Optiguide

Les bus et tram-bus à guidage optique représentent une étape majeure dans l'évolution et le développement des systèmes de transport en site propre. En effet, le guidage apporte une contribution inégalée à la qualité de service attendue des voyageurs, notamment par les deux composantes essentielles que sont l'accessibilité et le confort.

Le guidage optique montre la voie
Le système de guidage optique repose sur le principe du traitement informatique d'images. Placée à l'avant du véhicule, une caméra lit un marquage codé peint sur la chaussée, matérialisant la trajectoire idéale. Un calculateur sécuritaire permet de détecter les écarts et de les corriger par l'action d'un moteur sur la colonne de direction. Le guidage permet un accostage précis aux stations et améliore la sécurité en ligne. Cette qualité d'accostage permet d'assurer l'accessibilité pour tous, de manière fiable, répétitive et économique, en réduisant les lacunes verticale et horizontale à de très faibles valeurs.

Un transport ouvert sur la ville
Conjuguée avec le confort et le silence du roulement sur pneus, la souplesse du guidage optique assure un confort de voyage optimal. Installé sur un site propre avec priorité aux feux, l'ensemble offre une capacité de transport jusqu'à 3 000 passagers/heure/sens avec une qualité de service comparable à celle des systèmes plus lourds, tout en étant respectueux de l'environnement grâce aux différentes solutions électriques et thermiques de dernière génération proposées pour les véhicules.

La simplicité d'un " rail virtuel "
L'absence d'infrastructures lourdes et l'utilisation de composants fabriqués en grande série réduisent considérablement les coûts de réalisation et de maintenance d'une ligne à guidage optique par rapport aux solutions à rail(s). Les solutions avec guidage optique offertes par Siemens Mobility pour les TCSP parviennent ainsi à concilier les contraintes financières et environnementales des agglomérations, et à s'inscrire clairement dans le concept émergent de "Ligne à haut Niveau de Service".
Séduites par ses nombreuses qualités, les agglomérations de Clermont-Ferrand, Rouen, Castellon (Espagne) et Bologne (Italie) ont déjà adopté le guidage optique pour équiper certaines de leurs lignes de bus et de tram-bus électriques ou thermiques.