Siemens  réaffirme  sa  volonté  de  participer  activement au développement de la filière des énergies marines en France 

For the business press
Saint-Denis, 30.09.2013

Le 30 septembre à Cherbourg-Octeville, le Président de la République François Hollande a annoncé l’appel à manifestation d’intérêts (AMI) pour l’installation de fermes pilotes hydroliennes au large du Cotentin et du Finistère. A cette occasion, Siemens réaffirme sa volonté de participer activement au développement de la filière des énergies marines en France, et présente la deuxième génération de son hydrolienne SeaGen, que le Groupe entend développer en France.

Pour  Christophe  de  Maistre,  Président  de  Siemens  France  et  Président  du  Cluster  Europe  du  Sud Ouest, « Siemens saisit cette opportunité avec l’objectif de mettre en œuvre rapidement des partenariats  franco-allemands  pour  développer  les  énergies  marines  renouvelables  dans  le  domaine  de l’hydrolien. Cet appel à manifestation d’intérêts nous permet de rentrer de plein pied dans le développement en France de cette filière industrielle innovante.

Il  constitue également un signal très positif  pour une plus grande coopération en faveur de l’Europe de l’énergie ». 

Faire émerger une filière de l’hydrolien

Engagé  depuis plusieurs  mois dans un travail de prospection en vue de constituer  des partenariats industriels, avec le support des territoires concernés, Siemens a déjà entamé des échanges avec plus d’une  cinquantaine  d’entreprises  ainsi  qu’avec  des  centres  R&D.  L’objectif est  de  pouvoir  mettre  en place  l’écosystème  le  plus  efficace  pour  contribuer  au  développement  de  la  filière  hydrolienne  en maximisant la valeur ajoutée locale. Sur la base de son hydrolienne SeaGen S, Siemens estime au-jourd’hui que plus de 85 % de la valeur ajoutée des projets hydroliens pourrait être réalisée en faisant appel  à  des  fournisseurs  locaux,  depuis  l’assemblage,  les  composants  et  les  services  associés  en phase d’exploitation.

Cette démarche s’inscrit dans la stratégie du Groupe de créer de la valeur et des emplois en France. Avec 7 sites industriels, 9 centres de R&D dont 7 centres de compétences, Siemens contribue à la modernisation et au renouveau de l'industrie française. Investi dans le développement d'un large éco-système national, le Groupe fait appel à plus de 9 000 fournisseurs français en biens et services. Sur 2,3 milliards de chiffre d’affaires sur le territoire, un tiers est réalisé à l’export, essentiellement dans le transport  et  l’énergie.  Enfin,  le  Groupe  achète  en  France  pour  près  de  2  milliards  d’euros  de  biens produits par des entreprises françaises. Ils sont ensuite revendus dans des équipements de marque Siemens, à l’échelle nationale et internationale.

SeaGen, l’hydrolienne 2ème génération

Siemens présente à Cherbourg la deuxième génération de son hydrolienne SeaGen, l’hydrolienne la plus puissante    au    monde    et    la    première    conçue    pour    une    production    industrielle.  Fruit  d’une  longue  expérience  dans  les  technologies  hydroliennes,  la  première  génération  SeaGen produit, depuis 2008, de l’électricité éco-compatible au large de Strangford Lough, en Irlande du Nord. Cette  hydrolienne  a  déjà  fourni  plus  de  8  gigawatt-heures  (GWh)  d’électricité  et  a  pu  démontrer  sa capacité à fournir 1 GWh en 68 jours sur le réseau.

L’appel  à  manifestation  d’intérêts  annoncé  aujourd’hui  à  Cherbourg  constitue  une  réelle  opportunité pour Siemens de développer, en France, une nouvelle génération de son hydrolienne SeaGen. Celle-ci fait l’objet d’une série d’optimisations dont les développements bénéficieront à l’ensemble des partenaires associés en faveur de cette filière européenne.

Siemens n°1 de l’énergie marine

Parmi ses activités dans les énergies marines renouvelables, Siemens est également présent dans le domaine de l’éolien en mer. Fournisseur majeur de turbines éoliennes offshore, Siemens a déjà livré plus de 1 200 éoliennes pour une puissance installée totale de plus de  3 800 MW. Siemens installe actuellement une éolienne offshore par jour et notre démarche d’industrialisation nous laisse entrevoir les potentiels encore à venir.

En France, les éoliennes Siemens équipent déjà une quinzaine de parcs éoliens terrestres pour une puissance  cumulée  supérieure  à  300  mégawatts.  Siemens  assure  une  prestation  globale  allant  de l’étude amont de chaque projet jusqu’à la fourniture des turbines, leur installation, leur raccordement et la maintenance des installations.

A l’occasion du deuxième appel d’offres éolien en mer,  Siemens confirme de son côté son ambition d’une coopération industrielle franco-allemande renforcée. Dans cet objectif, Siemens étudie les meilleurs partenariats possibles pour répondre pleinement aux exigences de l’appel d’offres en cours.