Tools

Siemens FranceSiemens France

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Résultats financiers de Siemens AG : excellentes performances au troisième trimestre malgré l’affaiblissement du marché

Pour la presse

Munich, le 30.07.15

« Dans l'ensemble, nos activités ont affiché une solide rentabilité de base malgré un marché assez peu porteur. Nous espérons maintenir notre essor avec des résultats solides au cours du dernier trimestre de l'exercice 2015 », a déclaré Joe Kaeser, Président et CEO de Siemens AG.

  • Par rapport à l’exercice précédent, les commandes passées lors du troisième trimestre ont progressé de 4 %, atteignant 19,9 milliards d’euros. Cette progression est notamment due à une commande de 1,6 milliard d’euros auprès de la division Mobility ; sur une base comparable, hors effets de devise et de portefeuille, la baisse est de 5 %.

  • Le chiffre d’affaires est en hausse de 8 % et s'établit à 18,8 milliards, pour un ratio entrées de commande/chiffre d'affaires (book-to-bill ratio) de 1,05 ; sur une base comparable, le chiffre d'affaires a baissé de 3 %.

  •  La marge de l’activité industrielle s'établit à 1,8 milliard d’euros ; des améliorations importantes sont à noter chez Energy Management et Healthcare, tandis que l'activité Power and Gas est en recul.

  • Le résultat net s’élève à 1,4 milliard d’euros ; le bénéfice net par action a augmenté, passant de 1,62 euro au troisième trimestre de l'exercice 2014 à 1,65 euro ce trimestre.

  • À la fin du trimestre, la division Power and Gas a annoncé la clôture de l'acquisition de Dresser-Rand, élargissant ainsi substantiellement son offre dans le domaine de l'industrie gazière et pétrolière et de la production d'électricité décentralisée.

Perspectives

Nous confirmons nos perspectives. Nous pensons que notre environnement économique sera complexe au cours de l'exercice 2015, notamment du fait des tensions géopolitiques. Nous nous attendons à un chiffre d'affaires organique stable par rapport à l'exercice précédent et à des commandes dépassant le chiffre d'affaires pour un ratio entrées de commandes/chiffre d’affaires (book-to-bill ratio) supérieur à 1. Pour nos activités industrielles, nous nous attendons à une marge bénéficiaire de 10 % à 11 %. Cette perspective ne tient pas compte des incidences juridiques et réglementaires.

30/07/2015