Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

La mobilité à faible émissivité : Siemens fournit un système d'entraînement pour bus diesel hybrides en France

For the business and trade press
Bruxelles, 17.09.2013

La division Drive Technologies de Siemens fournit un système de propulsion hybride dans le cadre de sa participation au projet de transport Mettis, une initiative innovante destinée à répondre aux problèmes d'engorgement de la circulation dans le centre de Metz, une ville de l'Est de la France. Van Hool, un fabricant indépendant de bus, d'autocars et de véhicules industriels va équiper 27 bus de moteurs, générateurs, électronique de puissance et logiciels de commande de la marque Siemens. Dans les véhicules diesel hybrides à faibles émissions et faible consommation, un générateur diesel produit l'électricité nécessaire au fonctionnement des moteurs électriques, tandis qu'une batterie se charge de stocker le surplus d'énergie. Un moteur d'entraînement à excitation permanente garantit également un fonctionnement fiable et nécessitant peu d'entretien. L'installation d'un moteur sans engrenage réduit les niveaux de bruit et de vibration, tout en améliorant le confort des passagers.

Les bus à double articulation mesurent 24 mètres de long et 3,30 mètres de haut. Ils circuleront dans des couloirs réservés, séparés des autres usagers. Leur consommation de carburant est comparable à celle des bus diesel ordinaires de 12  mètres, à la différence qu'ils peuvent transporter près de deux fois plus de personnes. En outre, la motorisation diesel hybride réduit les émissions de gaz d'échappement nocives et devrait baisser la consommation de carburant et les émissions de CO2 au niveau le plus bas de ce segment du marché.

Un générateur couplé à un moteur diesel fournit l'électricité aux moteurs électriques.  L'énergie de freinage est récupérée par le moteur d'entraînement et transférée vers une batterie de stockage. Auparavant on utilisait seulement une batterie dans les systèmes d’entraînement hybrides. Pour ce projet on a réalisé un système de batterie redondant qui permet d’augmenter la durée de vie de chacune des batteries vu que chaque batterie doit livrer moins de puissance.
Le système de batterie utilisé a été spécialement conçu pour cette application et convient parfaitement aux cycles de démarrage et de freinage des bus de transport en commun car il peut stocker rapidement une grande quantité d'énergie et la remettre à disposition tout aussi rapidement.

Siemens fournira des moteurs à excitation permanente fiables et nécessitant peu d'entretien. Les mécanismes d'entraînement peuvent être installés directement sur les essieux et aucun dispositif d'entraînement intermédiaire n'est nécessaire. Cette conception réduit les bruits et les vibrations, améliorant ainsi le confort des passagers.

Les travaux de construction du projet Mettis ont débuté en 2010. Ces moyens de transport alternatifs devraient entrer en service fin 2013 sur deux trajets d'une longueur totale de 23 kilomètres. Le conseil municipal de la Ville de Metz table sur un trafic initial de 25 000 passagers par jour. À terme, pas moins de 36 000 passagers devraient emprunter ce nouveau système de transport en commun qui fait figure d'alternative attractive aux bus, tramways et autres véhicules particuliers.

Contexte :
Le besoin croissant de mobilité entraîne une augmentation importante de la circulation en ville et rend l'utilisation des véhicules particuliers de moins en moins économique. Il en découle une demande croissante, dans les grandes villes, d'alternatives innovantes en matière de transport en commun. Les systèmes d'entraînement électrique permettent de rendre les bus et les véhicules commerciaux à la fois respectueux de l'environnement et moins gourmands en énergie lorsqu'ils circulent en zone urbaine.

Avec son système d'entraînement hybride modulaire ELFA, Siemens dispose d'une solution en mesure de répondre à toutes les exigences.

Pour en savoir plus, consultez notre site international

Diesel-hybride bussen

L'innovation dans des couloirs réservés : les bus diesel hybrides devraient entrer en service fin 2013 (Cpyright : Van Hool)

Diesel-hybride bussen

Moins polluants et moins énergivores : les bus diesel hybrides circuleront dans la ville de Metz, dans l'Est de la France, grâce à la technologie d'entraînement de Siemens. (Copyright : Van Hool)

Le Secteur Industry de Siemens (Erlangen, Allemagne) est le leader mondial des produits et solutions écocompatibles et innovants destinés aux entreprises industrielles. Avec ses technologies d’automatisation et logiciels industriels intégrés, sa solide expertise dans les marchés verticaux et ses services technologiques, le secteur Industry de Siemens améliore la productivité, l’efficacité et la flexibilité de ses clients. Il emploie quelque 100 000 personnes dans le monde, répartis dans les divisions Industry Automation, Drive Technologies et Customer Servicesainsi que la Business Unit Metals Technologies. Pour plus d‘informations, veuillez consulter le site www.siemens.com/industry

La division Drive Technologies de Siemens (Nuremberg, Allemagne) est le premier fournisseur mondial de produits, systèmes, applications, solutions et services destinés à toute la chaîne cinématique, avec des composants électroniques et mécaniques (Integrated Drive Systems). La technologie des entraînements s’adresse aux marchés verticaux de l’industrie de processus et de production ainsi qu’au segment infrastructure et énergie. Avec ses solutions et ses produits, la division répond aux exigences essentielles de ses clients en matière de productivité, d’efficacité énergétique et de fiabilité. Pour plus d‘informations, veuillez consulter le site http://www.siemens.com/drivetechnologies