume généré par les gros projets. Nous sommes cependant en bonne voie de réaliser nos objectifs de chiffre d’affaires et d’entrées de commandes pour l’exercice fiscal 2012. Le résultat du deuxième trimestre est resté en-deçà de nos prévisions en raison de nouvelles charges liées aux projets de transport d’énergie en Allemagne. Nous nous employons à corriger ces problèmes de manière systématique”.

Principaux éléments financiers :

  • Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre est en hausse de 9 % en glissement annuel et s’établit à 19,297 milliards d’euros. Tous les secteurs et régions sont en progression et les marchés émergents affichent une hausse de 11 %.

  • Les entrées de commandes s’élèvent à 17,880 milliards d’euros, en recul de 13% par rapport à la même période de l’exercice précédent, qui avait affiché une augmentation significative en volume à la suite de commandes importantes, notamment sur les marchés émergents. Le ratio entrées de commande/chiffre d’affaires (book-to-bill) s’élève à 0,93 et le carnet de commandes (backlog) se chiffre à 100 milliards d’euros.

  • Le résultat total des secteurs se monte à 1,929 milliard d’euros, en nette progression par rapport au premier trimestre de l’exercice fiscal 2012. Il reste toutefois inférieur au résultat enregistré lors de la même période de l’année dernière, qui avait profité de la plus-value de 1,520 milliard d’euros tirée de la vente de la participation de Siemens dans Areva NP (Areva). Le résultat total des secteurs au deuxième trimestre inclut des charges de 278 millions d’euros liées aux activités de transport d’énergie.

  • Les activités poursuivies enregistrent un chiffre d’affaires de 1,053 milliard d’euros, freiné par une perte de participation au capital de 640 millions suite à la restructuration de Nokia Siemens Networks B.V. (NSN). Le deuxième trimestre de l’exercice précédent avait bénéficié au contraire de la plus-value liée à Areva mentionnée ci-dessus.

  • Le free cash flow des activités poursuivies est en hausse de 446 millions d’euros en glissement annuel grâce à l’augmentation du cash flow dans les secteurs.