Siemens et Valeo unissent leurs forces pour créer un acteur majeur dans les systèmes de propulsion pour voitures électriques.

  • Création d’une joint venture à 50/50 dans les systèmes de propulsion haute tension pour voitures électriques

  • De solides partenaires complémentaires tant dans leurs gammes de produits que dans leur présence géographique

  • La nouvelle joint venture constituera un acteur majeur sur le marché en pleine croissance de l’électrification automobile

  • La joint venture concentrera son activité sur la fourniture, dans les principaux marchés mondiaux, de composants et de systèmes innovants, à coûts optimisés, pour voitures électriques.


Siemens et Valeo ont conclu un accord portant sur la création d’une joint venture dans les systèmes de propulsion électriques haute tension. Avec ce rapprochement, les deux entreprises entendent donner naissance à un leader mondial dans le domaine des composants et des systèmes de propulsion électriques haute tension, qui couvrira tous les types de voitures électriques, qu’il s’agisse des véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou encore tout électrique. Forte de la complémentarité de leur présence géographique et de leurs gammes de produits, la joint venture permettra aux deux partenaires de créer d’importantes synergies dans les achats et les processus industriels, mais aussi de jeter les bases d’une croissance et d’une rentabilité durables. Le marché des composants pour véhicules électriques devrait enregistrer un taux de croissance annuel moyen de 20 % jusqu’à 2020. Selon les termes de l’accord, Siemens et Valeo détiendront chacun une participation de 50 % dans la future joint venture. Les deux entreprises exerceront un contrôle conjoint sur la nouvelle entité et leur participation respective dans la joint venture sera intégrée à leur périmètre de consolidation par mise en équivalence.

« Nous sommes ravis à la perspective de réunir nos forces avec Siemens dans le domaine des systèmes de propulsion électriques, » commente Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo. « Grâce à l'expertise de Siemens, leader dans l'électronique de puissance et les moteurs électriques, Valeo va pouvoir maintenir son avance technologique en proposant une gamme complète de technologies, depuis les systèmes micro-hybrides jusqu'aux solutions tout électrique. Cette joint venture témoigne également de la capacité des entreprises européennes à nouer des partenariats industriels de premier ordre en vue de proposer des ruptures technologiques sur le marché mondial. »

« La joint venture entre Valeo et Siemens est un nouvel exemple d’entreprise à dimension pleinement européenne. Elle capitalisera sur le solide savoir-faire de Siemens dans les moteurs électriques et les onduleurs ainsi que sur l’expertise et le portefeuille client international de Valeo dans le domaine automobile pour tirer profit du dynamisme du marché de la mobilité électrique », précise Klaus Helmrich, membre du Directoire de Siemens AG.

Valeo apportera à la joint venture son activité d’électronique de puissance haute tension de son Pôle Systèmes de Propulsion (PTS), qui compte un effectif de 200 salariés, dont 90 établis en France. Siemens y intégrera pour sa part son activité dédiée aux systèmes de propulsion pour véhicules électriques (Business Unit E-Car Powertrain Systems), qui compte un effectif de près de 500 salariés, dont 370 en Allemagne et 130 en Chine.

La joint venture assumera l’entière responsabilité opérationnelle pour le développement, la vente et la production de moteurs électriques et de produits électroniques de puissance supérieure à 60 V, destinés aux véhicules de tourisme et aux véhicules utilitaires légers électriques. La joint venture sera ainsi en mesure de fournir une gamme étendue de produits, des solutions et modules utilisés sur les véhicules hybrides, comprenant les moteurs électriques, les prolongateurs d’autonomie, les convertisseurs DC/CC, les onduleurs et les chargeurs, jusqu'aux systèmes de propulsion entièrement électriques.

La gamme de produits, le savoir-faire industriel et la présence géographique des deux entreprises se complètent parfaitement. Valeo, qui est l’un des principaux équipementiers automobiles, est doté d’une profonde connaissance du marché ; grâce à sa vaste expertise industrielle, il apporte à son portefeuille client international des technologies d’électronique de puissance, fabriquée sur des lignes de production certifiées selon les spécifications du secteur automobile. L’activité e-car de Siemens s’appuie, quant à elle, sur les compétences du Groupe en matière de conception et d’ingénierie des chaînes de traction, ainsi que sur son expérience inégalée dans le domaine des moteurs électriques.

Dotée d’une organisation efficiente, la joint venture sera organisée de manière à répondre aux impératifs du marché mondial et à l’environnement concurrentiel international. Son siège sera établi à Erlangen, en Allemagne.

La joint venture aura une vocation mondiale avec une organisation optimisée au niveau régional pour avoir accès aux principaux marchés de l’électrification automobile, comme l’Europe et la Chine. Sise en Allemagne, l’entreprise sera également implantée en France, en Norvège, en Pologne, en Hongrie et en Chine.

Les 700 salariés de la future joint venture pourront participer à l’émergence d’un leader mondial. Regroupant les activités de deux employeurs de choix, la joint venture deviendra un employeur solide, sérieux et engagé. Equipementier automobile high-tech, elle offrira à ses salariés des opportunités de carrière à l’international, dans les domaines de l’électrification et de la digitalisation.

Le projet doit être soumis à la consultation des représentants du personnel. Soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, la joint venture devrait commencer ses activités au dernier trimestre de l’année civile 2016.

18/04/2016