Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens généralise le concept de Digital Enterprise digitale pour plus d'efficacité et de flexibilité dans l'industrie

  • La devise du stand est « Discover the value of the Digital Enterprise » (À la découverte de l'Entreprise digitale)

  • La digitalisation augmente la flexibilité, la vitesse, l'efficacité et la qualité

  • Objectif innovation dans les secteurs de la distribution d'énergie, de l'automatisation, des technologies d'entraînement et des logiciels industriels

  • Diversification de MindSphere vers des partenariats, des applications et des interfaces

Lors de la Foire de Hanovre 2017, Siemens va présenter les avantages que les entreprises de toutes tailles peuvent tirer du passage au digital. Le stand de 3 500 m², situé dans le Hall 9, sera essentiellement consacré aux nouvelles solutions de l'entreprise dans le domaine de la digitalisation de bout en bout, également appelée « Digital Enterprise ». Une série d'exemples réels et concrets permettra aux visiteurs de se familiariser avec des applications et des innovations faisant apparaître les avantages concurrentiels (plus de flexibilité, d'efficacité et de qualité, délais de mise sur le marché réduits) des systèmes fusionnant le monde réel et le monde virtuel. De nombreux secteurs d'activité seront représentés dans les cas présentés sur le stand, depuis les systèmes de gestion intelligente de l'énergie jusqu'à la production de produits agroalimentaires et pharmaceutiques en passant par la fabrication additive faisant appel à des technologies d'automatisation et d'entraînement innovantes. Siemens cherche aussi à établir de nouveaux partenariats et à intégrer de nouvelles interfaces et applications pour stimuler le développement de son nouveau système d'exploitation ouvert IoT basé sur le cloud, appelé MindSphere.

L'évolution rapide des exigences de leurs clients exerce une pression croissante sur les fabricants, qui doivent fournir des produits toujours plus personnalisés dans des délais réduits tout en garantissant des niveaux de qualité optimisés et cohérents. Or, l'atout fondamental pour satisfaire des demandes aussi spécifiques est la digitalisation qui permet aux producteurs de simuler, de tester et d'optimiser des produits, des processus et des installations de production dans un environnement 100 % virtuel en s'appuyant sur ce qu'on appelle un « jumeau numérique ». Les industries manufacturières et de processus peuvent ainsi raccourcir leurs délais d'innovation et augmenter leur productivité de manière significative tout en redéfinissant leurs modèles d’entreprise. Les constructeurs de machines et de structures de production peuvent, eux aussi, tirer profit de cette évolution et faire bénéficier leurs propres clients de ces avantages. Dans le cadre de la Foire de Hanovre, Siemens prendra l'exemple de la production laitière pour montrer comment les producteurs agroalimentaires peuvent exploiter des solutions de digitalisation sur l'ensemble de la chaîne de production, depuis le traitement du lait jusqu'à l'étiquetage des récipients en passant par le remplissage et le conditionnement. Ce cas concret révèle la souplesse qu'apporte la digitalisation pour faire face aux évolutions de la demande, par exemple la diversification des parfums proposés.

Pour aider les entreprises confrontées à la transformation digitale, Siemens a décidé de développer son catalogue Entreprise digitale dans les quatre catégories-clés que sont l'automatisation et les logiciels industriels, la communication industrielle, la sécurité industrielle et les services industriels.

Catalogue intégré pour l'Entreprise digitale
« Seules les entreprises qui digitalisent la totalité de leurs processus pourront préserver leur compétitivité », explique Jan Mrosik, DG de la Division Digital Factory. L'intégration de la gestion du cycle de vie du produit (PLM), de la gestion de la fabrication (MOM) et de l'automatisation totalement intégrée (TIA) à la plate-forme de collaboration communautaire Teamcenter permet de créer un flux de données de manière totalement transparente entre chacune des étapes de la chaîne de valeur, depuis la conception du produit jusqu'au dépannage en passant par la planification de la production, l'ingénierie et la production, y compris dans le sens inverse. « Nous proposons une assistance à nos client du secteur manufacturier avec Digital Enterprise Suite, un portefeuille intégré unique comprenant des systèmes informatisés et des composants d'automatisation. Nous coordonnons l'accès au monde de la numérisation en intégrant toutes les exigences de chaque entreprise, et ensemble nous élaborons une solution parfaitement adaptée à ces contraintes. »

Les fabricants peuvent sensiblement améliorer la performance et la disponibilité de leurs installations sans investissement important de leur part : la connexion à MindSphere permet d'évaluer rapidement et efficacement des quantités énormes de données et d'identifier les points faibles. En proposant de nouvelles interfaces, des applications et des partenariats avec des entreprises comme BluVision, mais aussi avec l'utilisation des infrastructures et des services cloud d'Amazon Web Services, Siemens continue à étoffer l'écosystème de MindSphere. Les visiteurs qui se rendront sur le stand de Siemens pourront, dans l'ambiance unique du salon « MindSphere Lounge », s'immerger directement dans cet univers. L'API northbound, récemment dévoilée, accélère l'intégration de Siemens MindApps ainsi que des applications des partenaires. Un nombre impressionnant d'applications nouvelles sera exposé sur le stand de Siemens, de même que les nouvelles fonctions innovantes des applications existantes Fleet Manager et Visual Analyzer. Pour simplifier la connexion des équipements tiers à MindCloud, une API southbound permettant de gérer des protocoles supplémentaires est actuellement en phase de préparation.

Parmi les nombreuses nouveautés de fabrication discrète présentées sur le salon, on remarquera une version étendue de la plate-forme d'ingénierie TIA Portal V14 qui se distingue de tous les autres systèmes par son exceptionnelle ouverture et de nombreux PC industriels de base (box PC et panel PC) permettant à tous les constructeurs de machines, distributeurs et intégrateurs de systèmes d'exploiter des applications d'automatisation pour un prix abordable. Ces produits sont particulièrement bien adaptés aux applications IHM (Interface homme-machine), aux stations de travail d'assemblage, au stockage et à la logistique, à la collation de données, aux réseaux de production et au traitement simple des images.

Siemens présentera aussi un nouveau système d'entraînement utilisant des moteurs Sinamics S210 et Simotics S-1FK2 pour simplifier les tâches d'ingénierie des constructeurs de machines. Un autre thème mis à l'honneur cette année par la Foire de Hanovre, la fabrication additive, sera présenté au public sur le stand de Siemens. Les participants pourront ainsi observer la mise en œuvre de la fabrication additive à l'échelle industrielle grâce à une gamme complète de solutions logicielles et d'automatisation.

Des solutions adaptées aux spécificités sectorielles des industries de processus
Pour les entreprises des industries de processus qui souhaitent franchir le pas de la conversion digitale, l'existence de sites en expansion et l'accès à des systèmes et composants diversifiés sont des facteurs importants. « Les normes ouvertes, l'accès à des réseaux de communication efficaces et à des technologies d'automatisation et d'entraînement intégrées sont des facteurs essentiels pour pouvoir saisir les opportunités offertes par la digitalisation des systèmes patrimoniaux, » explique Jürgen Brandes, DG de la division Process Industries and Drives Division. « Mais la capacité à créer et à gérer efficacement le jumeau numérique d'une usine ou de ses sous-systèmes est tout aussi indispensable. C'est pourquoi nous nous appuyons sur des partenariats, notamment avec Bentley Systems, pour aider nos clients à intégrer des modèles 3D réalistes à notre système d'ingénierie Comos, y compris pour les structures de production existantes. L'opérateur peut ainsi, par la simulation et la mise en service virtuelle, améliorer significativement la productivité, l'efficacité et la fiabilité de son usine. »

Une des nouveautés les plus impressionnantes qui sera présentée à Hanovre est la Version 9 du système de conduite de processus Simatic PCS 7 qui peut fonctionner avec l'outil d'ingénierie Comos grâce à une plate-forme de données partagée. Cette nouvelle version prend en charge le standard Ethernet industriel Profinet avec deux nouvelles lignes d'E/S pour la digitalisation de bout en bout jusqu'au terrain. Ces caractéristiques s'appuient sur l'expérience de Siemens concernant les réseaux de communication industriels destinés à la Digital Enterprise. Ces réseaux sont conçus, planifiés et mis en œuvre de manière individualisée, en fonction des spécificités du secteur industriel ou de l'application concernés grâce à des échanges d'informations de bout en bout dans le sens horizontal et vertical, depuis le terrain jusqu'au niveau de l'automatisation et du contrôle et à MindSphere ou le système IT de l'entreprise.

D'autres innovations encore attendent le visiteur sur le stand Siemens : le débitmètre à ultrasons clamp-on de nouvelle génération Sitrans FS230, le nouveau système d'alimentation Sitop PSU8600 et l'alimentation sans interruption Sitop UPS1600 qui supportent désormais la norme de communication ouverte OPC UA. Avec son concept de moteurs intelligents « Smart Motors Concept », Siemens va présenter une nouvelle génération de technologies d'entraînement dotées une fonction de communication. Des données de température ou de vibration enregistrées par des capteurs intégrés pourront être lues et analysées rapidement et simplement dans des environnements de cloud tels que MindSphere. L'utilisateur pourra ainsi augmenter son efficacité et la disponibilité de ses installations et optimiser ses activités de maintenance et de dépannage. Simotics HV C est une nouvelle série de moteurs haute tension compacts dotés d'un système de refroidissement innovant destiné à améliorer la densité de puissance et la fiabilité. Les entraînements de nouvelle génération Sinamics Perfect Harmony GH180 dont la largeur a été réduite de 20 % par rapport aux convertisseurs comparables du fait de la nouvelle conception des cellules PCB, seront également présentés à Hanovre.

Les exigences individuelles et sectorielles des clients sont toujours notre source d'inspiration principale pour étoffer et faire évoluer notre offre. En atteste notre présentation sur l'industrie pharmaceutique à la Foire de Hanovre qui montre comment les fabricants de ce secteur peuvent optimiser durablement leurs processus de production et augmenter leur flexibilité – jusqu'à la production à l'unité – tout en respectant les réglementations les plus strictes en matière de qualité et de sûreté.

Des solutions intégrées de distribution d'énergie digitale
Partout dans le monde les systèmes énergétiques évoluent et avec eux les contraintes exercées sur les systèmes de distribution d'électricité des installations industrielles. Les causes de ce phénomène sont l'évolution des niveaux de charges requis, la diversité croissante des charges et la généralisation des réseaux et de l'automatisation dans l'industrie, les bâtiments et les infrastructures. À cela s'ajoutent un durcissement des normes et un renforcement des exigences de gestion de l'énergie des entreprises. Pour toutes ces raisons, la planification et l'exploitation des systèmes de distribution électrique ne cessent de se complexifier et les contraintes techniques supportées par les systèmes et produits sous-jacents s'alourdissent – notamment du point de vue de leur flexibilité et de leurs capacités de communication et d'intégration. Or, la sécurité d'approvisionnement et la disponibilité de composants économiques sont des conditions indispensables au fonctionnement des entreprises industrielles.

Siemens dévoilera aussi son portefeuille Totally Integrated Power assurant l'intégration des systèmes et équipements de distribution électrique dans les environnements de production automatisée, ce qui a des effets sur chacune des phases du processus de création de valeur ajoutée : ingénierie automatisée, alimentation électrique à sécurité intégrée, intégration à des dispositifs d'efficacité énergétique holistiques et automatisation industrielle, liaisons vers des plates-formes cloud.

« Nos solutions intégrées de distribution d'énergie digitale permettent à nos clients de se concentrer pleinement sur leur cœur de métier, » explique Beatrix Natter, qui dirige la business unit Transformers de Siemens Energy Management. « Nous permettons à nos clients de développer leurs propres systèmes de gestion de l'énergie et de bénéficier ainsi de toutes les possibilités offertes par le marché de l'énergie. »

Concreet toont Siemens op de beurs met een productiemachine de elektrotechnische planning van een schakelkast aan op basis van een "digitale tweeling", uitgerust met volledig in het TIA-portaal geïntegreerde componenten voor de automatisch gestuurde productie en voor de verzameling van energie- en installatiegegevens en hun verbinding met MindSphere.

Pour révéler tous les avantages de ces systèmes, Siemens exécutera sur son stand une application concrète : une machine de production permettra d'observer un projet de génie électrique portant sur une armoire de commande dotée d'un « jumeau numérique » lui-même équipé de composants totalement intégrés au TIA Portal afin d'opérer un contrôle automatisé de la production. L'enregistrement de données concernant l'énergie et la structure de production et leur lien avec MindSphere seront également étudiés.

Un autre exemple de distribution d'énergie digitale, le tableau de distribution basse tension Sivacon S8, sera exposé sur le stand Siemens. Les contrôles de tableau et de moteur activés par la communication peuvent être activés et surveillés par des moyens logiciels et leurs données peuvent être transmises à des systèmes d'automatisation et de gestion de l'énergie de haut niveau ou à des systèmes analytiques sur le cloud.

Siemens sera présent sur son stand principal du Hall 9 mais présentera aussi son offre de logiciels PLM en étroite coopération avec ses partenaires dans le Hall 6. Des applications réelles utilisées par des clients dans de très nombreux secteurs, notamment les engrenages et accouplements de la gamme de produits Flender, seront visibles dans le Hall 24. Les nouveaux accouplements à lamelles tout en acier rigides en torsion N-ARPEX à données de performance améliorées de Flender seront aussi exposés sur le stand de Siemens.


 

Ce communiqué de presse et une photo de presse sont disponibles sur www.siemens.com/press/PR2017030199COEN

Pour plus d'informations sur les activités de Siemens à la Foire de Hanovre 2017, rendez-vous sur www.siemens.com/press/hm17 et www.siemens.com/hannovermesse

Suivez-nous sur les médias sociaux
Twitter : www.twitter.com/siemens_press et www.twitter.com/SiemensIndustry
Blog : https://blogs.siemens.com/mediaservice-industries-en

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans d’excellence technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. L’entreprise est active dans plus de 200 pays et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2016 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 79,6 milliards d’euros, pour un résultat net de 5,6 milliards d’euros. Fin septembre 2016, le groupe employait quelque 351 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

24/03/2017