Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Un système de mesure de la température prolonge les durée de vie d'installations et améliore la qualité des produits

INDUmation.be 2017, palais 6

  • Système de mesure de la température multipoint innovant Sitrans TO500

  • Détermination précise du profil de température pour optimiser les processus

  • Jusqu'à 48 points de mesure par sonde de mesure

  • Meilleure exploitation de l'espace de réacteur par un plus petit tube de protection

  • Particulièrement adapté aux applications de l'industrie chimique

Avec Sitrans TO500, Siemens met sur le marché un système de mesure innovant pour la mesure de température par fibre optique. Il permet des mesures de température complexes et une détection de la position précise de surchauffes critiques, par exemple dans les réacteurs à tubes et faisceaux de tubes. Le Sitrans TO500 se caractérise par un grand nombre de points de mesure (jusqu'à 48 par sonde de mesure, selon la plage de températures) et le petit diamètre du capteur de la sonde de mesure. Cela permet aux utilisateurs d'utiliser un tube de protection plus petit dans le réacteur. Les mesures sont ainsi plus précises, ce qui améliore la qualité du produit et la productivité. La détermination précise du profil de température permet aux utilisateurs de détecter précocement des états de fonctionnement critiques et de lancer actions correctrices. Les installations voient leurs durées de vie prolongées. Le système de mesure est particulièrement adapté à une utilisation dans l'industrie chimique.

La détermination fiable du profil de température dans le remplissage du catalyseur est d'une importance cruciale dans la conversion catalytique des gaz et des liquides dans les réacteurs à tubes et faisceaux de tubes. Elle affecte sensiblement le déroulement de la réaction, la qualité de la transformation de la substance et le processus de vieillissement du catalyseur. L'objectif est de détecter des surfaces présentant des températures excessives (points chauds) à un stade précoce afin d'effectuer des ajustements au besoin, par exemple pour optimiser les processus de réaction.

C'est là que le Sitrans TO500 intervient. Pour la première fois il utilise une fibre à réseau de Bragg (FBG, fiber Bragg grating) pour les mesures. Le Sitrans TO500 peut évaluer 48 FBG dans chacun des quatre canaux (192 points de mesure au total), ce qui permet la détermination précise des variations de température dans les plus petits espaces. En outre, c'est le premier dispositif qui permet des mesures basées sur FBG dans les environnements industriels (par ex. dans des conditions d'installation difficiles et à des températures élevées). Cette nouvelle forme de mesure de température a été déjà testée par plusieurs clients de l'industrie chimique.


Pour plus di'informations sur Sitrans, surfez vers www.siemens.com/sitrans

Ce communiqué de presse est disponible sur www.siemens.com/press/PR2016100002PDEN

Pour toutes les informations sur Siemens au INDUmation.be 2017, allez sur www.siemens.be/indumation

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans d’excellence technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. L’entreprise est active dans plus de 200 pays et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2016 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 79,6 milliards d’euros, pour un résultat net de 5,6 milliards d’euros. Fin septembre 2016, le groupe employait quelque 351 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

07/02/2017