Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Imagerie intraopératoire 3D robotisée : Démonstration du Zeego « II »

For the business press
Bruxelles, 15.11.2013

Artis Zeego

Les Cliniques universitaires Saint-Luc disposent d’une nouvelle salle d’opération équipée d’un imageur 3D robotisé Artis Zeego II de Siemens, un matériel de pointe en matière d’imagerie médicale. Cette technologie ultramoderne apporte de nombreux avantages tant pour les patients que les chirurgiens de Neurochirurgie et d’Orthopédie. Le 15 novembre prochain aura lieu une démonstration du Zeego II en présence du Pr Christian Raftopoulos (neurochirurgie) et du Pr Xavier Banse (orthopédie).

Régulièrement, les équipes de Neurochirurgie et d’Orthopédie de Saint-Luc opèrent des patients souffrant de pathologies dégénératives, traumatiques ou malformatives de la colonne vertébrale. De plus, de nombreux implants doivent être placés avec la plus grande précision à l’intérieur du crâne. Afin de s’assurer que les implants sont parfaitement positionnés durant l’intervention, une imagerie intraopératoire de pointe est nécessaire. C’est pour cette raison que les Cliniques Saint-Luc viennent d’acquérir le bras robotisé Artis Zeego II de Siemens.

Un robot en salle d’opération
Installé dans une salle également équipée avec un système de neuronavigation de dernière génération, le bras robotisé Zeego II délivre des images radiologiques comparables à celles d’un CT Scan. Il permet un contrôle maximalisé durant l’intervention en fournissant aux chirurgiens un contrôle de qualité immédiat de leurs gestes et la possibilité, si nécessaire, de parfaire leur travail. Ceci constitue un gain majeur dans le cadre de la réalisation de ces chirurgies complexes et dangereuses.

Une première en Belgique
Saint-Luc est le premier centre hospitalier belge à disposer d’un Zeego de deuxième génération. Outre son activité opératoire, il sera à la base de nombreuses innovations cliniques, notamment dans le domaine des scolioses et des implants intracrâniens. L’acquisition du Zeego II n’aurait pu se faire sans le soutien de nombreux mécènes et de la Fondation Saint-Luc.