Chez Siemens, près d’un salarié sur deux est également actionnaire de l’entreprise

  • 165 000 salariés de l’entreprise détiennent des actions Siemens, 12 000 de plus que l’année dernière

  • 49 % des salariés éligibles au plan d’actionnariat salarié (Share Matching Program) sont actionnaires de l’entreprise

  • Siemens a attribué des actions pour un montant de 56 millions d’euros aux salariés

Près de la moitié des 351 000 salariés du groupe Siemens sont également actionnaires de l’entreprise. Le nombre d’actionnaires salariés s’établit ainsi chez Siemens à 165 000, contre 153 000 pour l’exercice précédent, soit une hausse de 8 % en glissement annuel. Cette année, le programme d’actionnariat salarié « Share Matching Program » a enregistré plus de 131 000 participants, soit 39 % des salariés éligibles, un taux de participation très élevé par rapport à d’autres plans d’actionnariat salarié mis en œuvre à l’échelle mondiale. L’Amérique du Nord et l’Asie se sont particulièrement distinguées par l’évolution positive du nombre de participants, en hausse de 18 % environ aux États-Unis et 32 % en Chine.


Pour trois actions acquises et conservées en portefeuille pendant une période de trois ans (période de rétention pour l’acquisition des actions), les actionnaires salariés de Siemens perçoivent une action abondée à titre gracieux (Matching Share). Cette année, Siemens a attribué environ 473 000 actions abondées pour une valeur totale d’environ 56 millions d’euros. Quelque 82 000 salariés répartis dans 66 pays ont ainsi pu bénéficier de cet abondement en actions. La plupart de ces salariés misent sur un investissement à long terme : 87 % des actionnaires salariés détiennent toujours leurs actions abondées trois ans après les avoir perçues.

« Je suis ravi de voir chaque année davantage de salariés devenir actionnaires de notre entreprise. C’est là une marque de confiance et d’attachement vis-à-vis du groupe, mais aussi le témoignage d’un véritable engagement pour Siemens. Pour moi, l’actionnariat salarié représente une contribution active à l’évolution du groupe. À l’instar des règles de codétermination en droit des sociétés et des principes d’autodétermination, il s’agit avant tout d’instaurer une coresponsabilité dans l’entreprise », a déclaré Joe Kaeser, Président du Directoire de Siemens AG.

Le Share Matching Program est au cœur de la culture de l’actionnariat de Siemens. Il compte parmi les plus importants programmes de participation des salariés aux résultats économiques dans le monde. Instauré en 2008 et mis en œuvre depuis par tranches annuelles, le programme a rencontré un franc succès. Quelque 335 000 salariés dans une soixantaine de pays sont aujourd’hui éligibles à ce plan d’attribution d’actions.

14/02/2017