Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Coup d’envoi pour le premier projet éolien offshore de Siemens en Belgique

  • Le parc éolien offshore de Rentel est crédité d’une capacité de 309 mégawatts

  • Il comprendra 42 éoliennes de la plateforme D7

  • Il alimentera 300 000 foyers belges en électricité verte

  • Siemens assurera aussi le service et la maintenance pendant 17 ans

L’approbation récente pour le parc éolien Rentel par les instances européennes, donne le coup d’envoi du premier projet de Siemens en éolien offshore en Belgique.

Siemens, leader de l’éolien offshore, vient de s’imposer avec succès sur ce marché en Belgique, avec une première commande destinée au projet Rentel de 309 MW. Notre client Rentel NV fait partie du partenariat Otary fédérant divers experts belges en matière d’énergie renouvelable, notamment des sociétés d’investissement et de développement.

Photo d presse en haute résolution

Siemens assurera la livraison, l’installation, la mise en service et la maintenance de 42 turbines de la plateforme D7. Le parc éolien offshore de Rentel délivrera une puissance suffisante pour approvisionner près de 300 000 ménages belges en électricité verte. Dans le cadre d’un contrat de service à long terme, conclu pour une durée de 17 ans, Siemens fournira aussi des services en mer personnalisés et des solutions logistiques pour les turbines ainsi que des systèmes avancés de surveillance et de diagnostic à distance basés sur l’exploitation des données.

Nathalie Oosterlinck, CEO de Rentel: «Ce contrat est l’une des étapes finales de la réalisation du projet Rentel. L’énergie renouvelable représente le futur et nous sommes très heureux de pouvoir travailler avec un partenaire aussi expérimenté et compétent que Siemens pour la réalisation de notre parc éolien en mer tout en contribuant aux objectifs belges en termes d’énergie renouvelable et en créant des emplois locaux en Belgique. »

« Nous sommes ravis que Rentel NV ait choisi Siemens pour notre premier projet en mer du Nord belge », a déclaré Michael Hannibal, Offshore CEO de la division Wind Power and Renewable Energy de Siemens. « Le modèle perfectionné de notre éolienne à entraînement direct de la plateforme D7 et nos services de pointe optimiseront la production d’énergie du parc éolien en mer de Rentel et contribueront à faire de l’éolien offshore un élément central du mix énergétique durable dans divers pays européens. »

Le pré-montage et l’installation du parc éolien seront gérés depuis le port d’Ostende. Ensuite, un service-hub local comprenant de nouveaux bâtiments sera prévu pour héberger l’équipe qui assurera le contrat de maintenance des turbines pendant 17 ans. Pour le développement de cette équipe et la consolidation de ce contrat de maintenance, Siemens procédera à des engagements de techniciens et de coordinateurs de sécurité sur place. Siemens collaborera également avec la direction du port  d’Ostende et des partenaires locaux comme GeoSea, Deme et Rebo.

Le parc éolien offshore de Rentel sera situé à environ 40 kilomètres des côtes belges en mer du Nord. Les 42 turbines Siemens seront installées sur des fondations par des profondeurs d’eau de 22 à 36 mètres. Les premières éoliennes approvisionneront le réseau belge à partir de mi-2018 et le parc sera totalement opérationnel à la fin de cette même année.

 

Suivez-nous sur Twitter: www.twitter.com/siemens_press

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans d’excellence technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. L’entreprise est active dans plus de 200 pays et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2016 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 79,6 milliards d’euros, pour un résultat net de 5,6 milliards d’euros. Fin septembre 2016, le groupe employait quelque 351 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

19/12/2016