La No Finish Line® Paris by Siemens : deux tours du Monde pour un record !

Mercredi 13 avril, 20h00, la No Finish Line® Paris by Siemens s'est finalement achevée à l'issue de 106 heures de course non-stop. Coureurs, ultra-marathoniens, marcheurs, familles, enfants des écoles parisiennes, salariés de la ville de Paris et des entreprises partenaires, ce sont plus de 6 700 personnes qui se sont mobilisées durant ces cinq jours et quatre nuits. Dans un immense élan sportif, solidaire et festif, au cœur de Paris, ce sont 83 478 € de dons qui ont été levés pour l’enfance défavorisée, un record !

« A l’instar de celle de Monaco, la No Finish Line® Paris by Siemens est une magnifique aventure collective, faite d’une somme d’exploits individuels. Celui de Dominique Brunel qui a parcouru   530 km à lui tout seul, celui de François-Xavier Dubois et de Carole Ingouf, vainqueurs de la course officielle de 24h, celui des 1 200 enfants des écoles du VIIème et du XVème arrondissement, celui de la communauté Kikourou dont les membres se sont relayés nuit et jour, celui des 650 employés de la Ville de Paris qui ont témoigné de leur mobilisation pour les Jeux Olympiques de 2024, celui des 900 salariés de Siemens, celui de la Chaîne de l’Espoir et du Samusocial, dont les volontaires ont été présents nuit et jour pour encourager les coureurs et tant d’autres exploits petits et grands. Car derrière chaque coureur, il y a surtout un bel élan de solidarité pour les enfants défavorisés en France et dans le monde » a commenté Jean-Charles Perrin, organisateur de la No Finish Line® Paris by Siemens.

A l’issue de la seconde édition, cette course solidaire et caritative s'inscrit déjà dans les annales du running parisien. Première course de nuit jamais réalisée à Paris, elle a mobilisé 6 700 participants, qui ont parcouru une distance totale de  83 478 km, soit plus de deux tours du monde. Le succès de cette seconde édition se mesure pleinement lorsqu’on la compare à la première édition, en 2015, où près de 4 000 coureurs avaient parcourus 50 391 km.

Ce sont autant de dons levés pour les trois projets en faveur des enfants défavorisés, portés par les associations partenaires, le Samusocial de Paris, la Chaîne de l’Espoir et NFL International.

Ces associations mettront en œuvre les 3 projets soutenus :

  • En Ile-de-France, la réalisation d’espaces éducatifs contribuant à l’apprentissage de la vie sociale et à l’épanouissement des enfants sans domicile fixe en situation de grande détresse sociale, par le Samusocial de Paris, un programme pérennisé par l’engagement renouvelé de la Fondation Siemens ;

  • En France, la prise en charge d’enfants du monde entier gravement malades nécessitant une opération chirurgicale souvent vitale, organisée par La Chaîne de l’Espoir ;

  • A l’international, dans la région de Ree Gaun au Népal, la reconstruction d’une école et d’une maison des professeurs, suite au séisme survenu en avril 2015, organisée par NFL International.

La Fondation Siemens financera l'ensemble des kilomètres parcourus par les participants pour le Samusocial de Paris et portera même son don à 70 000 €, de manière à financer le parcours d'insertion des enfants sans domicile fixe sur toute une année.

Christophe de Maistre, Président de Siemens France, conclut : "Siemens et la Fondation Siemens sont immensément fiers d’avoir, de nouveau, été les partenaires principaux de cette seconde édition. A l'image de Miguel Monteiro qui a parcouru plus de 54 km en fauteuil roulant, la mobilisation indéfectible, dont ont fait preuve les bénévoles et les coureurs, femmes, enfants, hommes, tous âges confondus, sous le soleil comme sous la pluie et le vent sont les signes d’une solidarité et d’une générosité magnifiques, à laquelle nous sommes heureux de nous être associés, et la preuve d’une belle ingéniosité au service de la vie de nos enfants. Je vous dis : à l’année prochaine. Après avoir réalisé plus de deux tours du Monde, donnons-nous l’année prochaine l’objectif de décrocher la lune et de parcourir 384 400 km."


14/04/2016