Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens ouvre la voie vers la prochaine étape de la transformation digitale

  • Le slogan du salon de cette année est « Digital Enterprise – Thinking industry further! »

  • Une feuille de route pour l'automatisation des usines et des processus du futur

  • Le concept évolutif dont MindSphere, le système d'exploitation de l'IdO est le point culminant, entraîne une véritable renaissance de l'atelier

  • Un portefeuille enrichi : les technologies de pointe comme l'intelligence artificielle et l'Edge computing boostent la productivité et la flexibilité

Au salon de Hanovre, Siemens présente les nombreuses nouveautés ajoutées à son portefeuille Digital Enterprise en vue de la prochaine étape de la transformation digitale de l’industrie manufacturière et des procédés. « En intégrant des technologies de pointe dans notre portefeuille, nous aidons les entreprises industrielles à exploiter des volumes de données en augmentation rapide à travers une multitude de nouveaux modes opératoires. En utilisant des technologies comme l'intelligence artificielle et l'Edge computing (l'informatique en périphérie), nous ouvrons la voie vers le futur de l'industrie. Nous avons également repensé la technologie de contrôle des processus et introduit le système novateur de contrôle de processus Simatic PCS neo basé sur le Web », souligne Klaus Helmrich, membre du Directoire de Siemens AG et CEO de Digital Industries, à la conférence de presse du salon de Hanovre le 1er avril. Avec le slogan « Digital Enterprise - Thinking industry further! », Siemens montre comment des entreprises de toute dimension peuvent utiliser des solutions sectorielles pour accroître leur flexibilité et leur productivité, et développer de nouveaux modèles économiques. « Les partenariats pour l'innovation entre grandes entreprises et PME sont aussi indispensables que la coopération entre entreprises, science et politique », commente Klaus Helmrich.

La base de ces technologies de pointe est l'existence de données disponibles. Les Digital Twin, qui reproduisent et relient toutes les étapes de la fabrication industrielle dans un monde virtuel, offrent la possibilité de créer des pools de données complets. « Le facteur décisif est l'utilisation innovante des données émanant du Digital Twin du produit, de la production et du fonctionnement pour libérer de nouveaux potentiels de productivité. Lorsque les plateformes d’automatisation, les plateformes logicielles, matérielles et cloud ainsi que les technologies de pointe sont intégrées et combinées de manière homogène, les données peuvent être transformées en une base de connaissances précieuse pour améliorer la performance et la flexibilité. C'est la prochaine étape de la transformation digitale », explique Klaus Helmrich. Le nouveau module avec puce à intelligence artificielle intégrée pour le contrôleur Simatic S7-1500 en est un exemple : l'utilisation d'algorithmes d'apprentissage machine permet notamment d'optimiser les processus de manutention basés sur des robots. Pour le processus d'apprentissage, l'intelligence artificielle (IA) exige d’importantes quantités de données, et celles-ci ne sont disponibles que si les processus ont été digitalisés et reliés directement entre eux. Avec Industrial Edge, Siemens a élargi ses plateformes d'automatisation Digital Enterprise – Simatic et Sinumerik – pour ajouter une solution de traitement des données sur le terrain. Avec son concept évolutif, qui s’étend de l'atelier à MindSphere – le système d'exploitation IoT ouvert basé sur le cloud –, Siemens entraîne une véritable renaissance de l'atelier.

Sur le stand, Siemens utilise un exemple tiré de l'industrie automobile pour démontrer que l'utilisation du cloud et l'analyse des données en périphérie de réseau, associées à d'autres technologies de pointe comme les systèmes de fabrication additive ou de fabrication autonome, créent de nouvelles opportunités pour la production efficace et flexible de voitures électriques et de batteries. « Siemens soutient l'industrie automobile avec des logiciels et des systèmes d'automatisation pour le passage à l'e-mobilité », précise Klaus Helmrich. Nous aidons les entreprises à relever les défis actuels, tels que la demande croissante de produits personnalisés et de concepts d'entraînement alternatifs.
La digitalisation ne peut pas être réalisée sans protéger les sites industriels contre les cyberattaques. Dans le futur, l'IA et l'informatique en périphérique amélioreront également la sécurité, car l'analyse des données peut être utilisée pour détecter les cyberattaques de manière beaucoup plus rapide et fiable.

Avec la Blockchain, Siemens présente une autre technologie du futur pour les applications industrielles. Le potentiel d'amélioration dans l'industrie est considérable, pour la traçabilité des produits alimentaires par exemple. Dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire, les informations sont documentées dans un format numérique inviolable et stockées dans la Blockchain à chaque étape du parcours, avec des informations détaillées sur l'implantation de l'entreprise, le numéro de lot, les données de traitement, les coordonnées de l'usine, les dates de péremption, les températures de stockage et les informations relatives au transport. D'importantes informations sont fournies aux utilisateurs via une application basée sur MindSphere.

En matière d'automatisation des processus, Siemens ouvre de nouveaux horizons au salon de Hanovre avec la présentation d'un système innovant de contrôle des processus. Avec Simatic PCS neo, Siemens présente un tout nouveau pack logiciel système offrant aux entreprises de transformation de nouvelles opportunités à l'ère de la digitalisation. Il permet entre autres une coopération globale basée sur le web pour l'ingénierie et l'exploitation, ainsi qu'une opérabilité exceptionnelle avec un modèle transparent de données orienté objet et une architecture de système ouverte. De plus, le système offre une évolutivité qui s’étend des petits modules de processus aux plus grandes usines de traitement du monde. Simatic PCS neo utilise le portefeuille matériel récemment développé et l'architecture d'application du système de contrôle des processus puissant et complet Simatic PCS 7 V9.0. En plus des avantages du nouveau système, Siemens peut ainsi garantir à ses clients la protection de leur investissement et de leur savoir-faire.

Les visiteurs de la « Future Area » du stand peuvent découvrir à quoi mène l'intégration de ces technologies de pointe : une relation beaucoup plus forte entre la technologie opérationnelle (OT) et les technologies de l'information (IT). À travers la convergence de ces domaines technologiques, les volumes croissants de données issues du développement et de la fabrication industrielle seront, dans le futur, liés à d'autres données venant du secteur logistique ou d’achats par exemple. Il s'ensuit qu'une grande quantité d'informations devra être transférée du niveau central au niveau de contrôle.

Pour permettre le transfert des données entre les différents secteurs et pour améliorer la flexibilité et la productivité, une infrastructure de communication puissante et à grande échelle est nécessaire. La nouvelle norme de communication 5G offre ici des perspectives intéressantes. Des débits de données élevés, des transmissions en bande large fiables à haute performance et des périodes de latence ultra-courtes permettent une amélioration considérable de l'efficacité et de la flexibilité lors de la création de valeur industrielle, notamment pour les applications Industrie 4.0. Siemens a utilisé ce nouveau standard de communication dès son lancement et soutient sa normalisation et sa mise en œuvre dans l'industrie à travers le développement d'un portefeuille ad hoc. Siemens développe également ses propres projets de recherche pour la 5G industrielle et a établi plusieurs centres d'essai d'interopérabilité 5G dans des conditions OT réelles. Cela comprend l'évaluation et le test des standards industriels actuellement disponibles tels que Profinet ou TSN (Time Sensitive Networking).

Siemens soutient la transformation digitale avec un éventail de services allant du conseil à la mise en œuvre. « Nous soutenons nos clients sur la voie de la transformation digitale, depuis les conseils sur les stratégies de digitalisation industrielle jusqu’à l'assistance pour la mise en œuvre et l'optimisation de solutions digitales », souligne Klaus Helmrich. Les conseils dispensés se basent sur une évaluation rigoureuse de l'état de préparation de l'entreprise au passage au digital, effectuée par des experts de la digitalisation en compagnie du client. « Nous déterminons ensemble le niveau de digitalisation actuel de l'entreprise concernée et, à partir de là, nous développons une stratégie de digitalisation sur mesure pour le client, assortie d'une feuille de route ».

 

Ce communiqué de presse est disponible à l'adresse www.siemens.com/press/PR2019040201COEN

Pour plus d'informations sur Siemens au salon de Hanovre 2019, rendez-vous sur www.siemens.com/press/hm19 et www.siemens.com/hannovermesse

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Twitter : www.twitter.com/siemens_press et www.twitter.com/SiemensIndustry
Blog : https://blogs.siemens.com/mediaservice-industries-en

 

Siemens Digital Industries (DI) est un leader dans le domaine de l'innovation appliquée à l'automatisation et la digitalisation. Collaborant étroitement avec ses partenaires et ses clients, DI dynamise la transformation digitale dans les secteurs de la production manufacturière et des procédés. Avec son portefeuille Digital Enterprise, DI offre aux entreprises de toutes tailles un programme complet de produits, de solutions et de services pour intégrer et digitaliser l'ensemble de la chaîne de valeur. Optimisé pour les besoins spécifiques à chaque industrie, le portefeuille unique de DI aide les clients à améliorer la productivité et la flexibilité. DI ajoute en permanence des innovations à son portefeuille pour intégrer les technologies de pointe du futur. Siemens Digital Industries, dont le siège mondial se trouve à Nuremberg, en Allemagne, emploie environ 75 000 personnes dans le monde.

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 170 ans d’excellence technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. L’entreprise est active dans toutes les régions du globe et opère principalement dans les domaines de la production et de la distribution d’électricité, des infrastructures intelligentes pour les bâtiments et les systèmes énergétiques décentralisés, ainsi que de l'automatisation et de la digitalisation dans les industries manufacturières et des procédés. À travers son entreprise autonome Siemens Mobility, principal fournisseur de solutions de mobilité intelligentes pour le transport ferroviaire et routier, Siemens est un acteur majeur du marché mondial des services de voyageurs et de marchandises. Grâce à sa participation majoritaire dans les entreprises cotées en Bourse Siemens Healthineers AG et Siemens Gamesa Renewable Energy, Siemens compte également parmi les principaux fournisseurs mondiaux de technologie médicale et de services de santé digitaux mais aussi de solutions respectueuses de l’environnement dédiées à la production d’énergie éolienne onshore et offshore. Au cours de l’exercice fiscal 2018 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 83,0 milliards d’euros, pour un résultat net de 6,1 milliards d’euros. Fin septembre 2018, le groupe employait quelque 379 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site : www.siemens.com.

05/04/2019