Siemens et Mitsubishi Heavy Industries forment une coentreprise dans le secteur de la métallurgie

For the trade/business and financial press
Munich, 07.05.2014

  • Une coentreprise née de partenariats solides et de compétences technologiques complémentaires

  • Des organisations régionales existantes idéalement complémentaires

  • Des structures taillées pour relever les défis des marchés mondiaux et d’une concurrence internationale

Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) souhaitent collaborer dans le secteur de l’industrie métallurgique et constituent un fournisseur complet d’installations, de produits et de services pour l’industrie du fer, de l’acier et de l’aluminum à l’échelle mondiale. En réponse aux défis du marché, caractérisés par de fortes pressions sur les prix, ces deux partenaires conjuguent leurs forces et mettent en place une coentreprise puissante et bien positionnée sur le plan mondial. Un accord vient juste d’être signé en ce sens. Aux termes de cet accord, MHI et Siemens détiendront respectivement 51 % et 49 % du capital de la coentreprise qui, sous réserve d’approbation par les instances compétentes, débutera son activité en janvier 2015.

Les partenaires mettent tous deux leur activité métallurgique dans la corbeille de la coentreprise. Cette dernière intégrera Mitsubishi-Hitachi Metals Machinery, Inc. (MH) – une société du groupe MHI consolidé avec participation d’Hitachi Ltd. et IHI Corporation au capital. Siemens et MHI sont idéalement complémentaires en termes de portefeuille de produits, de savoir-faire de production et d’implantation géographique. Avec ses quelque 9 000 employés, la nouvelle coentreprise concentrera ses activités autour de la production de fer, d’acier et d’aluminum. Elle sera dotée d’une structure légère, taillée pour relever les défis des marchés mondiaux et d’une concurrence internationale. Ce mariage de compétences donnera naissance à une coentreprise plus à même de s’adapter aux fluctuations des marchés.

L’entreprise aura son siège au Royaume-Uni. Elle prévoit des accords de fourniture avec les divisions Industry Automation et Drive Technologies de Siemens.

Le marché de l’acier se caractérise par un fort glissement géographique vers l’Asie. Plus de 50 % de la production mondiale d’acier provient aujourd’hui de la Chine, avec également une concurrence croissante entre les fournisseurs technologiques locaux. Etayée par les centres de compétences de Siemens Metals Technologies en Europe centrale et de MHI en Asie, la nouvelle coentreprise bénéficiera d’une implantation régionale très solide.

Les portefeuilles d’activités des deux partenaires sont idéalement complémentaires. Tandis que la puissance technologique de Siemens Metals Technologies porte tout particulièrement sur la production de fer et d’acier, l’automatisation, les technologies environnementales et les services de cycle de vie, la technologie de MHI est quant à elle essentiellement axée sur le laminage à chaud et à froid, avec une réelle expertise en matière de traitement et de production. Forte de ses deux portefeuilles, la coentreprise offrira à ses clients une chaîne de valeur complète englobant toute la production de fer, d’acier, d’aluminum, allant du traitement des matériaux bruts à la finition des surfaces en fin de processus de production, ainsi que toutes les compétences de cycle de vie.