Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens remporte son premier contrat d’automatisation auprès des chemins de fer français

  • Automatisation d’une ligne ferroviaire régionale pour la SNCF à Paris

  • Premier déploiement d’une technologie de transports urbains sur une ligne régionale

  • La valeur de la commande avoisine les 180 millions d’euros

Le groupe Siemens a été retenu par la SNCF (Société Nationale des Chemins de fer Français) pour automatiser les neuf kilomètres de prolongement de la Ligne E du Réseau Express Régional d’Île-de-France ainsi que d’un tronçon de six kilomètres sur la ligne existante. Le contrat signé  par le CEO de Siemens, Joe Kaeser, est le premier marché d’automatismes de transport confié par l’opérateur ferroviaire français à Siemens. Il s’élève à près de 180 millions d’euros.

Siemens déploiera une technologie d’automatismes d’aide à la conduite des trains qui permet le fonctionnement en mode semi-automatique et qui a déjà été mise en œuvre avec succès sur plusieurs lignes de métro parisiennes. C’est la première fois qu’un système d’automatismes sera utilisé sur une ligne régionale en France. Il sera d’abord installé sur le tronçon entre les gares Rosa Parks et Haussmann-Saint Lazare, au nord de la ville, puis étendu vers l’ouest jusque Nanterre-La-Folie à l’horizon 2022. En mode semi-automatique, le train circulera sans intervention humaine entre deux gares. Le conducteur présent dans la cabine se chargera uniquement de la fermeture des portes et des situations d’urgence.  En plus du système d’automatismes basé sur radio, Siemens fournira le système de contrôle-commande automatique des trains.

Le CEO de Siemens Mobility, Jochen Eickholt, se dit confiant en la capacité du groupe à capitaliser sur ses succès précédents : « Siemens possède une longue expérience dans la construction de lignes de transports urbains automatisés en France. Nous allons la mettre à profit pour réaliser ce contrat de la SNCF. » Le premier métro sans conducteur de Paris, entré en service dès 1998, était déjà équipé de technologie Siemens. Le groupe s’emploie actuellement à convertir les systèmes de signalisation et de contrôle-commande de la Ligne 4, qui compte 27 stations, en vue de son exploitation en mode totalement automatique. Ceci permettra de réduire l’espacement entre les trains sur la ligne, ce qui se traduira par une augmentation de capacité allant jusqu’à 20 %. En plus des Lignes 4 et 14, Siemens a également équipé la Ligne 1 pour une exploitation automatique et fourni des composants et des systèmes de signalisation importants pour les Lignes 3, 5 et 9.

Ce communiqué de presse ainsi que des photos sont disponibles sur le site www.siemens.com/press/rail-automation-paris

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/siemensMobility

22/02/2016