Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens présente ses applications de digitalisation pour les constructeurs de machines et d'installations

Nurenberg, SPS IPC Drives 2017, Hall 11

  • Extension du portefeuille Digital Enterprise pour les secteurs de l’industrie manufacturière et de l’industrie des procédés

  • Les constructeurs de machines et d’installations utilisent la digitalisation pour développer de nouveaux modèles commerciaux et accélérer la mise sur le marché

  • Les applications de digitalisation améliorent la flexibilité, l’efficacité et la qualité

  • Extension du « MindSphere-Lounge » sur une surface de 1 400 m2

Siemens présentera au salon « SPS IPC Drives » 2017 à Nurenberg une gamme d’applications et d’exemples sur la manière dont les constructeurs de machines et d’installations peuvent renforcer leur avantage concurrentiel grâce à la digitalisation. Sur un stand impressionnant de 4 400 m2 situé dans le Palais 11, Siemens exposera les dernières nouveautés de son portefeuille Digital Enterprise sous le thème « Discover the Value of the Digital Enterprise ». Les innovations mises en avant comprennent aussi bien de nouvelles versions logicielles pour une ingénierie plus efficace grâce à des systèmes de commande digitale que le système d'exploitation MindSphere, un écosystème IoT ouvert basé sur le cloud, qui ouvre de nouvelles perspectives de modèles commerciaux aux constructeurs de machines et d'installations. Ceci permet aux sociétés qui travaillent dans les industries manufacturière et des procédés d’améliorer leur flexibilité, leur efficacité et leur rapidité en utilisant par exemple un « jumeau digital » pour simuler des produits, des procédés de production ou des installations, et pour les optimiser tout au long de la chaîne de valeur.

Extension du portefeuille Digital Enterprise pour les secteurs de l’industrie manufacturière

« Grâce à notre large portefeuille de systèmes basés sur des logiciels et des technologies d'automatisation de premier plan tout au long de la chaîne de valeur, nous aidons les entreprises de l’industrie manufacturière à amorcer la transition vers la transformation digitale. Et nous continuons à renforcer notre position de leader sur ce marché en élargissant dans un premier temps notre portefeuille avec de nouvelles acquisitions. Celles-ci comprennent la reprise de TASS, fournisseur international de logiciels de simulation et de services de test et d’ingénierie pour le secteur automobile, et celle d’Infolytica, fournisseur d’outils logiciels pour la simulation électromagnétique dans la gamme des basses fréquences. En parallèle, nous poursuivons le développement de notre offre de logiciels et de matériels », explique Jan Mrosik, CEO de la division Digital Factory. « Nous développons par exemple le TIA Portal, qui permet de réduire de 30 % le travail d’ingénierie, ou MindSphere, notre système d’exploitation IoT ouvert basé sur le cloud. Ces innovations permettent à des entreprises travaillant dans des secteurs d'activité très variés de développer de nouveaux services digitaux et modèles commerciaux. »

En raison de son architecture ouverte, l’écosystème qui entoure le système d’exploitation MindSphere ne cesse de croître, tout comme la taille du MindSphere Lounge qui occupera cette année une surface de 1 400 m2. C’est ici que, associée à quelque 20 entreprises partenaires telles qu’Amazon Web Services, Atos, Evosoft et Rittal, Siemens présentera les nombreuses applications et connexions du système. Le salon sera également l'occasion pour les constructeurs de machines et d'installations de présenter de nouveaux services et modèles commerciaux basés sur MindSphere, lesquels permettent l’amélioration de paramètres tels que l’efficacité et la productivité.

Lors du SPS IPC Drives, Siemens présentera la dernière version du TIA Portal – la V15 – qui propose de nouvelles manières d’améliorer l’efficacité de l’ingénierie, en intégrant par exemple une robotique simplifiée. La mise en service virtuelle avec PLCSIM Advanced et la version 12 du logiciel NX MCD, permet de tester des machines entières et de les optimiser en termes de fonctionnement et de performance, réduisant ainsi considérablement le temps total d’ingénierie.

Pour illustrer la convergence entre les mondes de production virtuels et réels, une exposition présentera une machine haute performance de remplissage et de scellage construite par Bausch + Ströbel pour l’industrie pharmaceutique. Cette société prévoit d’utiliser des solutions matérielles et logicielles intégrées de Siemens dans le but d’améliorer de 30 % l'efficacité de son ingénierie d'ici 2020, en appliquant systématiquement la digitalisation le long de l'ensemble de sa chaîne de valeur.

Des innovations qui permettent la transformation digitale de l’industrie des procédés

Des procédés bout-à-bout qui répondent aux besoins du marché actuel avec la plus grande flexibilité et efficacité aident à renforcer la compétitivité dans l’industrie des procédés. La suite Digital Enterprise pour l’industrie des procédés, centrée sur le concept de jumeau digital, aide les utilisateurs à accélérer la transition digitale de leurs installations. « Notre expérience du secteur est la base qui nous permet d’optimiser chaque procédé tout au long du cycle de vie du produit, même dans les installations déjà existantes », commente Jürgen Brandes, CEO de la division Process Industries and Drives. « Le nouveau concept de moteur Simotics IQ, qui peut prendre en charge l’Internet des Objets, en est un exemple concret. Équipé de fonctions capables de capturer des données moteur ainsi que d’une connexion MindSphere intégrée, Simotics Connect, il peut fournir des services de données, par exemple dans le domaine de la maintenance prédictive, ce qui ouvre la voie à de nouveaux modèles commerciaux pour nos clients, tels que la vente d'air comprimé au lieu de celle de compresseurs. »

Le jumeau digital propose également des avantages décisifs lorsqu’il s’agit d’optimiser une installation, depuis la phase d’ingénierie jusqu’à la maintenance en passant par l’exploitation. Ici, la dernière version 9.1 du logiciel de simulation Simit permet de combiner encore plus simplement la mise en service virtuelle d’installations et la formation des opérateurs. Ceci permet aux utilisateurs d’accélérer de 60 % le procédé réel de mise en service, notamment pour les projets de migration ou de conversion d’installation, et de réduire les temps d’arrêt à un minimum absolu.

Siemens présentera également l’utilisation de technologies informatiques innovantes qui permettent, à l'aide d'un logiciel d’imagerie, d’enregistrer et de digitaliser des installations existantes puis de les optimiser, en utilisant par exemple des drones. Les conditions sont alors réunies pour entrer dans le monde de la digitalisation, parfaitement adaptée aux besoins de chacun. Ce qui profite tout particulièrement aux clients de l’industrie des procédés dans laquelle prédominent les installations à réhabiliter conçues pour une utilisation sur le long terme.

Dans le domaine des réseaux de communication industriels et de la sécurité industrielle, les innovations présentées comprennent des composants de sécurité réseau connus sous le nom d’applications de cybersécurité. Celles-ci sont utilisées dans le cadre du concept de sécurité exhaustif de Siemens qui aide les entreprises industrielles à minimiser les cyber-risques.

Distribution d'énergie électrique dans des environnements industriels digitaux

La distribution d'énergie électrique repose sur l’interaction parfaite entre les logiciels et les matériels, en utilisant une gestion systématique des données pour soutenir les procédés de production en réseau. Les produits et les systèmes utilisés doivent être en mesure de permettre une intégration fluide dans l’environnement d’automatisation : depuis la planification électrotechnique des armoires de commande sur la base du jumeau digital jusqu’à l’acquisition de données relatives à l’énergie et à l’installation et leur approvisionnement dans MindSphere, en passant par l’intégration de composants capables de communiquer dans le système d’automatisation. De cette manière, l’efficacité énergétique opérationnelle et la disponibilité de l’installation peuvent être considérablement améliorées, les séquences d’exploitation et la maintenance optimisées, et l’ensemble du procédé de valeur ajoutée simplifié lors de la construction de l’installation et de l’armoire de commande. « Au salon SPC IPC Drives de Nuremberg, nous montrerons de nombreux exemples de distribution d'énergie électrique », explique Ralf Christian, CEO de la division Energy Management. « En utilisant une machine de production, nous présenterons la planification électrotechnique d’une armoire de commande sur la base d’un jumeau digital ainsi que l'acquisition de données relatives à l’énergie et à l’installation et son lien avec MindSphere. » La division Siemens Energy Management regroupe son large portefeuille de services digitaux et logiciels sous l’appellation « MindSphere for Energy ».

Siemens présentera également la distribution d'énergie digitale sur le tableau de distribution basse tension Sivacon S8. Associé au logiciel de configuration Simaris, il peut être utilisé pour exploiter et surveiller des contrôles moteurs  (MCC, Centres de Contrôle Moteurs) et de tableau de distribution capables de communiquer, à la fois localement et à distance. Les données rassemblées par le tableau de distribution sont mises à la disposition de systèmes à niveau d’automatisation plus élevé, de systèmes de gestion de l’énergie et de MindSphere.

Siemens présentera au salon « SPS IPC Drives » 2017 une gamme d’applications et d’exemples sur la manière dont les constructeurs de machines et d’installations peuvent renforcer leur avantage concurrentiel grâce à la digitalisation. Sur un stand impressionnant de 4 400 m2 situé dans le Palais 11, Siemens exposera les dernières nouveautés de son portefeuille Digital Enterprise sous le thème « Discover the Value of the Digital Enterprise ».

Vous trouverez ce communiqué de presse et d’autres documents sur : siemens.com/press/PR2017100001COEN

Pour plus d’informations sur Siemens au SPS IPC Drives 2017, veuillez consulter www.siemens.com/sps-ipc-drives et www.siemens.com/press/sps2017

Remarque : le 28 novembre 2017, à 13h00, la traditionnelle conférence de presse de Siemens se tiendra au SPS IP Drives en présence de Klaus Helmrich, membre du Conseil d’administration de Siemens AG, dans la salle Saint-Pétersbourg (NCC est, 2e étage)

 

Suivez-nous sur les médias sociaux :
Twitter : www.twitter.com/MediaServiceInd en www.twitter.com/siemens_press
Blog : https://blogs.siemens.com/mediaservice-industries-en

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans d’excellence technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. L’entreprise est active dans plus de 200 pays et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2016 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 79,6 milliards d’euros, pour un résultat net de 5,6 milliards d’euros. Fin septembre 2016, le groupe employait quelque 351 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

30/10/2017