La Chine et l’Inde sont d’importants vecteurs de croissance pour le portefeuille de Siemens VAI

For the trade press
Erlangen, 12.05.2010

Siemens VAI renforce son portefeuille pour la production de fer et d’acier. Non seulement elle développera et fabriquera à l’avenir des produits et solutions en Chine et en Inde, mais elle les lancera aussi sur le marché mondial au départ de ces pays. Werner Auer, CEO de Siemens VAI, a expliqué ce mardi à la presse que « Depuis la crise économique, la concurrence en génie industriel s’est fortement intensifiée. Les sociétés chinoises et indiennes mettent de plus en plus, et avec succès, leurs propres installations sur le marché. » Alors que les pays européens à haute technicité, les Etats-Unis et le Japon continuent à se concentrer sur l’efficacité et la flexibilité de leurs processus de production, la Chine et l’Inde souhaitent par-dessus tout produire de l’acier dans des installations plus simples et moins chères afin de développer leur infrastructure. « Sur les 21 milliards d’euros d’investissements mondiaux, près de la moitié concerne ce type d’installations », déclare Werner Auer. Siemens développera des installations destinées spécialement à ce segment de marché et transférera la responsabilité en matière de conception, production et marketing de l’Europe à la Chine et à l’Inde. « Nous répondons de la sorte aux évolutions du marché de l’acier et renforçons à long terme notre position de leader », a-t-il souligné.

La Chine et l’Inde produisent aujourd’hui plus de la moitié du volume mondial d’acier. Tim Dawidowsky, anciennement responsable des activités exploitation minière et acier de Siemens en Chine, précise que « nous escomptons une croissance annuelle de plus de dix pour cent en Asie », alors que la demande pour de nouvelles aciéries ne cesse de décliner en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Face à une croissance en perpétuelle hausse, les sociétés locales ont commencé à offrir elles-mêmes des installations. Certaines sont jusqu’à 40 pour cent moins chères que celles des fournisseurs européens. « De nombreux exemples d’industries en Chine et en Inde montrent que les sociétés locales peuvent devenir nos concurrents de demain et qu’elles offriront les technologies qui constituent les forces actuelles des constructeurs d’installations européens. »

Sachant que les coûts de fonctionnement et la qualité de production, la sécurité et les exigences environnementales influencent les décisions d’achat de génie industriel sur les marchés traditionnels de l’acier, « nous devons nous efforcer, sur les nouveaux marchés, de rencontrer les exigences locales avec des solutions standard », ajoute Tim Dawidowsky. Ceci requiert une proximité avec le client. « Nous ne réussirons que si nous sommes perçus comme une entreprise locale. »

Siemens VAI relèvera le défi et offrira de nouvelles technologies et solutions qui seront compétitives en Chine, en Inde et dans d’autres pays comparables où la demande d’acier est très forte. Comme le souligne Werner Auer, « Nous développerons un portefeuille adéquat pour ces pays et contrôleront la concurrence locale tout en conservant notre propre génie industriel et savoir-faire des processus en interne. »

Siemens VAI investira quelque 35 millions d’euros en Chine et en Inde dans les deux à trois prochaines années afin de développer localement sa production, son ingénierie et sa gestion de projets. A l’intérieur de la matrice mondiale de concurrence et de production, les deux pays se verront aussi confier la responsabilité de la conception et du développement, de la conception de produits à la demande, de la production, de la gestion des projets, de la mise en service et du service après-vente de 11 composants d’installation pour l’industrie de l’acier. « Nous nous concentrerons en Inde sur une sélection de technologies de production d’acier brut tandis que la Chine sera responsable de nouveaux développements en matière de laminage. Ces deux pays assureront le marketing mondial de leurs produits conformément aux exigences nouvelles et spécifiques du marché », poursuivait Werner Auer. Cette stratégie se démarque fortement de celle des autres acteurs du marché. « Nous plaçons la responsabilité des activités là où elles apparaissent et où elles peuvent – et doivent –se développer. »

En Chine, Siemens VAI compte déjà trois usines et environ 1 600 salariés qui fabriquent et assemblent des composants d’installation mécaniques et électriques pour tout le portefeuille de VAI Metals and Mining à Shanghai. Les activités sont soutenues par des ingénieurs à Beijing et Shanghai ainsi que les salariés de 20 bureaux de vente répartis à travers la Chine. En Inde, plus de 800 personnes travaillent à Kolkata et Mumbai, notamment dans l’ingénierie et la gestion de projets ainsi que la fabrication de composants mécaniques pour le secteur du laminage.

Le secteur Industrie de Siemens (Erlangen, Allemagne) est le plus grand fournisseur au monde de technologies respectueuses de l’environnement dans les domaines de la production, des transports, des bâtiments et de l’éclairage. Siemens propose des technologies d’automatisation intégrées et des solutions sur mesure pour l'industrie qui lui permettent d'améliorer la productivité, l'efficacité et la flexibilité de ses clients dans l'industrie et les infrastructures. Le secteur comprend six divisions : Building Technologies, Drive Technologies, Industry Automation, Industry Solutions, Mobility et Osram. Au cours de l'exercice 2009 (clôturé le 30 septembre), le secteur Industrie de Siemens a généré un chiffre d'affaires de près de 35 milliards d’euros. Il emploie quelque 207 000 collaborateurs dans le monde. www.siemens.com/industry

La division Industry Solutions de Siemens (Erlangen, Allemagne) est l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de solutions et de services pour établissements industriels et infrastructures. Regroupant les activités de Siemens VAI Metals Technologies, Water Technologies et Industrial Technologies, elle prend en charge l’ingénierie, l’installation, l’exploitation et les services pour tout le cycle de vie. Son portefeuille étendu de solutions environnementales aide les entreprises industrielles à utiliser efficacement l’énergie, l’eau et les équipements, à réduire les émissions polluantes et à respecter les directives en matière de protection de l’environnement. Durant l’exercice fiscal 2009 (clôturé le 30 septembre), la division a employé 31 000 personnes dans le monde et réalisé un chiffre d’affaires total de 6,8 milliards d’euros. Informations et téléchargements sur: http://www.siemens.com/industry-solutions en http://www.siemens.com/metals