Tools

Siemens BelgiqueSiemens Belgique

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens réalisera l’automatisation du réseau ferroviaire dans la région métropolitaine d’Alger

  • Plus grande commande d’automatisation ferroviaire dans l’histoire de Siemens – 340 millions d’euros

  • Développement du transport de voyageurs et de marchandises

  • Vitesse jusqu’à 160 km/h et augmentation du débit grâce à l’ingénierie ferroviaire

Siemens livrera les systèmes de signalisation, de sécurité et de contrôle pour les 140 km du réseau ferroviaire longue distance de la région métropolitaine d’Alger. Le projet sera réalisé par ESTEL RA, une co-entreprise détenue par la Société Nationale des Transports Ferroviaires algérienne et Siemens.  « En tant que leader du marché de l’automatisation, nous livrerons une technologie de pointe à l’Algérie : elle se traduira par des services ferroviaires transfrontaliers à une vitesse allant jusqu’à 160 km/h pour les voyageurs et les marchandises, un raccourcissement des intervalles entre les trains et une meilleure exploitation de la ligne », a déclaré Jochen Eickholt, CEO de la division Mobility de Siemens. La commande représente quelque 340 millions d’euros pour Siemens. C’est la plus importante jamais obtenue par l’entreprise dans le domaine de l’automatisation ferroviaire.

Alger, qui compte plus de trois millions d’habitants, est non seulement la plus grande métropole mais aussi le principal centre de transport du pays. L’extension du réseau ferroviaire vise à reporter une partie du trafic routier sur le rail, afin de décongestionner le Grand Alger et d’améliorer la mobilité des habitants. La mise en service du réseau est prévue pour la fin 2019. Le réseau ferroviaire comprend 18 gares et sert à la fois au transport des voyageurs et au trafic des marchandises. Il sera équipé de système de signalisation, de sécurité et de contrôle ainsi que de technologie de triage et de télécommunication. Siemens livrera la première phase d’extension du système européen de contrôle des trains (European Train Control System, ETCS). Celui-ci autorise des vitesses allant jusqu’à 160 km/h et permet de raccourcir les intervalles entre les trains, ce qui améliore le débit. Siemens livrera également des infrastructures de triage automatisées pour la ligne de marchandises, de manière à optimiser la manutention du fret par une technologie moderne. En outre, le personnel de l’opérateur ferroviaire algérien recevra des formations sur l’utilisation et la maintenance du nouveau système.

Le gouvernement algérien investit dans les infrastructures du pays dans le cadre d’un plan quinquennal visant à stimuler l’économie. L’un de ses piliers est le développement et la construction du système de transport public. Ces dernières années, Siemens a déjà livré des systèmes de signalisation ETCS pour les liaisons ferroviaires grandes lignes reliant Boughezoul à M'Sila et Tissemsilt, Mecheria à El Bayadh, Djelfa à Laghouat, et Beni Mansour à Bejaia, ainsi que pour la principale ligne de fret entre Senia et le port d’Arzew.


11/12/2015