Brussels Green City Index 2013

Evolution des performances écologiques de Bruxelles entre 2009 et 2013

A l'heure actuelle, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, qui produisent 80 % des émissions totales de gaz à effet de serre. L'impact de l'urbanisation croissante sur notre cadre de vie est de plus en plus manifeste. Si nous voulons faire face aux défis écologiques tels que le changement climatique, il est clair que les villes doivent participer activement à la solution.


Les villes européennes sont-elles vertes ?

En 2009, Siemens et l'Economist Intelligence Unit ont mis en place l'index des villes vertes européennes (EGCI - European Green City Index) afin de mesurer l'impact environnemental de 30 grandes villes européennes. Chaque ville s'est vu attribuer un score de performance en matière de développement durable sur la base d'indicateurs individuels. L'objectif consiste à offrir aux villes davantage de visibilité sur leurs performances environnementales, afin qu'elles puissent mieux contribuer à des solutions pour le changement climatique et autres problèmes écologiques.

En 2013, Siemens a décidé de faire réaliser la même étude pour Bruxelles. Le Brussels Green City Index 2013 doit permettre à la capitale belge de connaître les progrès réalisés depuis 2009 et de savoir quels domaines restent à améliorer.

Méthodologie

Le Green City Index est un instrument permettant d'en savoir plus sur le comportement des villes afin de pouvoir développer une meilleure politique. Pour chaque ville examinée, un score a été attribué sur la base de huit catégories (émissions de CO2, énergie, bâtiments, transport, eau, déchets et affectation des sols, qualité de l'air et gestion environnementale) et 30 indicateurs individuels.

Solutions Siemens pour les villes:

Siemens‘ oplossingen voor steden