Magazine de l'innovation

Edition automne 2009


Quand l’excellence « made in France » nourrit un business mondial

Au service de la compétitivité du Groupe et de son leadership technologique, les centres de compétences mondiaux de Siemens soutiennent une dynamique d’innovation permanente. En France, le Groupe en compte à lui seul quatre. Porteurs d’excellence dans leurs domaines respectifs, ils sont des supports de développement pour des projets résolument tournés vers l’international. > En savoir plus


Airval, la solution pour les aéroports

Confort, efficacité et flexibilité : tels sont les principaux atouts de l’Airval de Siemens, le nouveau système de métro entièrement automatique pour les aéroports, un moyen de transport destiné aussi bien aux voyageurs qu’au personnel aéroportuaire, qui sera lancé sur le marché en 2010. > En savoir plus



Scenario 2025 : Gaspillage : l’enquête est ouverte

New York, 2025. Henry Poiret, ancien scientifique du FBI devenu expert en écobilans, traque les gaspillages d’énergie de toutes sortes. Pour la première fois, un journaliste a pu le suivre dans son travail et pénétrer dans son tout nouveau laboratoire. > En savoir plus


Tendances : évaluer l’impact des produits

Quiconque souhaite protéger l’environnement tout en réduisant ses coûts doit analyser le cycle de vie des produits. Grâce à l’ACV, Siemens étudie la quantité d’énergie et de matières premières consommées par les produits sur l’ensemble de leur durée de vie, ainsi que le volume de substances nocives qu’ils génèrent, afin de développer de nouvelles technologies écologiques. > En savoir plus


L’approche holistique à la rescousse

Les entreprises qui envisagent de lancer des produits de manière aussi rapide et souple que possible tout en optimisant la qualité et en limitant les coûts devraient sérieusement étudier leur cycle de vie. En savoir plus


Interview avec Michael Braungart : il faut tout réinventer

Michael Braungart, 51 ans, est professeur de technologie des procédés à l’Université de Lunebourg, en Allemagne. Fondateur et directeur de l’EPEA (Environmental Protection and Encouragement Agency), située à Hambourg, il travaille aussi bien avec des petites sociétés qu’avec des multinationales sur le développement de produits sans polluants pouvant être compostés ou réutilisés. Il a reçu, en 2003, le Presidential Green Chemistry Award de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) et bénéficie même du soutien du réalisateur Steven Spielberg. Un documentaire sur ses activités devrait d’ailleurs bientôt voir le jour. > En savoir plus


Objectif rendement !

Il faut souvent près de 10 ans pour planifier et construire une centrale électrique.De fait, après quelques années d’exploitation, la plupart des centrales ne sont déjà plus conformes aux normes technologiques. Pourtant, le remplacement d’éléments clés et la révision du système de commande suffisent pour répondre aux nouvelles exigences et ainsi réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO2. > En savoir plus


L’efficacité énergétique : un beau calcul !

Les produits énergétiquement efficaces doivent contribuer à découpler consommation énergétique et croissance économique. En 2005, le marché mondial des produits et solutions à efficacité énergétique représentait un volume d’affaires de 450 milliards d’euros. En 2020, il pourrait atteindre près de 900 milliards d’euros, selon une estimation du cabinet de conseil Roland Berger.> En savoir plus 



Scenario 2025 : mission glaciale

Svalbard, 2025. Sur cet archipel de l’Océan arctique, des chercheurs d’une station appartenant à ReLife étudient des micro-organismes inconnus gelés dans le permafrost depuis des millions d’années. Sont-ils pour autant à l’abri des espions ? > En savoir plus


Puces RFID : sur le qui-vive

Apparues il y a plus de 40 ans sous forme d’imposants antivols, les étiquettes d’identification par radiofréquence ont aujourd’hui beaucoup évolué, notamment grâce à des algorithmes sophistiqués et à la réduction des besoins énergétiques des puces. Les ingénieurs de Siemens développent ainsi des puces RFID qui empêcheront le piratage des produits, suivront les compresses stériles des blocs opératoires et amélioreront la sécurité des transfusions en surveillant le maintien du sang à température constante.> En savoir plus


Capteurs intelligents : quand les bâtiments prennent vie

Les capteurs des bâtiments vont devenir de vrais organes sensoriels, dont Siemens entend réunir la plupart des fonctions sur une seule et même puce. > En savoir plus


Boom dans les systèmes de sécurité informatiques

La sécurité publique étant devenue un sujet de préoccupation majeur, on assiste depuis quelques années à une nette augmentation de la demande en technologies de sécurité. Dans les aéroports, les gares et les bâtiments commerciaux, les normes de sécurité ont été revues à la hausse : une tendance confirmée par l’explosion du marché des systèmes de contrôle d’accès et des solutions biométriques d’identification vocale et faciale ou de reconnaissance des empreintes digitales. > En savoir plus



Scenario 2020 : inutile de s’alarmer

Le Dr Fernandez souffre des prémices de la maladie d’Alzheimer et du cancer de la prostate, mais d’ici 2020, des techniques de dépistage précoce et des tests en laboratoire alliés à des systèmes d’imagerie intelligents permettront de traiter ces affections sans chirurgie de façon rapide, indolore et efficace. > En savoir plus


Tendances : des molécules à l’homme

À partir de nos gènes, protéines, cellules, tissus et organismes, les scientifiques  élaborent une vue systémique de notre façon de fonctionner. Ils associent les résultats de tests à des images diagnostiques, intégrant les connaissances obtenues à des systèmes d’aide à la prise de décision de pointe et élaborant des stratégies de dépistage précoce et de traitement ciblé. > En savoir plus


L’avenir de l’imagerie médicale

L’imagerie médicale dédiée au dépistage précoce des pathologies fait l’objet de multiples innovations : systèmes infrarouges identifiant les cellules et tissus anormaux, tests sanguins révélant la présence de protéines cancéreuses, biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer, stratégies d’accélération du processus de développement de médicaments. > En savoir plus