Tools

Site ExplorerSite Explorer
Close site explorer

Siemens livre des stations de recharge pour bus électriques au Danemark

  • Stations de recharge rapide pour bus électriques (High Power Charger)

  • Élimination de la pollution sonore et des émissions nocives

Siemens a signé un contrat-cadre avec Movia, le plus grand opérateur de transports publics du Danemark, pour la livraison de stations de recharge avec pantographe inversé destinées aux bus électriques, afin de répondre à la demande des communes. Ce contrat illustre parfaitement l'impact positif que peut avoir la collaboration entre pouvoirs publics et sociétés privées sur la lutte contre le changement climatique.

Quarante-cinq communes, dont la ville de Copenhague dans la Région Capitale du Danemark et la Région Seeland, en tireront bénéfice. Siemens livrera des stations de recharge rapide (High Power Charger, HPC) d'une puissance de 150 kW, 300 kW ou 450 kW. Le contrat de trois ans inclut l'installation, la mise en service, les travaux de génie civil et le système de télésurveillance eBus Cloud de Siemens. C’est l’un des plus gros contrats-cadres jamais signés par la branche eBus de Siemens. Il s'accompagne d'un contrat de maintenance de six ans. Le contrat de maintenance est important car le respect des niveaux de service a souvent été le point faible des essais de propulsion électrique à grande échelle.

En 2017, quarante-cinq communes et deux régions de Seeland se sont accordées pour rendre le transport par bus carboneutre d’ici 2030 dans le cadre du plan de mobilité 2016 de Movia. Plus de 215 millions de passagers en profiteront chaque année. Copenhague a en outre l’ambition de devenir la première ville zéro carbone du monde à l’horizon 2025. La mise en circulation de bus électriques à Copenhague, où près de 100 millions de passagers utilisent ce moyen de transport chaque année, permettra d’éliminer la pollution due aux particules fines et au bruit ainsi que les émissions de CO2 des bus publics.

« Movia veut offrir une mobilité respectueuse du climat aux villes, aux entreprises et aux citoyens. Le contrat signé avec Siemens ouvre la voie à la circulation des bus électriques dans tout le Seeland, accélérant ainsi la transition écologique des transports publics à laquelle nous œuvrons sans relâche depuis plusieurs années. Nous en sommes vraiment très heureux », déclare Kirsten Jensen, CEO de Movia, maire de Hillerød et ex-membre du Parlement européen.

« L’électromobilité joue un rôle clé dans la mise en place d’un système de transport urbain respectueux de l’environnement. Grâce à sa technologie eBus éprouvée pour la recharge entièrement automatique des bus électriques, Siemens propose des solutions pour les rues intelligentes. Il s'agit d'une solution rapide, efficace et adaptée aux exigences des villes, qui veulent des transports publics ponctuels, écologiques et peu énergivores », commente Roland Edel, directeur technologique de la Division Mobility de Siemens.

Une série de terminaux de bus seront équipés de stations de recharge qui alimenteront les bus électriques via un pantographe inversé monté sur un mât. Le système de gestion des batteries des bus électriques contrôle la charge par communication W-LAN selon le protocole standard ISO 15118. Le circuit CP (Control Pilot) défini par la norme internationale DIN EN 61851 permet en outre de contrôler manuellement le processus de charge afin de garantir le niveau de sécurité le plus élevé.

La charge commence lorsque le bus électrique arrive à hauteur du mât et que la communication W-LAN est établie. Le bus s’arrête en-dessous du mât pour recharger ses batteries. Dès que le conducteur actionne le frein à main, la procédure est lancée automatiquement et le pantographe à quatre pôles est relié au bus. Les véhicules sont équipés de rails de contact, placés sur le toit au-dessus de l’essieu avant du bus. Lorsque le conducteur desserre le frein à main, la charge s’arrête, le pantographe remonte automatiquement et le bus peut repartir.

Les stations HPC peuvent recharger les batteries des bus au cours de haltes régulières en à peine quatre à six minutes, autorisant ainsi leur exploitation pendant toute la journée. Le Off-board High Power Charger, qui permet d’assurer une charge juste suffisante pour circuler toute une journée de terminal en terminal ou jusqu’au point de recharge suivant, accroît sensiblement la flexibilité du service eBus. Comme les bus n’occupent la station de recharge que l’espace de quelques minutes, le Off-board High Power Charger est parfaitement adapté aux conditions d’exploitation qui imposent une fréquence de bus élevée, car l’infrastructure de recharge peut être utilisée par plusieurs véhicules par heure, même s’ils sont de constructeurs différents.

Siemens a également développé les interfaces embarquées pour le bus. Etant donné que tous les composants proviennent d'une seule source, Siemens garantit la totale interopérabilité du système de recharge. Des bus de constructeurs différents peuvent ainsi se recharger à une seule et même station.

Des lignes de bus à Hambourg (Allemagne,) Stockholm et Göteborg (Suède), Drammen et Oslo (Norvège) ainsi que Montréal (Canada) sont déjà équipées de cette technologie de pointe de Siemens.

 

Ce communiqué de presse est disponible à l'adresse suivante : www.siemens.com/press/ebus

 

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/SiemensMobility

Plus d’informations sur la Division Mobility à l’adresse : www.siemens.com/mobility

 

Siemens AG (Berlin et Munich) est un leader technologique mondial. Symbole d’excellence, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence internationale depuis 170 ans, l’entreprise est active dans toutes les régions du globe et opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation. Géant mondial des technologies à haute efficacité énergétique qui contribuent à préserver les ressources naturelles, Siemens est l’un des principaux fournisseurs de solutions dédiées à la production et au transport efficaces de l’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructure, des équipements d’automatisme et des solutions logicielles destinées à l’industrie. Avec sa filiale cotée en Bourse Siemens Healthineers AG, le groupe est aussi un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et de l’informatique médicale. Au cours de l’exercice fiscal 2017 (clôturé le 30 septembre), Siemens a enregistré un chiffre d’affaires de 83,0 milliards d’euros, pour un résultat net de 6,2 milliards d’euros. Fin septembre 2017, le groupe employait quelque 377 000 personnes dans le monde. Pour de plus amples informations, consultez le site www.siemens.com.

19/04/2018