Tools

Siemens FranceSiemens France

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Communiqué sur les résultats de Siemens AG du troisième trimestre 2008

General interest press release
Munich, 30.07.2008

Des contrats importants dynamisent la croissance, un résultat en hausse dans tous les Secteurs. Finalisation de la deuxième tranche du programme de rachat d’actions.

Principales informations financières

  • Les commandes sont en hausse de 21 %, à 23,677 milliards d’euros, le chiffre d’affaires de 10 %, à 19,182 milliards d’euros. En croissance organique, apurées des effets de change et des incidences liées aux opérations de gestion de portefeuille, les commandes progressent de 26 %, et le chiffre d’affaires de 13 %, en glissement annuel.

  • Le résultat global des Secteurs – à savoir la somme des résultats enregistrés par les Secteurs Industry, Energy et Healthcare – augmente de 33 %, à 2,084 milliards d’euros.

  • Le résultat des activités poursuivies progresse nettement, à 1,475 milliard d’euros (608 millions en 2007). Le bénéfice par action (avant dilution) au titre des activités poursui-vies s’établit à 1,61 euro (0,64 en 2007).

  • Le bénéfice après impôts s’élève à 1,419 milliard d’euros. Le résultat de 2,065 milliards d’euros atteint l’an dernier sur la même période avait profité du bénéfice dégagé au sein des activités abandonnées dans le cadre de l’intégration de l’activité Opérateurs ré-seaux (Carrier) à Nokia Siemens Networks. Le bénéfice par action avant dilution est en recul, à 1,55 euro (contre 2,25 en 2007).

  • Siemens a achevé la deuxième tranche de son programme de rachat d’actions propres, dont le montant total est de 4 milliards d’euros pour l’exercice en cours, avec près de 1,3 milliard d’euros au titre du troisième trimestre.

Peter Löscher, Président du Directoire de Siemens AG


« Au cours du troisième trimestre, nous avons passé la vitesse supérieure, ce qui nous a permis de franchir des étapes majeures sur la voie de notre réorganisation. Nous sommes désormais plus rapides et plus efficaces, et notre activité est mieux ciblée. Pour pouvoir se maintenir sur la bonne voie, il nous faut être réactifs et assumer nos responsabilités entrepreneuriales. Nous confirmons donc nos prévisions pour 2008. Pour l’exercice 2009, même si nous tablons sur une détérioration de la conjoncture économique mondiale, nous entendons maintenir le cap fixé, qui est de croître deux fois plus vite que l’économie mondiale. Ainsi, nous mettons tout en œuvre pour atteindre un résultat opérationnel de 8 à 8,5 milliards d’euros en 2009, pour l’ensemble des activités de nos trois Secteurs.
Notre nouveau système incitatif de rémunération du management ainsi que le pro-gramme de participation des salariés à la réussite de l’entreprise sous forme d’actions, mis en œuvre à l’échelle mondiale, joueront à ce titre un rôle primordial. »

Chiffre d’affaires et commandes

Une croissance solide et un ratio book-to-bill remarquable

Au troisième trimestre, les entrées de commandes sont en hausse de 21 %, à 23,677 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires augmente de 10 % en glissement annuel, à 19,182 milliards d’euros.

Ces chiffres tiennent compte des incidences monétaires négatives qui affectent les commandes à hauteur de 7 points de pourcentage, et le chiffre d’affaires à hauteur de 6 points. Hors effets de change et variations du portefeuille d’activités, les commandes progressent de 26 %, et le chiffre d’affaires de 13 %.

Au troisième trimestre, le ratio book-to-bill, à savoir le rapport entre entrées de commandes et chiffre d’affaires, s’établit à 1,23, notamment grâce au niveau exceptionnel des commandes enregistrées dans les Secteurs Industry et Energy.

Une activité équitablement répartie entre les Secteurs

La progression des commandes est très équilibrée, les trois Secteurs affichant des taux de croissance à deux chiffres.

Les taux de croissance du chiffre d’affaires sont à deux chiffres dans les Secteurs Energy et Healthcare. Industry, le plus important Secteur de Siemens, affiche pour sa part un taux de croissance de 8 %.

Des entrées de commandes dynamisées par des gros contrats en Europe

Les commandes dans la région incluant l’Europe, la Communauté des Etats indépendants (CEI) et l’Afrique sont en hausse de 40 % au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de 12 %. Cette progression s’explique principalement par les commandes importantes enregistrées chez Industry et Energy.

En Amérique, malgré des incidences monétaires négatives, les commandes augmentent de 10 %, le chiffre d’affaires de 5 %. Les effets de change négatifs impactent les commandes à hauteur de 15 points de pourcentage, et le chiffre d’affaires à hauteur de 14 points. Hors effets de change et incidences liées aux opérations de gestion de portefeuille, les commandes progressent de 21 %, le chiffre d’affaires de 15 %.

La région Asie, Australie et Proche-Orient affiche une hausse de 9 % de son chiffre d’affaires, avec une croissance à deux chiffres en Chine et en Inde. Les commandes au troisième trimestre se maintiennent au niveau de l’exercice précédent malgré le nombre plus important de gros contrats conclus sur la même période en 2007.

Résultat

Le résultat des Secteurs porté par la hausse des marges opérationnelles

Les trois Secteurs de Siemens réalisent au total un résultat de 2,084 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de 33 % en glissement annuel (1,571 milliard d’euros en 2007). Les Secteurs Industry et Energy enregistrent une croissance particulièrement forte.

Au sein du Secteur Industry, les deux Divisions Industry Automation et Drive Technologies, anciennement A&D, affichent les meilleurs résultats. Le résultat du Secteur comprend en outre un bénéfice de 113 millions d’euros dégagé sur la cession de l'activité Wireless Modules par la Division Industry Automation.

La croissance du résultat au sein du Secteur Energy bénéficie des bons chiffres affichés par les deux nouvelles Divisions, Power Transmission et Power Distribution, toutes deux issues de l’ancienne entité Power Transmission and Distribution (PTD).

Le Secteur Healthcare affiche un résultat en hausse de 6 % et maintient sa rentabilité malgré des conditions difficiles sur le marché.

Forte hausse du résultat des activités poursuivies

Au troisième trimestre, le résultat des activités poursuivies s’établit à 1,475 milliard d’euros, en nette progression par rapport à 2007 (608 millions d’euros en 2007). Le bénéfice par action (avant dilution) au titre des activités poursuivies passe à 1,61 euro (contre 0,64 en 2007).

Ces hausses s’expliquent principalement par la croissance du résultat des Secteurs.

En outre, Strategic Equity Investments (SEI) enregistre un résultat de 1 million d’euros au troisième trimestre, contre une perte de 301 millions d’euros en 2007 sur la même période. Cette évolution positive est due pour l’essentiel aux progrès substantiels constatés chez Nokia Siemens Networks B.V. (NSN), qui a amélioré son résultat opérationnel et diminué considérablement ses charges de restructuration et d'intégration par rapport à 2007.

Les deux activités transversales, Siemens Financial Services (SFS) et Siemens IT Solutions and Services, affichent un résultat de 123 millions d’euros, pratiquement au même niveau que l’an dernier.

Par ailleurs, les dépenses liées aux procédures judiciaires et réglementaires en cours ont diminué ce trimestre par rapport à 2007 sur la même période.

Evolution du bénéfice après impôts en glissement annuel impactée par des incidences exceptionnelles

Au troisième trimestre, le bénéfice après impôts s’élève à 1,419 milliard d’euros, le BPA avant dilution s’établissant à 1,55 euro. Au troisième trimestre 2007, le bénéfice après impôts était de 2,065 milliards d’euros, le BPA de 2,25 euros.

L’évolution en glissement annuel est fortement impactée par les activités abandonnées, qui enregistrent une perte de 56 millions d’euros, contre un bénéfice de 1,457 milliard en 2007. Le résultat enregistré l’exercice dernier s’explique principalement par le bénéfice provisoire avant impôts, non disponible, de 1,7 milliard d’euros, lié à l'intégration à NSN de l'activité Opérateurs réseaux de télécommunications de Siemens, ainsi que par le résultat opérationnel positif de Siemens VDO Automotive (SV). Ces deux incidences n’ont été que partiellement compensées par une provision pour dépréciation passée pour l’activité Enterprise Networks, d’un montant de 355 millions d’euros avant impôts.

Trésorerie, rendement des capitaux engagés (ROCE), financement des plans de retraite et dépenses engagées dans le cadre des enquêtes de conformité

Taux de conversion en liquidités au-dessus de l’objectif fixé

Lors du dernier trimestre écoulé, les activités poursuivies ont dégagé un flux de trésorerie disponi-ble de 1,547 milliard d'euros. Lors du troisième trimestre 2007, il était de 1,943 milliard d’euros, grâce notamment à l’incidence positive liée à la cession de SV, à hauteur de 1,1 milliard d’euros, partiellement compensée par l’amende de 419 millions d’euros infligée par les autorités européen-nes de la concurrence.

Au troisième trimestre 2008, le taux de conversion en liquidités dans le périmètre des activités poursuivies s’établit à 1,05, au-dessus de l’objectif trimestriel. Au titre de l’exercice 2008, le taux de conversion en liquidités s’inscrit dans le cadre des objectifs fixés.

Un rendement des capitaux engagés de 10,7 % sur les 9 premiers mois de l’exercice

Au titre des activités poursuivies, le ROCE (Return on Capital Employed) s'établit à 10,7 %, contre 11,2 % en 2007.

L’évolution du ROCE en glissement annuel sur les 9 premiers mois de l'exercice a été affectée par les acquisitions importantes réalisées au cours des exercices 2007 et 2008, qui ont entraîné une hausse sensible des capitaux engagés.

Cette incidence a été plus importante que la hausse du résultat des activités poursuivies au cours des 9 premiers mois de l’exercice et devrait se poursuivre lors de l’exercice en cours.

Poursuite des dépenses engagées dans le cadre des enquêtes de conformité

Les charges liées au recours à des conseils extérieurs mandatés par Siemens dans le cadre des enquêtes portant sur les violations présumées de la législation anti-corruption et d’autres affaires connexes, ainsi que celles liées aux mesures visant à éliminer les failles du système de contrôle interne, s’élèvent à 119 millions d’euros au troisième trimestre, en baisse par rapport au deuxième trimestre (175 millions d’euros).

106 millions d’euros sont imputables aux activités poursuivies, les 13 autres millions d’euros aux activités abandonnées.

Au troisième trimestre 2007, ces dépenses s’élevaient à 125 millions d’euros, dont 54 millions au titre des activités poursuivies et 71 millions pour les activités abandonnées.

Pour de plus amples informations sur ce sujet, veuillez vous reporter aux informations publiées sur les procédures judiciaires (annexe « Legal Proceedings »).

Siemens achève la deuxième tranche de son programme de rachat d’actions

La deuxième tranche, portant sur l’acquisition de 27 916 664 actions, pour un montant total de 2 milliards d’euros, s’est achevée le 22 juillet 2008, après la clôture du troisième trimestre. La pre-mière tranche, portant sur l’acquisition de 24 854 541 actions au total, pour un volume de 2 milliards d’euros, avait été finalisée le 8 avril 2008, au début du troisième trimestre. Au total, Siemens a mobilisé près de 1,3 milliard d’euros au troisième trimestre au titre des deux tranches du programme de rachat.

Amélioration du financement des plans de retraite

Au 30 juin 2008, la sous-couverture des principaux plans de retraite de Siemens était estimée à 0,4 milliard d’euros. A la fin de l’exercice 2007, elle était de près de 1,0 milliard d’euros.

Siemens AG (Berlin et Munich) est une entreprise mondiale leader dans le domaine de l’électronique et de l’électrotechnique. Avec un effectif de près de 400 000 personnes (au titre des activités poursuivies), Sie-mens développe, conçoit, réalise et fabrique des produits, des systèmes et des installations et fournit des prestations de service sur mesure. Depuis sa création il y a plus de 160 ans, Siemens rime avec performan-ces techniques, innovation, qualité, fiabilité et présence mondiale. Au cours de l’exercice 2007 (clos le 30 septembre), Siemens a réalisé, selon le référentiel IFRS, un chiffre d’affaires de 72,4 milliards d’euros et un bénéfice de 3,9 milliards d’euros, au titre des activités poursuivies. Pour de plus amples informations, consultez le site : www.siemens.com

Ce communiqué comporte des prévisions qui reposent sur des hypothèses et des estimations. Même si nous tenons ces prévisions pour réalistes, nous ne pouvons en garantir l’exactitude. Les hypothèses formulées comportent des risques et des incertitudes. En effet, nombreux sont les facteurs hors du contrôle de Siemens pouvant influer sur les activités, la stratégie, la réussite et les résultats de l’entreprise et aboutir à des performances effectives pouvant fortement diverger par rapport aux prévisions formulées de manière explicite ou implicite. Citons parmi ces nombreux facteurs l’évolution de l’environnement économique et commercial général et le développement des marges dans nos principales activités, les défis liés à l’intégration des récentes acquisitions et à la mise en oeuvre de joint ventures et autres opérations de porte-feuille, la variation des taux de change et des taux d’intérêt, le lancement de produits concurrents ou de nouvelles tech-nologies, la difficulté d’acceptation de nouveaux produits et services de la part des clients, les changements de stratégie commerciale, l’issue des enquêtes ouvertes ou des procédures judiciaires en cours, notamment celles liées aux affaires de corruption dans lesquelles nous sommes cités en Allemagne, aux Etats-Unis ou ailleurs, les possibles incidences de ces enquêtes et procédures sur notre Activité courante, y compris dans nos relations avec les administrations publiques et d’autres clients, et les possibles incidences de ces affaires sur nos Comptes, ainsi que divers autres facteurs. Des informations détaillées sur certains de ces facteurs sont fournies dans les rapports remis par Siemens à l’autorité améri-caine des marchés financiers (SEC) que vous pouvez consulter sur le site Siemens à l’adresse www.siemens.com et sur le site de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes venaient à se réaliser, les résultats effectifs pourraient alors varier de manière significative, en positif ou en négatif, par rapport aux prévisions de résultat formulées par anticipation, estimation ou projection sur l’avenir. Siemens n’a pas l’intention et ne s’engage nul-lement à mettre à jour ni à corriger ces prévisions.