Inauguration à Toulouse du centre mondial des métros automatiques Val du Groupe Siemens

  • Un signe fort de l’ancrage industriel de Siemens en France

  • Une synergie positive entre les activités de recherche & développement, d’ingénierie, de direction de projets et de maintenance liées aux projets clés en main de métros automatiques

  • Une implantation marquée par le renforcement des liens de partenariat industriel avec le tissu des entreprises de la Métropole toulousaine

« En faisant le choix de Toulouse, Siemens réaffirme son engagement en faveur de la réindustrialisation de la France et des nouvelles technologies, innovantes et à vocation mondiale, donc exportatrices » a déclaré Christophe de Maistre, Président de Siemens France, lors de l’inauguration du siège du mondial des métros automatiques Val du Groupe Siemens par M. Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.

C’est en effet à Toulouse que sont désormais réunies les activités de recherche & développement, d’ingénierie, de direction de projets et de maintenance liées aux projets clés en main de métros automatiques de la gamme Val, Cityval et Airval.

A cette occasion, M. Jean-Luc Moudenc a souligné : « Toulouse Métropole est heureuse et fière d’accueillir sur son territoire le siège mondial de l’activité métros automatiques Val de Siemens. Voir un grand groupe, de portée internationale, faire le choix de la France, et de Toulouse en particulier, pour s’installer, c’est un geste fort que je tiens à saluer.
Cette décision stratégique illustre la vitalité et l’attractivité de notre territoire. Nous en attendons des retombées positives pour la création d’emplois, bien sûr, mais aussi l’émergence de nouvelles opportunités pour nos PME locales et la création de nouvelles synergies avec notre réseau d’universités et de grandes écoles.
Toulouse est la ville du métro. Dès les années 80, la municipalité a fait le choix de ce mode de transport performant, adapté à ses besoins en déplacements croissants et reconnu comme le plus vertueux et efficace au plan écologique.
Ce choix a été le bon. Il a fait ses preuves. Le métro est plébiscité par les Toulousains. Ils ont été convaincus par la 3ème ligne de métro que je leur ai proposée et grâce à laquelle Toulouse va amplifier sa révolution des transports.
En 2024, cette ligne de l’Economie et des salariés reliera, d’est en ouest, les principaux bassins d’emplois de l’agglomération, ainsi que la future gare TGV, son quartier d’affaire et la zone aéroportuaire. Une réalisation majeure qui va changer le quotidien de milliers d’entreprises, de salariés et d’habitants et qui démontrera une nouvelle fois le potentiel d’attractivité que recèle le métro. »

Le Val, métro sur pneus 100% automatique, circule sous différentes versions en France à Lille, Rennes et Toulouse ainsi qu’aux aéroports de Paris Orly et Paris Charles de Gaulle. Il est également en service à Turin (Italie), à Taipeh (Taiwan), à Uijeongbu (Corée du Sud) et à l’aéroport de Chicago O’Hare (USA). Le Cityval, métro automatique de nouvelle génération, a été choisi par Rennes Métropole pour sa deuxième ligne en construction.

Eric Cazeaux, Directeur général de l’activité Val et Directeur de la division Mobility de Siemens France a rappelé que « En tant qu’ensemblier, Siemens s’appuie sur une filière industrielle toulousaine à la pointe sur les systèmes embarqués et poursuivra son développement ambitieux, en France comme à l’international, contribuant ainsi au rayonnement de l’industrie française. Plusieurs partenariats industriels existent déjà avec des entreprises de la région comme Nexter ou Adia ».

Situé au coeur du quartier de Basso Cambo (Secteur Toulouse Ouest), le nouveau site Val de Siemens s’étend sur un terrain de 10 000 m² dans des locaux qui viennent d’être entièrement rénovés. Une centaine de collaborateurs y sont regroupés.

Les équipes Siemens dans la métropole toulousaine se renforcent ainsi dans des filières stratégiques pour l’industrie française car, au-delà des équipes Val, Siemens y est  également présent avec 250 collaborateurs travaillant dans le domaine des solutions intelligentes pour la mise en sécurité et la gestion énergétique des bâtiments (division Building Technologies) ainsi que dans celui de la digitalisation avec SISW (Siemens Industry SoftWare), spécialisée dans les logiciels industriels.


17/06/2016