Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens fait la démonstration du premier système eHighway aux États-Unis

  • Cette démonstration se déroule en Californie, à proximité de deux des plus grands ports américains : Los Angeles et Long Beach

  • La technologie d'électrification des camions mise au point par Siemens pourrait permettre de réduire les émissions et d'améliorer la qualité de l'air

Siemens et le District de gestion de la qualité de l'air de la côte sud (« South Coast Air Quality Management District » ou SCAQMD) font la démonstration d'une eHighway « zéro émissions » de 1,6 km dans la ville californienne de Carson, aux États-Unis, située non loin des ports de Los Angeles et Long Beach. Trois camions transportant des marchandises roulent le long de ce tronçon d'autoroute qui fait appel à la technologie Siemens pour électrifier des voies d'autoroute choisies, via une caténaire. Cette caténaire alimente les camions en électricité, de la même façon que sont alimentés les trolleybus ou les tramways modernes dans les rues de nombreuses villes. Ce système permet également d'utiliser les camions en dehors des tronçons électrifiés de l'infrastructure.

Les poids lourds sont la principale source d'émissions contribuant au smog en Californie du Sud. Le développement d'un système de circulation des marchandises à émissions nulles ou presque nulles dans les ports permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les émissions toxiques et les émissions contribuant au smog dans les communautés riveraines, qui comptent parmi les plus touchées par la pollution atmosphérique.

« Ce projet va nous aider à évaluer la faisabilité d'un système de circulation des marchandises zéro émissions s'appuyant sur des fils caténaires aériens », explique Wayne Nastri, membre de la direction du SCAQMD. « Cette démonstration pourrait conduire au déploiement de systèmes eHighway qui réduiront la pollution et seront bénéfiques à la santé publique pour les résidents qui vivent à proximité des ports. »

« Chaque jour, les Américains dépendent des produits et services acheminés par le fret. Ce mode de transport devrait doubler les émissions mondiales de CO2 d'ici 2050 », souligne Roland Edel, directeur de la technologie de la division Mobility de Siemens. « Notre technologie eHighway a la capacité de doubler l'efficacité par rapport aux camions diesel normaux. Cela divise à son tour par deux la consommation d'énergie et diminue la pollution atmosphérique locale aux alentours des plus grands ports américains. »

Un camion électrique à batterie, un camion électrique renforcé au gaz naturel et un camion hybride diesel roulent à présent le long d'une caténaire de 1,6 km sur les voies nord et sud de South Alameda Street à Carson, entre East Lomita Boulevard et Dominguez Channel. Ce système devrait diminuer la consommation de combustibles fossiles, réduire les coûts d'exploitation des camions, limiter considérablement les émissions de CO2, les émissions toxiques et les émissions contribuant au smog, et ainsi aider à faire face à la dépendance croissante envers le transport de marchandises.
L'objectif de ce projet spécifique est de faire la démonstration du système eHighway appliqué à l'exploitation des camions sur le réseau routier public américain et de continuer à préparer des applications en vue d'initiatives à plus grande échelle dans le futur.

Le système de démonstration, semblable à celui des trolleybus ou des tramways, se compose d'une ligne de contact aérienne qui assure l'alimentation électrique des camions le long de la route et d'un pantographe actif, installé sur le toit des camions eHighway, qui transfère l'énergie des lignes aériennes vers les moteurs électriques du camion. Le pantographe peut automatiquement se connecter à la ligne de contact et s'en déconnecter au moyen d'un système de capteurs pendant que les camions sont en train de rouler, leur offrant la même flexibilité que des camions diesel conventionnels. Cela permet aux camions de changer aisément de voie ou de dépasser d'autres véhicules sans être reliés en permanence aux lignes aériennes comme un tramway. Pour garantir encore davantage la même flexibilité que les camions conventionnels, les véhicules eHighway utilisent un système d'entraînement hybride électrique qui peut fonctionner au diesel, au gaz naturel comprimé (GNC), sur batterie ou avec d'autres sources d'énergie embarquées, lorsqu'ils roulent en dehors des lignes caténaires.

En juin 2016, Siemens a lancé le premier système eHighway au monde sur le réseau routier public suédois. Il est en activité sur un tronçon de 2 kilomètres de l'autoroute E16 au nord de Stockholm jusqu'en 2018. Deux véhicules hybrides biodiesel sont employés pour ce projet.

De plus, trois essais sur le terrain de la technologie eHighway devraient débuter sur les autoroutes allemandes en 2019.

Le projet californien, qui représente 13,5 millions d'USD, est financé par le SCAQMD à hauteur de 2,5 millions d'USD ; 4 millions d'USD proviennent d'un accord conclu avec China Shipping ; 3 millions d'USD de la Commission de l'énergie de Californie ; 2 millions d'USD du port de Long Beach ; et 2 millions d'USD du métro de Los Angeles. Siemens a en outre apporté une contribution en nature d'un montant de 1,3 million d'USD. Le SCAQMD alloue 2,1 millions d'USD supplémentaires, et l'agence américaine de protection de l'environnement (US EPA) octroie 500 000 USD pour le contrat TransPower.

Dans le cadre d'un contrat distinct signé avec le SCAQMD, les camions électriques et hybrides au gaz naturel ont été développés par la société TransPower, basée à Escondido ; les hybrides diesel ont, quant à eux, été développés par Mack Trucks, une filiale de Volvo.


 

Vous pouvez retrouver ce communiqué de presse ainsi que des informations supplémentaires, à l'adresse suivante : www.siemens.com/press/ehighway

 

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/SiemensMobility

Pour en savoir plus sur la division Mobility, rendez-vous sur : www.siemens.com/mobility

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un leader technologique mondial. Symbole d’excellence, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence internationale depuis 170 ans, l’entreprise est active dans toutes les régions du globe et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. En outre, le groupe est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2017 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 83,0 milliards d’euros, pour un résultat net de 6,2 milliards d’euros. Fin septembre 2017, le groupe employait quelque 372 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

14/11/2017