Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens envisage l'acquisition de Process Systems Enterprise

  • Fournisseur mondial de logiciels de pointe pour la modélisation de processus (Advanced Process Modelling)

  • Siemens étend son portefeuille dans le secteur de la digitalisation intégrée pour l'industrie des procédés

  • La plateforme gPROMS est leader technologique en R&D, conception et opérations digitales

  • Utilisation transparente de modèles de processus tout au long du cycle de vie

Siemens envisage l'acquisition de Process Systems Enterprise (PSE), fournisseur mondial à la pointe de la technologie de logiciels et de services pour la modélisation de processus avancée (Advanced Process Modelling). Les modèles avancés sont utilisés dans la R&D, la conception et les opérations digitales dans l’industrie des procédés, pour aider à une prise de décision rapide, sûre et plus efficace par le biais d'une exploration rapide et performante de l'espace décisionnel. PSE offre des solutions basées sur des modèles qui couvrent la totalité du cycle de vie du processus via un ensemble unifié et intégré d'outils. Sa vaste gamme de solutions de pointe complète idéalement le portefeuille de Siemens dédié à l'industrie des procédés et va permettre de renforcer la position du groupe en tant que principal fournisseur de systèmes complets de gestion d'usine d’un bout à l’autre du cycle de vie.

La technologie gPROMS est largement utilisée dans les industries chimiques, pétrochimiques, pharmaceutiques et agroalimentaires pour accélérer l'innovation, optimiser la conception et l'exploitation des procédés, rationaliser la R&D et gérer le risque technologique. « La combinaison de modèles prédictifs haute fidélité et de données de processus en temps réel joue un rôle de plus en plus important dans la digitalisation des opérations de l'industrie des procédés. Il est important de tenir compte de la connaissance des processus déjà disponibles lors du développement des produits et processus, et de les implémenter dans des modèles prédictifs, qui peuvent ensuite être utilisés pour ajouter de la valeur à l'environnement de digitalisation à chaque étape du cycle de vie », précise Eckard Eberle, CEO de la division Process Automation. « PSE nous apporte une aide considérable à cet égard, car nous pouvons désormais intégrer des technologies basées sur des modèles de PSE dans nos applications pour couvrir l’intégralité du cycle de vie de l'usine. Nous sommes donc encore mieux équipés pour répondre aux besoins spécifiques de nos clients ». Costas Pantelides, Directeur général de PSE, déclare : « Nous sommes ravis de faire prochainement partie de Siemens. Notre technologie et notre savoir-faire complètent parfaitement les produits existants du groupe. Notre portefeuille combiné renforcera la position déjà forte de Siemens dans le secteur de la digitalisation pour offrir à nos clients des avantages sans précédent, d’un bout à l’autre du processus et du cycle de vie du produit. »

Siemens collabore déjà avec PSE depuis juin 2018 dans le cadre d'un partenariat stratégique fructueux. Cette initiative a été l'occasion de développer de nouvelles solutions basées sur des modèles : surveillance des usines et prévision de la performance, détection par logiciel, optimisation en temps réel, contrôle des modèles prédictifs non linéaires et formation des opérateurs basée sur des modèles de procédé détaillés. Ces solutions reposent sur l'association puissante de modèles de processus, qui intègrent une connaissance approfondie des processus, à des données de processus en temps réel et historiques. Elles offrent à l'opérateur des gains d'efficience et d'efficacité en optimisant le contrôle des procédés et le planning de maintenance, par exemple en prévoyant les durées de vie des catalyseurs ou l'accumulation de résidus dans les fours.

Siemens prévoit d'acheter 100 % du capital social de PSE et d'intégrer ses activités dans sa division Process Automation, qui fait partie de Siemens Digital Industries. L'entreprise, basée à Londres, emploie 160 personnes dans le monde. La finalisation de la transaction est prévue pour le quatrième trimestre de l'année 2019. Les deux sociétés ont convenu de ne pas commenter les détails financiers de la transaction.


24/09/2019 | Author: Name