Siemens est champion européen des dépôts de brevets

  • Leader du classement des déposants de brevets à l’Office européen des brevets

  • Plus de 25 % des dépôts de brevets dans le domaine de la digitalisation

  • 7 300 inventions à travers le monde au cours de l’exercice 2018, soit 33 inventions par jour

Siemens a déposé en 2018 plus de demandes de brevet que toute autre entreprise européenne, se hissant ainsi au premier rang du classement des déposants de l’Office européen des brevets. Avec 2 493 demandes de brevet, Siemens relègue Huawei, le leader de l’an dernier, à la deuxième place, suivi par Samsung et LG. Arrivé en deuxième position en 2017, Siemens n’avait plus été numéro 1 en Europe depuis 2011. Plus de 25 % des demandes sont liées à l’Industrie 4.0 et à la digitalisation, deux domaines dans lesquels les dépôts de Siemens ont nettement progressé en un an. L’entreprise affiche également une hausse significative en matière d’intelligence artificielle et de cybersécurité.

« Ce classement témoigne des efforts constants de Siemens en matière d’innovation, notamment dans le domaine des technologies numériques », a déclaré Beat Weibel, responsable du département Propriété intellectuelle de Siemens. « Mais loin de nous concentrer uniquement sur le nombre de brevets, nous sommes également attentifs à la qualité et à l’étendue de la protection de nos droits à l’échelle régionale. La digitalisation et l’importance des activités de service rendent en effet nécessaire une couverture plus large. »

Siemens détient à ce jour plus de 65 000 brevets. Au cours de l’exercice 2018, les salariés de l’entreprise ont déposé à travers le monde quelque 3 900 demandes de brevets et soumis quelque 7 300 déclarations d’invention, soit environ 33 inventions quotidiennes sur la base de 220 jours ouvrés. Siemens emploie près de 43 000 collaborateurs dans la Recherche & Développement dans 44 pays, dont environ 14 100 en Allemagne.

12/03/2019