Tools

Siemens BelgiqueSiemens Belgique

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

De nouvelles formes de mobilité pour les villes de demain

For the trade/business and financial press
Genève, 14.03.2013

Siemens dévoilera, dans le cadre du salon international du transport public UITP 2013 à Genève en Suisse, ses toutes dernières avancées en matière de transports publics urbains intégrés, économes en ressources, économiques et adaptés aux besoins des usagers. Parmi les produits exposés, on remarquera un système de contrôle d’alimentation ferroviaire, des systèmes de stockage de l’énergie destinés au transport urbain sans caténaire, des solutions d’optimisation de l’exploitation des infrastructures ferroviaires, une plateforme informatique de planification, de réserva-tion et de facturation des transports multimodaux, et le tout premier autobus entiè-rement électrique exploité sur une ligne régulière en Europe.

Evolution démographique, changement climatique, accélération des phénomènes d’urbanisation, tels sont les grands défis mondiaux auxquels notre société est au-jourd’hui confrontée. En 2010, plus de la moitié de la population mondiale habitait déjà dans des conurbations, et la tendance, là aussi, ne fait que s’accentuer : les experts estiment que 90 % de la croissance de la population à venir aura lieu dans les zones urbaines. On s’attend, de ce fait, à une augmentation de 2,7 milliards du nombre de déplacements individuels par jour entre 2005 et 2025, et les effets de cette croissance continue des besoins de mobilité à l’intérieur et entre les centres urbains sont déjà perceptibles. L’efficacité et le caractère durable de cette mobilité sont donc les impératifs essentiels des représentants des municipalités et des col-lectivités locales du monde entier. Aussi, sera-t-il indispensable - pour surmonter les phénomènes de congestion urbaine et de pollution atmosphérique, et la pénurie de places de parking, mais aussi pour garantir l’attractivité et la compétitivité des villes du monde entier - de disposer de systèmes de transport public efficaces.

Pour assurer la mobilité de leurs habitants à long terme, les villes devront disposer de systèmes de transport et d’informations étroitement imbriqués. Pour faire face à ces problématiques, Siemens propose un éventail très complet de solutions qui seront présentées au Hall 2 (Stand 2A325) du salon de l’UITP 2013.

Des solutions d’alimentation de traction ferroviaire écoénergétiques et écologiques 
Les systèmes d’alimentation de traction ferroviaire doivent répondre aux besoins d’énergie des services grandes lignes et de passagers, mais aussi des réseaux de tramway et de métro. Les solutions d’électrification ferroviaire de Siemens peuvent, par exemple, transmettre une énergie de freinage récupérée à des consommateurs distants via des réseaux à moyenne tension. La réintroduction d’énergie de freinage dans un réseau est aussi un facteur important d’amélioration de l’efficacité des sys-tèmes de stockage de l’énergie.

Siemens souhaite profiter de ce salon UITP pour exposer son unité de stockage de l’énergie mobile Sitras MES et son modèle hybride Sitras HES. Les véhicules équi-pés de ces systèmes consomment jusqu’à 30 % d’énergie en moins par an, et ils émettent jusqu’à 80 tonnes de CO2 en moins par rapport aux véhicules qui ne béné-ficient pas de ces unités de stockage d’énergie. L’unité de stockage hybride Sitras HES présente à la fois les avantages de la technologie de stockage et le potentiel des batteries de traction. Elle permet ainsi de concevoir des systèmes à courte distance sans caténaires et respectueux de l’environnement qui s’intègrent sans problème à tous les types de paysages urbains. Ce système hybride autorise une circulation sans caténaires sur des trajets pouvant atteindre 2,5 kilomètres.

Un autre dispositif attirera aussi les regards lors du salon : le système de contrôle d’alimentation Vicos RSC qui intègre différentes applications Scada (télésurveillance et acquisition de données) au sein d’un même système de contrôle et de surveil-lance. Outre une supervision du statut d’exploitation du système d’alimentation de traction ferroviaire, le système Vicos RSC permet de contrôler la consommation d’énergie du réseau d’alimentation de traction et de stabiliser les processus d’exploitation par la gestion des défaillances et de la maintenance.

Siemens exposera aussi son dispositif de limitation de tension Sitras SCD, proposé avec une fonction de tension mixte qui évite la présence de tensions non autorisées à l’intérieur des systèmes d’alimentation de traction ferroviaire CC s’ils sont sous l’influence de systèmes CA. Cette fonction de tension mixte répond à toutes les rè-gles de protection définies par la norme 50122-3 visant à éviter tout risque de ten-sions mixtes non autorisées.

Une gestion logicielle des défaillances pour augmenter la capacité de la voie
L’exploitation efficace des infrastructures ferroviaires existantes est un impératif difficile à tenir pour les grandes villes du monde entier. Or, avec le système Sie-mens Trainguard MT, la capacité d’une ligne de métro peut être augmentée jusqu’à 50 % tout en réduisant sa consommation d’énergie de 30 %. Mais là encore, toute perturbation d’origine technique ou opérationnelle a des conséquences négatives en termes de disponibilité et de prévisions de circulation. C’est pourquoi Siemens pré-sente un progiciel conçu pour aider les opérateurs ferroviaires à utiliser de la ma-nière la plus efficace possible tous leurs dispositifs et ressources, et pour leur sug-gérer des solutions de programmation et de maintenance sur mesure. Ces choix s’appuient sur les indicateurs de performance spécifiques de l’opérateur ferroviaire sur le plan opérationnel et de l’administration commerciale ainsi que sur la mise en réseau des différentes zones de travail.

Une plateforme informatique pour la mise en réseau des offres de mobilité
Pour répondre à la demande croissante de services de transport, il est impératif de faire appel à des concepts nouveaux et attractifs qui contribuent à simplifier le transport intermodal et assurent une transition vers des systèmes de transport col-lectifs publics capables de séduire les usagers. Siemens profitera du salon de l’UITP 2013 pour présenter sa « plateforme de mobilité intégrée » qui aidera les opérateurs à intégrer plus facilement des services complémentaires à leur offre. Il leur sera alors possible de formuler des offres groupées qui permettront de planifier, de réserver et de procéder au règlement des transports multimodaux via une plate-forme unique. Grâce à cette plateforme, les parcours pourront aussi être optimisés du point de vue environnemental et économique. Les municipalités et les collectivi-tés locales disposent ainsi de nouveaux instruments pour gérer de manière « verte » les transports et pour améliorer l’usage qu’elles font de leurs infrastructu-res existantes.

Des autobus urbains entièrement électriques pour des transports courte dis-tance écologiques
Les services de bus – qu’il s’agisse du traditionnel autobus urbain ou d’un système de bus à haut niveau de service (BHNS) – sont un mode de transport urbain in-contournable. Du fait de l’absence de processus de combustion interne, les véhicu-les 100 % électriques sont moins bruyants et n’émettent pas de polluants au niveau local. Si on les compare aux autobus diesel ou alimentés au gaz naturel, leur con-sommation de carburant est réduite d’environ 25 %, d’où une amélioration de la qualité de l’air et des conditions de vie dans les conurbations.

Siemens propose des concepts innovants et flexibles de bus urbains entièrement électriques (eBus), ainsi que des systèmes eBHNS qui peuvent s’intégrer à de nombreux types de châssis de véhicules et qui ne sont donc pas dépendant du type de fabricant. En fournissant des bus électriques à la régie de transports publics de la ville de Vienne « Wiener Linien », Siemens a été le premier fabricant en Europe à mettre des bus 100 % électriques en service urbain régulier. Le rechargement des batteries a lieu au terminus et la nuit au dépôt. Il est équipé d’un collecteur de cou-rant bipolaire qui utilise le réseau d’alimentation actuel de Wiener Linien. Les équi-pements électriques de ce type de véhicule n’entraînent aucune réduction de l’espace ou aucune diminution des fonctionnalités disponibles pour les passagers comme pour les conducteurs, en comparaison des autobus urbains traditionnels.

Retrouvez toutes les informations concernant la présentation Siemens à l'UITP 2013 sur : www.siemens.com/press/uitp2013

Le département Infrastructure & Villes de Siemens (Münich, Allemagne) emploie 90.000 personnes et propose des technologies durables destinées aux zones urbaines et à leurs infrastructures. L'offre couvre les produits, les systèmes et les solutions pour une gestion intelligente du trafic, le transport par rail, les grilles intelligentes, la distri-bution d'énergie, les bâtiments économes en énergie et la sécurité. Ce département comprend les divisions des Technologies du Bâtiment, de Basse et Moyenne Tension, de Transport et de Logistique. Pour de plus amples informations : http://www.siemens.com/infrastructure-cities