Tools

Siemens FranceSiemens France

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Solide début d’exercice 2013 pour Siemens

For the business press
Munich, 23.01.2013

  • Chiffre d’affaires en légère hausse en glissement annuel

  • Ratio book-to-bill à nouveau supérieur à 1

  • Augmentation de 4 % du résultat cumulé des Secteurs

  • Atonie de la conjoncture économique mondiale en prévision pour 2013


Siemens entame son exercice 2013 avec des résultats solides. Ainsi au premier trimestre, son chiffre d’affaires affiche une légère hausse en glissement annuel grâce à un carnet de commandes bien rempli. Si les entrées de commandes accusent certes un recul modéré en glissement annuel, le rapport entre commandes et chiffre d’affaires (ratio book-to-bill) est repassé au-dessus de 1, alors qu’il était en-deçà de ce seuil sur les trois trimestres précédents. Le résultat cumulé des Secteurs est en hausse de 4 %. « Dans un contexte économique incertain, nous avons réalisé une solide entame de notre exercice 2013. Sur les prochains mois de l’exercice, il ne faudra pas compter sur la conjoncture économique mondiale pour nous aider à atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés. Nous concentrons toute notre attention sur la mise en œuvre de notre programme Siemens 2014 », a déclaré Peter Löscher, Président du Directoire de Siemens.

Au premier trimestre de l’exercice 2013, clos le 31 décembre 2012, les entrées de commandes accusent un recul de 3 % en glissement annuel, à 19,1 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires affiche une hausse de 2 %, à 18,1 milliards d’euros. Ainsi, le rapport entre les commandes et le chiffre d’affaires (ratio book-to-bill) est de 1,06 au premier trimestre de l’exercice. Le carnet de commandes à la clôture en glissement annuel grâce à un carnet de commandes bien rempli. Si les entrées de commandes accusent certes un recul modéré en glissement annuel, le rapport entre commandes et chiffre d’affaires (ratio book-to-bill) est repassé au-dessus de 1, alors qu’il était en-deçà de ce seuil sur les trois trimestres précédents. Le résultat cumulé des Secteurs est en hausse de 4 %. « Dans un contexte économique incertain, nous avons réalisé une solide entame de notre exercice 2013. Sur les prochains mois de l’exercice, il ne faudra pas compter sur la conjoncture économique mondiale pour nous aider à atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés. Nous concentrons toute notre attention sur la mise en œuvre de notre programme Siemens 2014 », a déclaré Peter Löscher, Président du Directoire de Siemens. 

Au premier trimestre de l’exercice 2013, clos le 31 décembre 2012, les entrées de commandes accusent un recul de 3 % en glissement annuel, à 19,1 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires affiche une hausse de 2 %, à 18,1 milliards d’euros. Ainsi, le rapport entre les commandes et le chiffre d’affaires (ratio book-to-bill) est de 1,06 au premier trimestre de l’exercice. Le carnet de commandes à la clôture trimestrielle s’établit à 97 milliards d’euros. Le résultat cumulé des Secteurs enregistre une hausse de 4 %, à 1,7 milliard d’euros, la marge opérationnelle des Secteurs passant de 9,0 à 9,3 %. Le bénéfice des activités poursuivies accuse un léger recul, à 1,3 milliard d’euros, le bénéfice consolidé passant de 1,4 milliard d’euros à 1,2 milliard d’euros en glissement annuel.

Présentation de l’activité des Secteurs sur la période de référence

Les entrées de commandes du Secteur Energy restent pratiquement stables à 7,1 milliards d’euros par rapport au premier trimestre 2012. Le recul dans les Divisions Wind Power et Power Transmission est pratiquement compensé par les bonnes performances enregistrées par la Division Fossil Power Generation, qui affiche une croissance de 18 %. Le chiffre d’affaires du Secteur progresse de 3 %, à 6,3 milliards d’euros, notamment grâce à la hausse de 27 % en glissement annuel enregistrée par la Division Wind Power. Avec la baisse des charges liées aux projets offshore, le résultat du Secteur passe de 507 à 567 millions d’euros, la marge passant de 8,3 à 9,0 %.