Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens s’apprête à acquérir l’unité turbines à gaz et compresseurs de Rolls-Royce Energy et à s’engager dans un partenariat technologique à long terme

For the trade/business and financial press
Munich, 07.05.2014

  • Siemens intègre à son portefeuille actuel des turbines à gaz aérodérivées en vue de développer son activité dans les secteurs du pétrole, du gaz et de la production décentralisée d’électricité

  • Le prix d’achat de l’entreprise est de 785 millions de livres, soit environ 950 millions d’euros

  • La transaction devrait se conclure avant fin décembre 2014

Siemens procède à l’acquisition de l’activité de turbines à gaz et de compresseurs de Rolls-Royce Energy, renforçant ainsi sa présence dans le secteur en plein essor de l’industrie pétrolière et gazière, ainsi que dans celui de la production décentralisée d’électricité. Le prix d’achat est de 785 millions de livres, soit environ 950 millions d’euros. La transaction devrait intervenir avant fin décembre 2014 après avoir fait l’objet des approbations réglementaires.

Siemens bénéficiera en outre, dans le cadre de cette transaction, d’un accès exclusif aux développements technologiques à venir de Rolls-Royce Energy en matière de turbines aéronautiques d’une puissance de 4 à 85 mégawatts, ainsi que d’un accès privilégié à ses services d’approvisionnement et d’ingénierie. En vertu de cet accord d’une durée de 25 ans, Siemens paiera à Rolls-Royce un complément de 200 millions de livres, soit environ 240 millions d’euros.

Par cette acquisition de l’activité turbines à gaz aérodérivées de petite à moyenne taille pour une puissance de sortie de près de 66 mégawatts (OSI/évaluation en milieu humide) de Rolls-Royce, Siemens introduit une pièce technologique manquante dans son vaste portefeuille de turbines à gaz.

Initialement développées pour l’industrie aéronautique, les turbines à gaz aérodérivées de Rolls-Royce Energy se caractérisent par leur construction compacte, leur poids optimisé et d’excellentes performances. Autant de caractéristiques qui en font une option de production d’énergie séduisante pour les industries du pétrole et du gaz, notamment pour les opérateurs de plate-formes pétrolières à bord desquelles l’espace est restreint. En raison de leur efficacité et de leur capacité de démarrage rapide, les turbines à gaz aérodérivées permettent également une production industrielle fiable d’énergie décentralisée – leur souplesse permettant de répondre aux pics de consommation électrique, de constituer des réserves énergétiques d’urgence et de stabiliser le réseau électrique.

L’unité de turbines à gaz et de compresseurs de Rolls-Royce Energy est l’un des principaux fournisseurs de turbines à gaz aérodérivées. Dans ce segment, Siemens fait l’acquisition d’une entreprise de près de 2 400 employés, affichant des revenus de 871 millions de livres (soit environ 1,1 milliard d’euros) et des résultats d’exploitation avant intérêts et taxes (EBIT) de 72 millions de livres (soit près de 88 millions d’euros) pour l’année fiscale 2013. Avec une base installée d’environ 2 500 turbines à gaz, Rolls-Royce Energy est à la tête de la seconde flotte de turbines à gaz aéro-dérivées au monde.