Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

La Norvège informatise son infrastructure ferroviaire avec la technologie Siemens

  • Installation de l’équipement de sécurité européen ETCS en bord de voie

  • Une commande d’environ 800 millions d’euros

  • Achèvement prévu d’ici à 2034

  • Contrat de maintenance de 25 ans à partir de la mise en service de la première ligne

Bane NOR, l’exploitant d’infrastructures ferroviaires d’État norvégien, a chargé Siemens de l’installation du système de sécurité européen ETCS (European Train Control System) sur tout son réseau. La mise en service devra être achevée en 2034 pour toutes les voies. La commande inclut en outre un contrat de maintenance de 25 ans, à compter de la mise en service de la première ligne. La valeur totale du marché est de l’ordre de 800 millions d’euros.

« C’est le début d’une ère nouvelle pour le chemin de fer en Norvège. Bane NOR lance l’un des plus grands projets d’informatisation du pays pour le transport ferroviaire de demain. Nous sommes certains que le nouveau système de signalisation digitale que nous allons mettre en place avec Siemens y jouera un rôle déterminant », commente Sverre Kjenne, directeur général exécutif de Bane NOR.

« Ce projet marque un jalon dans l’histoire de la signalisation, au même titre que le passage des enclenchements à relais aux enclenchements électroniques dans les années 1980. Avec Bane NOR, nous allons transformer tout le réseau ferré norvégien en un système entièrement informatisé en base IP, un véritable ‘Internet des objets’. Cela réduira de beaucoup les besoins de matériel, tout en maximisant la capacité et en jetant les bases d’une maintenance préventive basée sur les données. Pour les voyageurs, cela signifie plus de ponctualité et de capacité, et des trains plus fréquents. L’unité de commande se situera dans un poste d’enclenchements central à Oslo, depuis lequel l’autorisation de circuler sera donnée aux trains à l’aide de notre solution d’ETCS Niveau 2. Ce marché n’est pas seulement le plus important qu’ait décroché Siemens en Norvège, mais aussi le plus gros dans le domaine des infrastructures ferroviaires », souligne pour sa part Michael Peter, CEO de la Division Mobility de Siemens.

Avec sa nouvelle technologie ETCS, le système de signalisation ferroviaire norvégien passe à l’ère digitale. Élément clé dans la mise en place d’un réseau transfrontalier de transport ferroviaire en Europe, il est appelé à remplacer la vingtaine de systèmes de signalisation et de contrôle actuels afin de permettre la circulation des trains par-delà les frontières dans toute l’Europe. L’ETCS ouvre la voie à une circulation ferroviaire largement automatisée et garantit l’avenir des exploitants de chemins de fer.

La Norvège a décidé, en 2015, d’équiper l’ensemble de son réseau ferré national du système de gestion du trafic ferroviaire européen ERTMS (European Rail Traffic Management System). Le réseau norvégien compte environ 4 200 kilomètres de voies et 375 gares. Le déploiement de l’ERTMS répond à un besoin urgent de rénovation du système de signalisation existant. La plupart des enclenchements à relais actuels arriveront en fin de vie avant même la date prévue d’achèvement du projet. Leur entretien est de plus en plus difficile et leur fiabilité s’en ressent.

L’investissement dans l’ETCS est une étape décisive de la révolution ferroviaire norvégienne. Bane NOR va investir plus de deux milliards d’euros sur dix ans pour informatiser et automatiser son réseau ferré, ce qui fera de la Norvège un pionnier de l’utilisation des technologies digitales dans le secteur ferroviaire.


 

Vous trouverez ce communiqué et d’autres informations à l’adresse www.siemens.com/press/ERTMS-Norway

 

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/SiemensMobility

Pour plus d’informations sur la Division Mobility, consultez les pages : www.siemens.de/mobility

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un leader technologique mondial. Symbole d’excellence, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence internationale depuis 170 ans, l’entreprise est active dans toutes les régions du globe et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. Avec sa filiale cotée en Bourse Siemens Healthineers AG, le groupe est aussi un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2017 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 83,0 milliards d’euros, pour un résultat net de 6,2 milliards d’euros. Fin septembre 2017, le groupe employait quelque 377 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site  www.siemens.com.

19/04/2018