Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Les principaux acteurs de l’Industrie 4.0 collaborent pour aider les fabricants à accélérer leur transformation digitale

Le coup d’envoi d’une nouvelle initiative est prévu à l’occasion du salon de Hanovre 2019

L’Economic Development Board (EDB) de Singapour, McKinsey & Company, SAP, Siemens et TÜV SÜD ont annoncé aujourd’hui leur intention de collaborer dans le but d’aider les entreprises, petites et grandes, à accélérer leur adoption des technologies de l’Industrie 4.0.

Cette collaboration vise à développer des outils et une offre en mesure d'accélérer la transformation digitale des fabricants, à Singapour et dans le monde entier. L'objectif sera atteint en tirant parti de l’expérience collective des acteurs suivants :

  • EDB, le principal organisme économique de Singapour, se focalisera sur le développement industriel et la construction d’un écosystème afin de transformer son tissu industriel et de créer des emplois de qualité pour les Singapouriens.

  • McKinsey & Company, un important cabinet international de conseil en gestion, agira comme partenaire dans l’échange de connaissances en mettant son expérience au service des entreprises pour les aider à entreprendre une restructuration de leurs processus, à adopter une feuille de route technologique et à développer leurs capacités organisationnelles.

  • SAP, leader mondial des logiciels professionnels et des technologies digitales, aidera les entreprises de fabrication à devenir plus « intelligentes » par l’innovation et par une agilité intégrale des processus.

  • Siemens offre un portefeuille complet et spécifique à chaque secteur pour la transformation digitale des entreprises manufacturières et des procédés. Il couvre l’automatisation, l’informatique, la communication et la sécurité industrielles, et comprend des services aux industries tels que des conseils pendant tout le cycle de vie afin d’aider les fabricants à mettre en œuvre leur projet de transformation digitale.

  • TÜV SÜD, een internationaal actieve test-, keurings-, certificerings- en trainingsonderneming, verzekert de veiligheid, duurzaamheid en betrouwbaarheid van Industry 4.0-oplossingen.

En 2017, EDB et TÜV SÜD ont lancé le Smart Industry Readiness Index, un outil de diagnostic aidant les entreprises à évaluer leur état de préparation à la transformation. L’index a été essentiellement appliqué à Singapour et est en cours de déploiement en Indonésie, en Thaïlande, en Inde, aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Lors de l’étape suivante, EDB, en collaboration avec McKinsey & Company, SAP, Siemens et TÜV SÜD, optimisera l’Index grâce à un outil informatique conçu pour aider les entreprises à identifier et recommander des domaines d’intervention et des initiatives digitales auxquels donner la priorité sur la base des résultats de l’évaluation de leur état de préparation et de leurs performances financières actuelles. Cette « Matrice de priorisation », sera lancée au cours du salon de Hanovre 2019 conjointement à un livre blanc décrivant son concept et son développement.

 

Ce communiqué de presse est disponible à l’adresse www.siemens.com/press/PR2019010126DFEN

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un leader technologique mondial. Symbole d’excellence, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence internationale depuis 170 ans, l’entreprise est active dans toutes les régions du globe et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. Avec sa filiale cotée en Bourse Siemens Healthineers AG, le groupe est aussi un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2018 (clôturé le 30 septembre 2018), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 83,0 milliards d’euros, pour un résultat net de 6,1 milliards d’euros. Fin septembre 2018, le groupe employait quelque 379 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

28/01/2019