Editorial : les technologies vertes font le tour du monde

Anna Kajumulo Tibaijuka, Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT), a mis en exergue une évolution majeure de notre temps en déclarant : « 2007 fut l’année où l’Homo sapiens s’est mué en Homo urbanus ».

Cette année-là en effet, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la population des villes a dépassé la population rurale. Et ce processus d’urbanisation est loin d’être terminé. Rien qu’en Asie, la population des grandes villes devrait augmenter de 80 % d’ici 2030, passant de 1,6 milliard à près de 2,7 milliards. La Chine compte déjà 175 villes de plus d’un million d’habitants, et chaque année, des logements neufs sortent littéralement de terre pour accueillir les 13 millions de nouveaux citadins.

Le thème de l’EXPO 2010 de Shanghai – « Meilleure ville, meilleure vie » – est, aujourd’hui plus que jamais, dans l’air du temps. Seul un développement urbain durable permettra aux villes de demain de rester des lieux agréables à vivre. Jusqu‘en octobre 2010, 240 pays, villes et organisations internationales vont y présenter des solutions urbaines éco-efficaces aux quelque 70 millions de visiteurs attendus. Avec son offre unique dans ce domaine, Siemens se devait d’y être présent.

Ce numéro de Pictures of the Future passe en revue les solutions innovantes de développement urbain durable et leur mise en œuvre à travers les pays du monde entier. Les mégapoles hors d’Europe et de Chine font œuvre de pionnier dans le développement urbain durable. Et Siemens y apporte sa contribution. Par exemple, en Afrique du Sud, Siemens joue un rôle majeur dans la modernisation des infrastructures pour la Coupe du Monde, avec la fourniture de technologies de communication pour la régulation du trafic et les systèmes de sécurité, des turbines pour l’alimentation électrique ou encore des LED par milliers pour éclairer la grande arche de 350 mètres qui s’étend au-dessus du stade Moses Mabhida de Durban.

En Europe, Siemens a publié « l’European Green City Index » (indice des villes vertes en Europe), qui compare l’éco-compatibilité et les mesures de durabilité prises par les 30 principales villes européennes. Avec Copenhague, Stockholm et Oslo, les capitales scandinaves figurent en tête du classement.

Paris se positionne à la 10ème place du classement, toutes catégories confondues, et à la 2ème place dans le groupe des grandes villes. L’étude montre clairement les points forts de l’agglomération parisienne, notamment en matière d’émissions de dioxyde de carbone ou de gestion des ressources d’eau. En revanche, Paris obtient des scores plus en retrait dans les domaines de l'énergie et du transport, deux problématiques auxquelles les pouvoirs publics ont déjà prévu de répondre dans le cadre du « Grand Paris ».

Face à ces enjeux, Siemens France s’engage pleinement et propose ses solutions durables : métros entièrement automatique, diagnostic d’efficacité énergétique pour les bâtiments ou encore énergies renouvelables. Le groupe se positionne aujourd’hui comme un partenaire de premier rang pour accompagner les villes françaises dans leurs projets de développement durable.

Avec la conviction que ce numéro vous apportera matière à réflexion, je vous souhaite une agréable lecture.