MOTEURS MOYENNE TENSION

Une large gamme

Type :

H-compact

H-compact PLUS

1R.5 / 1S.5

H-modyn

Carcasse :

Fonte

Fonte

Acier

Puissance :

MW

0,2 à 3

1 à 7

0,3 à 10

7 à 50

Vitesse :

RPM

500 à 3000

500 à 3000

250 à 1500

500 à 1500

Tension :

kV

2 - 11

3,3 - 13,2

3,3 - 13,2

6 - 13,2

Refroidissement :

Air

Modulaire

Modulaire

Eau


S'adapter à la demande

Nos spécialistes étudieront, avec vous, vos besoins pour déterminer la meilleure solution.

Les moteurs seront associés avec des variateurs moyenne tension ou bien en démarrage direct.

Applications

  • pompes,

  • compresseurs,

  • extrudeuses,

  • ventilateurs,

  • ...


Complément sur les Moteurs H- compact


Les moteurs de la série H-compact comportent de nombreuses avancées techniques.

  • La carcasse et les flasques : Une fonte grise à été choisie pour la fabrication des flasques et de la carcasse des moteurs H-Compact . La conception en bateau de la carcasse, les nervures intérieures au niveau des têtes de bobines statoriques, les pattes sur toute la longueur de la machine, les épaisseurs de parois largement dimensionnées et les quatre conduits de ventilation confèrent à l'ensemble résistance et rigidité.
    - Quatre conduits pour le passage de l'air de refroidissement primaire sont intégrés dans la carcasse. Ils sont répartis régulièrement à la périphérie de celle-ci, parallèlement à l'axe.
    Les boîtes à bornes principales et auxiliaires sont vissées sur les conduits supérieurs dans lesquels cheminent les conducteurs vers les enroulements statoriques.Les flasques de palier sont de conception similaire cotés CA et COA.
    - Les nervures intérieures et extérieures augmentent la rigidité des flasques et servent à évacuer la chaleur des paliers.

  • L'isolation : L'isolation SIEMENS MICALASTIC des moteurs H-Compact (pour les hauteurs d'axe à partir de 500 mm) a déjà fait ses preuves depuis de nombreuses années sur les moteurs haute tension de fortes puissances. Cette technique est basée essentiellement sur le procédé VPI (VPI = vacuum pressure impregnation) d'imprégnation sous vide développé pour créer un isolement parfait. Le procédé d'imprégnation sous vide garantit notamment :
    - Une isolation exempte de vacuoles et donc l'absence de décharges partielles,
    - Un bon contact thermique entre l'enroulement et le paquet de tôles,
    - Des tenues mécaniques et diélectriques élevées,
    - Une durée de vie accrue.

  • Le refroidissement : Le système de refroidissement original est constitué de deux circuits de ventilation distincts : Une large proportion des pertes générées dans la machine est dissipée au travers de la carcasse du moteur et évacuée par le système de ventilation extérieure.
    L'air extérieur est soufflé par le ventilateur extérieur sur les ailettes de la machine, un dessin original de la carcasse de la machine permet une distribution homogène du fluide de refroidissement à travers toutes les ailettes.
    Le circuit de refroidissement interne est constitué d'un ventilateur interne, monté du côté opposé à l'entraînement, qui assure une circulation d'air et permet une ventilation homogène des bobines sur toute leur longueur.