Tools

Siemens BelgiqueSiemens Belgique

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Traverser Paris en métro sans conducteur

Presse – Affaires et commerce
Berlin, 25.09.2014

Les systèmes de métros sans conducteur sont plus économes en énergie, plus ponctuels, et permettent d'optimiser l'exploitation automatiquement et en temps réel

- Lorsqu'un métro circule en mode UTO (Unattended Train Operation, sans personnel à bord), le fonctionnement du système est régulé et surveillé de manière entièrement automatique. Aucun conducteur ni contrôleur n'est présent : les tâches d'automatisation et de protection sont largement gérées par le système de protection entièrement automatique.

- Caractéristiques d'un métro fonctionnant sans personnel à bord:

  • Les portes palières nécessaires en mode automatique marquent la séparation entre le quai et les voies. Si une personne pénètre dans la zone des voies de façon intempestive, le départ du train est empêché.

  • Une télésurveillance de l'intérieur du train est assurée par des caméras (CCTV) pour permettre au centre de contrôle de prendre des mesures appropriées dans les situations d'urgence

  • En cas de besoin, les voyageurs peuvent entrer en contact avec le centre de contrôle par le biais de systèmes d'interphones

  • Le système est en outre équipé de détecteurs de déraillement spéciaux qui peuvent déceler la sortie de voie d'une voiture, arrêter le train en toute sécurité et signaler l'incident au centre de contrôle

  • L'état des systèmes de contrôle et de protection est surveillé en continu. Un défaut donne lieu à un arrêt automatique ou, selon le cas, à un basculement sur les systèmes de secours

- La régie d'exploitation des transports en commun de Paris, la RATP, a opté pour la Ligne 1 de son réseau de métro pour un fonctionnement entièrement automatique, sans conducteur. Dans le cadre de ce projet, Siemens est responsable de la modernisation de la technologie d'automatisation. La Ligne 1, qui relie la station Château de Vincennes à La Défense, a été inaugurée en juillet 1900 et constitue la ligne du métro parisien la plus ancienne et la plus fréquentée

- D'une longueur de 17 kilomètres, elle transporte environ 725 000 voyageurs par jour.

- La ligne dessert 25 stations et notamment de grands sites touristiques comme l'Hôtel de Ville, le Louvre, la Place de la Concorde, les Champs-Élysées, l'Arc de Triomphe et le quartier des affaires de La Défense.

- Afin de ne pas interrompre le trafic voyageurs, les phases de construction ont été programmées la nuit, entre 1h30 et 5h30. Le temps de travail effectif n'était par conséquent que de 3,5 heures

- D'un point de vue technique, la mise en service des premiers trains entièrement automatiques a constitué une grande première mondiale. C'est la première fois qu'une ligne de métro aussi fréquentée était convertie pour un fonctionnement sans conducteur, sans que cela n'entraîne d'interruptions de service.

- La technologie nouvellement mise en œuvre économise l'énergie, accroît la fiabilité et optimise les intervalles entre les trains:

  • Un train peut désormais arriver en station toutes les 85 secondes, au lieu de 105 secondes précédemment.

  • Cela permet à un nombre de voyageurs nettement plus important d'emprunter chaque jour cette ligne dont la capacité a ainsi augmenté d'environ 20 %.

  • Cela contribue à fluidifier le trafic routier et à réduire les émissions : Paris devrait ainsi économiser environ 4 600 tonnes de CO2 rien que sur la Ligne 1 – soit l'équivalent de la consommation annuelle de CO2 d'environ 500 Allemands, par exemple •

- Siemens a équipé environ 250 kilomètres de voies avec la technologie de signalisation pour un fonctionnement sans conducteur, devenant ainsi leader mondial dans ce domaine.

- Siemens a déjà équipé huit lignes de métros à travers le monde avec sa technologie de signalisation pour exploitation en mode UTO : les Lignes 2 et 3 à Nuremberg, la Ligne 9 à Barcelone, la Ligne 4 à Budapest, les Lignes 1 et 14 à Paris, la Ligne B à Lyon et la Ligne 4 à Sao Paulo. À Riyad (Arabie Saoudite), les Lignes 4 et 5 sont actuellement en cours de construction, et à Hong-Kong, Siemens modernise la liaison entre Shatin et Central Link.

Pour plus d’infos, consultez la page http://www.siemens.com/press/innotrans2014