Tools

Siemens BelgiqueSiemens Belgique

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Mise en exploitation de la première ligne longue distance allemande sans signaux fixes

  • Amélioration de la sécurité et de la fluidité du trafic grâce à la technologie Siemens

  • Interconnexion des zones métropolitaines de Berlin, Leipzig, Erfurt, Nuremberg et Munich

  • Alternative compétitive et écologique au transport routier et aérien

Dans le cadre du 8e Projet de transport de l’unité allemande (VDE 8), Siemens et son partenaire de consortium Kapsch CarrierCom Deutschland GmbH installent actuellement la technologie de contrôle, de signalisation et de communication GSM-R sur le nouveau tronçon reliant Ebensfeld à Halle/Leipzig, via Erfurt. Le service de voyageurs a débuté sur la première partie du trajet, de Erfurt à Halle/Leipzig. C’est la première fois au monde que des trains circuleront sans signaux fixes conventionnels. La communication entre les rames et la ligne sera assurée par le système numérique GSM-R (Global System for Mobile Communications – Rail), qui autorise des vitesses allant jusqu’à 300 km/h et permet de raccourcir les intervalles entre les trains, augmentant ainsi la capacité de la ligne.

Ces travaux de construction et d’extension répondent à l’accroissement constant du trafic tout en offrant une alternative compétitive et écologique au transport routier et aérien. Les 123 kilomètres du nouveau tronçon ont été équipés par Siemens du système européen de contrôle des trains niveau 2 (European Train Control System (ETCS) Level 2), conçu pour garantir une communication constante entre le train et la ligne. La transmission des instructions – telles que les limitations de vitesse – aux conducteurs ne repose plus sur des signaux mais sur une cabine de signalisation informatisée (radio block center, RBC) utilisant le système de radiocommunication ferroviaire numérique GSM-R. L’ordinateur de bord détermine la position et le sens de marche du train, et les signale à intervalles réguliers au RBC via GSM-R. De ce fait, le conducteur n’est plus obligé de freiner avant chaque signal pour recevoir l’autorisation d’entrer ou non sur le canton suivant, ce qui constitue une amélioration notable par rapport aux systèmes de contrôle des trains conventionnels. Avantages : en plus d’abaisser considérablement le coût des d’infrastructures, l’ETCS niveau 2 améliore la capacité de la ligne et augmente la vitesse autorisée, ce qui raccourcit les temps de trajet.

Le projet de transport VDE 8 comprend la construction de nouveaux tronçons et l’extension de tronçons existants sur une longueur totale d’environ 500 kilomètres entre Nuremberg, Erfurt, Halle, Leipzig et Berlin. Après l’achèvement des travaux, en 2017, le temps de trajet entre Munich et Berlin sera ramené à moins de quatre heures. Les travaux de construction sont répartis entre plusieurs sous-projets (de VDE 8.1 à VDE 8.3) : le nouveau tracé Nuremberg-Erfurt par la forêt de Thuringe (VDE 8.1) réduit le temps de trajet entre les villes du Sud et de l’Est d’une heure et 40 minutes. La ligne à grande vitesse entre Erfurt–Leipzig/Halle (VDE 8.2) augmentera la vitesse dans la direction Est-Ouest. Le trajet entre Dresde et Francfort, par exemple, sera plus court d’une demi-heure. La durée du trajet entre Leipzig/Halle et Berlin a déjà été divisée par deux depuis 2006 avec la modernisation de la ligne (VDE 8.3), et n’est plus que d’une heure environ.


23/12/2015