Tools

Siemens BelgiqueSiemens Belgique

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens à Vienne

For the trade/business and financial press
Vienne, 14.03.2013

La ville de Vienne est une référence en matière de transports urbains. Siemens a fourni à la capitale autrichienne toute une panoplie de produits et de solutions, dont 300 tramways à plateforme surbaissée (ULF), 40 métros équipés de systèmes de commande et des systè-mes de gestion du trafic routier permettant de contrôler la circulation dans le périmètre de la ville. Avec quelques 2,5 millions d'habitants, l'agglomération de Vienne possède l'un des plus vastes réseaux de tramways au monde, qui s'étend sur 227 kilomètres. Exploité par la régie de transports publics de la ville de Vienne, Wiener Linien, le réseau compte plus de 960 ki-lomètres et compte 116 lignes de métro, tramway et autobus, et 4 559 arrêts dont aucun n'est situé à plus de 15 minutes à pied de n'importe quel point de la ville.

Wiener Linien 
Environ 1 000 employés de l'usine Siemens de Simmering construisent des véhicules de transport en commun à la pointe de la technologie, destinés à Wiener Linien.

Tramways ULF
Un tramway ultramoderne et qui a déjà fait ses preuves parcourt la ville de Vienne depuis plus de dix ans. Celui-ci présente un plancher intégralement surbaissé, dont la différence de hauteur au sol de 19,5 centimètres est la plus faible au monde. Wiener Linien a déjà passé commande de plus de 300 véhicules à Siemens, dont plus de 250 ont déjà été li-vrés.

Le plancher surbaissé facilite le transport en commun de Vienne et le rend attrayant, confortable et efficace, en particulier au regard des économies d'énergie liées à la récupé-ration de l'énergie de traction, actuellement de l'ordre de 28 pourcents. Cette valeur se situe entre 30 et 35 pourcents pour le métro, du fait que les conditions de traction sont plus homogènes dans ce mode de transport.

Autobus de ville entièrement électriques pour un transport en commun de moindre impact
Les autobus électriques fournis par Siemens à la régie de transports publics de la Ville de Vienne font de cette entreprise le premier fabricant d'Europe à utiliser des autobus entiè-rement électriques pour un service urbain régulier. Le premier des douze autobus tout électrique est en service régulier sur les lignes 2A et 3A depuis l'automne 2012. Chaque ligne s'étend sur six à sept kilomètres. Les accumulateurs d'énergie sont rechargés rapi-dement le jour dans les terminus de tramways, et lentement au dépôt pendant la nuit. Cet autobus a remporté le prix « EBUS » du Forum Allemand du Transport et de la Logistique en octobre 2012 grâce à l'interaction étroite entre la propulsion écologique et son intégra-tion sur un réseau de transport unique en Europe. Ce concept a été mis en œuvre en coopération avec le constructeur Rampini.

Systèmes de commande et d'électrification des rails
En plus des véhicules, Siemens fournit également les équipements de commande et d'électrification des rails à Wiener Linien, comme par exemple tous les systèmes d'accro-chage des métros et de commande des trains, et depuis 2003 les lignes U1 et U2 sont successivement passées au système d'accrochage électronique Sicas ECC (Siemens Computer Aided Signaling Element Control Computer) qui permet d'optimiser le séquen-cement des trains en fonction du volume de passagers, et d'optimiser la sécurité opéra-tionnelle, la fiabilité et la disponibilité du métro.

Siemens est le fournisseur des systèmes de commande et de signalisation de l'extension de ligne de la section U2 entre Schottenring et Stadion (2008), celle de Stadion à Aspernstrasse (en cours de construction), ainsi que celle de la section U1 de Kagran à Leopoldau (2006). Outre les systèmes d'accrochage électroniques, Siemens fournit également la commande automatique continue des trains afin d'optimiser le niveau de sécurité et d'automatisation en cours de service.

Depuis 2006, Siemens fournit à Wiener Linien des dépôts et des sous-stations ferroviaires qui alimentent le réseau de tramways en énergie.

La solution TI améliore les processus de vente
PTnova, le système de vente de Siemens, permet à Wiener Linien de contrôler les ventes de manière centralisée et d'améliorer la standardisation des procédures. PTnova permet de contrôler tous les procédés commerciaux, tels que la vente des billets, la gestion des billets saisonniers et des usagers, la gestion électronique du prix des billets ou la pour-suite d'infractions, et d'automatiser le débit des données de ventes de la facturation au règlement. PTnova a été développé conjointement avec Wiener Linien, Münchner Ver-kehrsgesellschaft, VAG Nürnberg, Hamburger Hochbahn AG et Rhein-Neckar Verkehr-sgesellschaft, et piloté avec Wiener Linien.

Centre de contrôle du trafic de Vienne
Tout autant qu'une gamme attrayante d'options pour le trafic ferroviaire, un contrôle effi-cace du trafic routier est également un élément clé du transport en continu. Siemens offre à la ville de Vienne des solutions de gestion du trafic routier afin de contrôler le flux de véhicules dans le centre ville, et ainsi d'optimiser de manière significative le trafic aux alentours de la ville. Le système informatisé de contrôle du trafic permet non seulement la surveillance et le contrôle de plus de 1 200 signaux de trafic, mais constitue également la pierre angulaire de la mise en œuvre de stratégies de gestion, d'orientation et d'informa-tion concernant le trafic routier à Vienne. La situation sur la route fait l'objet d'une projec-tion visuelle sur un mur multimédia de quatre mètres de largeur et 2,4 mètres de hauteur. Cologne et Vienne ont été conjointement les secondes principales villes européennes à déployer cette technologie.

Centre de contrôle des autoroutes
Wien-Inzersdorf (Vienne) est le siège du système de gestion du trafic et d'information d'ASFINAG (Autobahn und Schnellstraßen Finanzierungs AG), qui est responsable des systèmes de gestion active du trafic qui couvrent toutes les autoroutes et voies rapides en Autriche. Siemens fournit le matériel ainsi que les logiciels pour la régulation informatique du trafic. Douze stations de travail équipées chacune de six écrans fonctionnent 24 heures sur 24 pour surveiller le trafic sur les autoroutes et les voies rapides, les sites en construction et détecter les embouteillages en préparation. Le centre de contrôle du trafic permet de réduire les émissions et d'améliorer la sécurité routière par :

  • une consommation réduite de 40 pourcents

  • une gestion efficace des déplacements

  • une réduction des temps de trajet

  • un rapprochement et un traitement intelligent des données de sources différentes

Du fait que l'Autriche se situe à l'intersection de plusieurs importantes voies de transport, l'ASFINAG coordonne ses stratégies de gestion du trafic sur une base internationale afin de s'assurer que le trafic est optimisé sur la plus vaste étendue possible. Pour cela, il reste en contact avec les autres centres de contrôle du trafic européens, comme ceux de Bavière, du Tyrol du Sud, de Slovaquie, de Slovénie et de Hongrie.

Chemins de Fer Fédéraux Autrichiens (ÖBB)
Train à grande vitesse Railjet
Le train à grande vitesse Railjet est un autre élément important du concept de trafic de la capitale autrichienne. Le Railjet relie toute l'Autriche et va au-delà de ses frontières, de Vienne à Innsbruck, Bregenz et Zürich (Suisse) en passant par Salzbourg ou de Münich (Allemagne) à Budapest (Hongrie) en passant par Vienne. Le Railjet fait également le lien entre Vienne, Graz, Klagenfurt et Villach depuis l'automne 2011. Le Railjet relie égale-ment les villes allemandes de Stuttgart, Mannheim et Francfort.

Avec une vitesse maximum de 230 km/h, 185 mètres de longueur et un poids de 330 tonnes, le Railjet comporte 408 sièges, sept voitures et une locomotive Taurus. Pour les chemins de fer autrichiens, le Railjet est le symbole d'une ère nouvelle dans le trans-port de passagers sur de longues distances. Aujourd'hui, les chemins de fer autrichiens comptent 51 Railjets à sept voitures.

100 trains régionaux Desiro ML
Les chemins de fer autrichiens (ÖBB) concluent un accord avec Siemens pour la fourni-ture des 100 premiers trains régionaux Desiro ML. Siemens obtient le contrat en avril 2010, suite à l'un des plus gros appels d'offre paneuropéen pour des trains régionaux électriques. Trois trains électriques doivent être livrés dès fin 2015. La fabrication est pré-vue à l'usine de Jedlersdorf (Services Techniques) des chemins de fer autrichiens. Les bogies seront fournis par les usines Siemens de Graz. Les trains Desiro ML sont des vé-hicules flexibles et fiables qui, grâce à leur conception de train à une seule voiture, peu-vent être adaptés individuellement au volume de passagers. Du fait de leur système de traction amélioré, qui permet une consommation réduite comparée à celle des modèles précédents, ils sont tout particulièrement respectueux de l'environnement.

Retrouvez toutes les informations concernant la présentation Siemens à l'UITP 2013 sur: http://www.siemens.com/press/uitp2013 

Le département Infrastructure & Villes de Siemens (Münich, Allemagne) emploie 90.000 personnes et propose des tech-nologies durables destinées aux zones urbaines et à leurs infrastructures. L'offre couvre les produits, les systèmes et les solutions pour une gestion intelligente du trafic, le transport par rail, les grilles intelligentes, la distribution d'énergie, les bâtiments économes en énergie et la sécurité. Ce département comprend les divisions des Technologies du Bâtiment, de Basse et Moyenne Tension, de Transport et de Logistique. Pour de plus amples informations: http://www.siemens.com/infrastructure-cities