Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens soutient l’initiative Desertec avec une technologie respectueuse de l’environnement

De l’énergie verte produite en Afrique

For the business press
Brussels, 14.07.2009

 

Tout comme d’autres entreprises industrielles, Siemens Energy participe à l’initiative Desertec qui vise à fournir, de manière durable, des énergies renouvelables à l’Europe, au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord. A cet effet, un protocole d’accord a été signé aujourd’hui à Munich. L’énergie verte produite dans les centrales thermiques solaires du Sahara et les parcs éoliens d’Afrique du Nord sera transportée vers les centres de recharge, là où elle est nécessaire. Par la suite, un concept technique et financier sera mis en place.

« Desertec est un projet visionnaire qui peut apporter une contribution majeure à l’approvisionnement en énergie durable dans le futur mix énergétique », a déclaré René Umlauft, PDG de la Division Energie renouvelable chez Siemens Energy. « Le projet Desertec allie durabilité, compétences technologiques et esprit d’entreprise visionnaire – en d'autres termes, les atouts qui font notre force depuis plus de 160 ans. Grâce à son large portefeuille de composants pour centrales d’énergie solaire, éoliennes et systèmes de transmission d’énergie à haut rendement, Siemens est le partenaire technologique idéal pour Désertec », a ajouté M. Umlauft.

Le potentiel est considérable. En effet, en seulement six heures, les régions désertiques de la planète reçoivent davantage d'énergie que ce que consomme l’ensemble de l’humanité sur toute une année. Au Sahara, le soleil brille pendant 4800 heures par an, ce qui fournit le potentiel pour produire une énergie solaire propre. En comparaison, c’est environ trois fois plus qu’en Allemagne. Ainsi, des centrales d’énergie solaire couvrant une superficie de 300 km sur 300 km pourraient subvenir aux besoins énergétiques mondiaux. L’initiative Desertec a pour objectif de satisfaire, d’ici 2050, 15 à 20 % de la demande énergétique européenne en utilisant de l’électricité solaire et éolienne.

Siemens dispose d’une offre étendue en matière de technologies environnementales, y compris des centrales thermiques solaires et des centrales photovoltaïques, des éoliennes et des technologies de transmission d’énergie à haut rendement. Les centrales thermiques solaires sont utilisées pour produire de l’électricité verte depuis plus de 20 ans et sont actuellement en plein essor. Par ailleurs, Siemens est le leader du marché en matière de turbines à vapeur pour centrales thermiques solaires. Grâce à sa participation dans l’entreprise italienne Archimede Solar, Siemens propose une technologie novatrice pour les capteurs solaires, qui sont également un composant essentiel de ces centrales électriques. L’association de ces deux technologies permettra à Siemens d’améliorer encore l’efficacité de ces centrales, ce qui entraînera à terme une réduction des coûts de production de l’énergie solaire.

Les pays tels que le Maroc et l’Egypte disposent d’un potentiel considérable pour l’utilisation d’énergie éolienne. Siemens figure parmi les principaux fournisseurs d’éoliennes dans le monde et est déjà le leader du marché en termes de parcs éoliens offshore.

L’électricité produite dans les régions désertiques du projet Desertec devra ensuite être transportée sur une distance d’environ 2000 km, de l’Afrique du Nord vers les consommateurs européens. Une telle distance ne pose aucun problème pour les technologies de transmission de courant continu à haute tension (HVDC). Un projet HVDC, développé par Siemens en Chine, a ainsi permis de transporter 5000 MW générés par des centrales hydrauliques situées à l’intérieur du pays vers des mégalopoles situées sur la côte à près de 1400 km de distance. Grâce à cette « autoroute de l’électricité », 95 % de l’énergie ont pu être acheminés vers les centres de recharge. Par contre, si l'on avait utilisé des lignes de CA traditionnelles, près de 400 MW auraient été perdus au cours de la transmission, soit la production d’une centrale électrique de taille moyenne ou de 160 éoliennes. En outre, ces faibles pertes de transmission réduisent le niveau de CO2 dégagé dans l’environnement de trois millions de tonnes par an.

Les turbines à vapeur et les récepteurs pour centrales thermiques solaires, ainsi que les éoliennes et la technologie novatrice de transmission HVDC font partie du portefeuille environnemental de Siemens. Au cours de l’exercice 2008, le chiffre d’affaires provenant des produits et des solutions du portefeuille environnemental de Siemens était d’environ 19 milliards d’euros – soit près d'un quart du chiffre d’affaires total de Siemens.

Contact :
Béatrice Delfin-Diaz
Communication Manager
Press Officer
Siemens Energy Sector
Tél: 02 536 26 11

Le secteur Energy de Siemens est le plus grand fournisseur au monde d’une gamme complète de produits, services et solutions pour la production, le transport et la distribution d’énergie et pour l’extraction, la conversion et le transport de pétrole et de gaz. Au cours de l’exercice 2008 (clos le 30 septembre), le Secteur Energy affiche un chiffre d’affaires d’environ 22,6 milliards d’euros, un volume de commandes d’environ 33,4 milliards d’euros et un résultat de 1,4 milliards d’euros. Au 30 septembre 2008, l’effectif du Secteur Energy représentait environ 83 500 personnes. Pour de plus amples informations consultez le site www.siemens.com/energy.